Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 28 mars 2017 - 17:51  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Blitz Basic 2
(Article écrit par Kamel Biskri et extrait d'Amiga News - mars 1994)


Voici un BASIC rapide, compatible avec le système et le jeu de composants AGA.

Mine de rien, le bon vieux BASIC reste le meilleur langage de programmation pour débutant. Il est dommage que depuis l'abandon de l'AmigaBasic (de Microsoft) et du GFA (importé par Micro Application il y a quelques années), le seul BASIC distribué et activement soutenu en France soit l'AMOS, un langage attirant et rapide mais malheureusement pas très compatible avec le système multitâche de l'Amiga.

Et voilà qu'apparaît le Blitz Basic 2, un langage compatible système, rapide, et utilisant les nouveaux modes graphiques du jeu de composants AGA. Il sera sans doute disponible en France (et même, avec un peu de chance, en français) dans un avenir assez proche. Deux de nos correspondants, Kamel Biskri et Denis Bernard, ont jeté un coup d'oeil sur la version anglaise que la société Acid SoftWare nous a envoyée. Voici leurs commentaires.

Premier contact

Derrière un emballage volumineux (A4) se trouve une documentation (en anglais, mais c'est provisoire...). Celle-ci est composée de deux ouvrages, l'un de référence dans le style des AutoDocs de Commodore dont je reparlerai, l'autre, plus petit, qui explique comment démarrer. On passe du BASIC standard aux particularités de ce produit dont le débogueur.

Revenons au manuel de référence, il faut savoir que nous sommes avec les A1200 et A4000 au système 3.0 (Kickstart 39.106 officiel), comprenant les composants AGA. Or, le problème avec la documentation, c'est qu'elle explique la version 1.3 de la ROM. Qui plus est, je tiens à dire que si la plupart du temps les explications données suffisent à comprendre le fonctionnement de telle commande, quelquefois c'est le flou artistique. Par exemple, l'ouverture d'un écran peut nécessiter l'utilisation d'un ViewMode, mais le manuel ne dit pas ce que c'est...

Dès lors, arrive le Blitz User Manual (BUM) qui est une source d'information sur le Blitz Basic 2 au niveau des nouvelles fonctions et de leurs explications. Il y a des exemples, ainsi que des questions et problèmes d'utilisateurs qui au fur et mesure sont résolus par la rédaction du BUM.

Un mot sur l'installation

L'acheteur se retrouve avec les disquettes contenant le produit et peut alors commencer à travailler sur disquette. Mais il se trouve que les disques durs sont maintenant la propriété de tout un chacun. Or, et c'est là que le bât blesse, il n'y a pas d'installateur automatique de type "Installer" (quand on pense qu'Installer est en DP). Toute la procédure se fait donc à la main et on doit même assigner les tiroirs... C'est inadmissible. Pensons un peu aux personnes qui débutent sur Amiga. Les mises à jour se font par le BUM et il faut faire cela tout seul.

Le vif du sujet

Outre les commandes standards (FOR, NEXT, WHILE, WEND), le Blitz Basic 2 a une double utilité : il est possible de faire de la programmation système et matérielle. Il y a un chapitre sur les écrans, les fenêtres, les menus, les gadgets... Il est très aisé de faire par exemple un afficheur d'images car le mode IFF est géré. Vous voulez faire cela avec la bibliothèque ASL (requêtes de fichiers) ? Pas de problème, regardez la figure 1.

Blitz Basic 2
Figure 1

On peut faire la même chose avec les ANIM au format Deluxe Paint (toutefois sans changement de palette), idem pour la musique comme les modules MED ou SoundTracker, etc.

Pour ce qui est de la création d'interface vous disposez d'IntuiTools mais il est obsolète. Une nouvelle version est en test qui je pense devrait gérer la GadTools (Cf. figure 2).

Blitz Basic 2
Figure 2

Je dirai tout de même qu'il est dommage qu'une telle puissance ne soit pas assez bien expliqué pour en tirer le meilleur parti (gain de temps). Pour cela, il faudrait étoffer le manuel de référence avec des exemples précis pour tous les paramètres de chaque fonction, en expliquant bien ce que chaque argument prend pour valeur et quelles sont ces valeurs. Des instructions ont été reprises du langage C comme les "structures" (NewTypes) et le "switch case" (Select).

D'un autre côté, les créateurs de démos ou les fous de matériel n'ont pas été oubliés car il y a un mode Blitz qui vous permet de quitter le système pour une plus grande rapidité. Cela permettra de faire des jeux (oui ! Vous avez bien lu). Ainsi vous avez à votre disposition des instructions de gestion de sprites, liste Copper, Blitter (avec de recopies de blocs qui prennent en compte le playfield afin de restaurer celui-ci sans que vous ayez à y penser).

Évidemment, tout le matériel est programmable via des instructions BASIC (gestion des modes dual playfields, HAM, EHB...). Une instruction qui s'appelle Slice vous permet de configurer un écran (via le Copper mais transparent pour vous) avec possibilité d'ouvrir deux écrans différents, par exemple pour un jeu de type Lotus.

Et si quand bien même cela ne suffirait pas, l'auteur vous donne dans le BUM des informations pour optimiser vos routines. En dernier lieu, vous pouvez entrer en ligne du code 68000 (Cf. la rapidité des jeux comme Asmodeus et Insectoids 2, qui n'est autre qu'un Galaga hyper-rapide, cela tout en BASIC !).

Quoi de plus ?

Certains d'entre vous vont être étonnés. Dans le BUM 5 était livrées des bibliothèques pour gérer les cartes graphiques 24 bits OpalVison et Retina sous Blitz Basic. Pour cela, vous devez utiliser un programme qui s'appelle MakeDeflibs (voir fichier "readme" dans l'archive libs-dev.lha). Le problème, c'est qu'en faisant ce que dit le fichier "readme", votre fichier deflibs sera endommagé. Aussi, si vous n'arrivez pas a vous en sortir, écrivez-nous. Avec un ami qui a une Retina, on traçait des cercles et autres effets en BASIC !

Le débogueur

Là, je ne tire pas mon chapeau car, s'il est vrai qu'il intercepte les erreurs sans planter dans la plupart des cas, il est plutôt fait pour les programmeurs en assembleur.

L'éditeur

Pas de choix possible, le compilateur est fait exclusivement pour celui-ci. Donc on doit travailler avec. Je ne le trouve pas très puissant (Cf. figure 3), mais il a l'avantage d'être intégré, avec compilation sous éditeur, aide en ligne, visualisation des sous-programmes sur la droite de l'éditeur.

Blitz Basic 2
Figure 3

On va d'une procédure à l'autre en cliquant sur son nom. De plus, celui-ci permet d'activer le débogueur, ce qui permet de préserver le système du fameux Guru (attention, pour cela il modifie les vecteurs d'exceptions).

Conclusion

Je dirai que malgré quelques lacunes de l'éditeur (ouvrir plusieurs documents en même temps, ou avoir une vue différente d'un même document) et de la pauvreté du manuel de référence qui est plutôt fait pour des habitués, on peut dire que par sa constante évolution vers les derniers systèmes, son incroyable rapidité de compilation et d'exécution, ce langage sera le langage favori de tout un chacun : ceux qui veulent faire des jeux ou des programmes graphiques ayant besoin d'une grande vitesse, et pour les autres voulant écrire des logiciels interfacés correctement avec le Workbench. Pour cela, vous aurez besoin du BUM qui vous livrera les dernières évolutions du produit ainsi que la manière de vous en servir. Les possesseurs de cartes graphiques 24 bits y trouveront peut-être, eux aussi, leur compte.

Nom : Blitz Basic 2.
Développeurs : Acid Software.
Genre : langage de programmation.
Date : 1993.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 70 £.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]