Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 30 mars 2017 - 22:35  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Birdie Shoot
(Article écrit par David Brunet - mai 2003)


Fans de Quake ou de stratégie temps réel, ce jeu n'est pas pour vous. :) En effet, avec Birdie Shoot, on aura droit à du bon vieux tir aux pigeons.

Tout est dans le titre

Le titre peut tout à fait résumer l'objectif du jeu : Birdie Shoot, il faut tirer sur des oiseaux. Ce genre de jeu est maintenant ancien, on en trouvait déjà à l'époque de la NES avec Duck Hunt. Sur Amiga, il y en a eu des tonnes aussi dont notamment Blasted, un shareware de Pandemonium/Goblin Soft. La plupart avaient un niveau technique très limité, mais leur intérêt résidait ailleurs : l'amusement.

Birdie Shoot est édité par Epic Interactive, qui est connu pour son soutien à MorphOS. Mais cet éditeur va aujourd'hui encore plus loin puisque Birdie Shoot est livré gratuitement à tous les possesseurs de Pegasos/MorphOS. Il y a quelque mois, Epic avait déjà fait quelques concessions pour MorphOS en livrant à prix réduit Feeble Files et Software Tycoon dans le Super Bundle de MorphOS, preuve de la foi de cet éditeur pour le système au papillon bleu.

L'installation est on ne peut plus rapide : on décompacte l'archive Lha où l'on veut et ça marche. C'est toujours marrant de voir que le jeu, avec ces 40 Mo, est plus gros que tout le système MorphOS réuni. :) Pour faire fonctionner Birdie Shoot, un Pegasos est de rigueur ainsi que 32 Mo de mémoire.

En joue... feu !

Il n'y a pas de fioritures, le menu est clair voire simpliste, on peut jouer, quitter, voir les crédits et les meilleurs scores. Il n'y a pas d'options (réglages du son, des contrôles, du temps de jeu...) et on est donc rapidement améner à débuter la partie.

Birdie Shoot

Tout va par quatre puisque quatre joueurs peuvent participer (mais malheureusement pas en même temps, c'est l'un après l'autre), et il y a quatre tableaux différents (aztec, polaire, lacustre, campagne/montagne) qui ont la possibilité de se jouer indépendamment ou successivement. Dans ce dernier mode, les scores de vos quatre parties seront cumulés.

Comme dans tout jeu de ce type, il faut viser des volatiles de façon à faire un maximum de points en un temps limité (quatre minutes), plus ces oiseaux sont éloignés, plus les points seront élevés. De plus, la précision des tirs est aussi prise en compte pour votre score : viser le corps de l'oiseau vous vaudra la totalité des points alors que tirer sur la tête ou les pattes vous feront bénéficier que d'une partie du score.

Mais ce qui différencie Birdie Shoot de ces prédécesseurs, c'est qu'on peut tirer sur de nombreuses autres cibles. Le décor est en partie destructible : les barrières, les maisons ou les puits par exemple contribuent à l'augmentation de votre score. On a aussi des bonus plus originaux comme des vaches perdues en montagne ou ce poulet, que l'on retrouve dans les quatre tableaux, qui se prend pour Indiana Jones ou le Père Noël et qui joue au pirate et à cache-cache dans les arbres. Enfin, ne ratez pas le manchot Linux qui apparaît de temps à autre dans le tableau polaire (les anti-Linux pourront se défouler ;-)).

Birdie Shoot

Côté arme, vous n'aurez qu'un simple fusil, qu'il faudra d'ailleurs recharger de temps en temps en appuyant sur le bouton droit de la souris ; on peut regretter le fait de ne disposer que de cette arme, cela limite beaucoup le côté action du jeu.

La réalisation technique n'a pas été bâclée, bien au contraire. Pour un simple jeu de tir au pigeon, on a droit à des graphismes 16 bits de très bon niveau : dégradés impeccables, palettes de couleurs bien choisies, effet de réflexion de l'eau, etc. Les tableaux sont bien fournis graphiquement avec des objets parfois de la taille de l'écran. Le tout, bien sûr, avec une animation sans accroc. Il n'y a pas de musique, ce qui rend l'ambiance sonore plutôt pauvre : bruits de fond, cris d'animaux et tirs du fusil seront les seuls décibels à atteindre vos oreilles. Si vous vous apercevez que l'ambiance sonore est étrangement calme, pensez à configurer votre unité AHI avec de nombreuses voies car Birdie Shoot en utilise plus que le nombre des réglages par défaut de AHI/MorphOS.

En résumé

Birdie Shoot est un jeu amusant et rafraîchissant. Il conviendra aux jeunes enfants mais aussi aux joueurs lassés des 10258 clones de Quake. C'est sans doute l'un des meilleurs, sinon le meilleur, dans son genre. Pourtant, quand on y regarde de plus près, on peut regretter pas mal de choses : le mode multijoueur non simultané, le temps de jeu non réglable, le fait d'avoir qu'une seule arme, et finalement une durée de vie assez limitée. Birdie Shoot est un petit jeu humoristique mais pas un incontournable...

Nom : Birdie Shoot.
Développeurs : Epic Interactive.
Genre : jeu de tir.
Date : 2003.
Configuration minimale : Pegasos, MorphOS 1.0, 32 Mo de mémoire, carte graphique.
Configuration souhaitée : Pegasos, MorphOS 1.x, 32 Mo de mémoire, carte graphique.
Licence : commercial.
Prix : 0 euro, livré avec MorphOS.

NOTE : 7,5/10.

Les points forts :

- Amusant et distrayant.
- L'un des meilleurs dans son genre.
- Animation fluide.
- Gratuit.

Les points faibles :

- Pas de mode multijoueurs simultané.
- Une seule arme.
- Pas assez d'options.
- Durée de vie assez limitée.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]