Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 02 octobre 2022 - 21:13  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de BePlayer 1.4
(Article écrit par David Brunet - septembre 2022)


Les lecteurs audio ne sont pas rares sur Amiga et en particulier sur MorphOS, mais il est toujours bon de s'intéresser aux dernières sorties en la matière pour voir s'il y a du nouveau.

BePlayer

BePlayer est un lecteur audio multiformat réalisé par le développeur français Bruno Peloille, auteur notamment de nombreux portages sur MorphOS ainsi que de l'adaptation des bibliothèques SDL2 sur ce système.

Voyant le potentiel de ces bibliothèques multimédias, plus précisément au niveau de l'audio, Bruno Peloille a pensé mettre cela à profit dans un lecteur audio dédié. C'est ainsi qu'est né BePlayer, un lecteur audio pour MorphOS 3.16+, basé sur SDL2 et la bibliothèque SDL2_MixerX. Ce test s'appuie sur la version 1.4 de BePlayer.

Moteur audio

Donc oui, tout le travail de reconnaissance des différents formats audio a été confié à SDL2_MixerX. C'est une bibliothèque de mixage audio, dérivée de la bibliothèque SDL_Mixer. Même si cette dernière est une bibliothèque audio de haute qualité, rapide et stable, elle présente quelques défauts tels que la lecture incorrecte de certains fichiers WAV, l'impossibilité de choisir l'arrière-plan logiciel MIDI, pas de gestion du fondu enchaîné et pas de lecture de flux parallèles (il n'y a qu'un seul flux musical). Ainsi, Vitaly Novichkov a proposé de résoudre ces problèmes en fournissant un dérivé nommé SDL2_MixerX, qui fournit également des fonctionnalités plus étendues que dans la version d'origine ainsi que la reconnaissance de davantage de formats audio.

BePlayer peut ainsi lire un certain nombre de formats audio comme FLAC, OPUS, XMP, MIDI, OGG Vorbis, MPEG audio et divers modules de musiques dont les .MOD, .XM, .S3M et même ceux conçus avec DigiBooster (.DBM) et OctaMED (.MED). En revanche, on ne peut pas lire les CD audio ou les radios en ligne.

Interface et options

L'interface de BePlayer est présentée sous la forme d'une petite fenêtre sommaire. Ce n'est pas la plus belle interface qui soit et l'auteur aurait pu remédier à cela en apportant par exemple une gestion des habillages (à l'instar d'AmigaAMP), mais ce n'est pas le cas.

BePlayer 1.4

Les boutons traditionnels dans ce genre de programme (lecture, pause, arrêt, chargement, musique précédente, musique suivante) sont présents, tout comme celui de la liste de lecture qui s'ouvre en fait en cliquant sur la zone tout en bas à droite. L'interface affiche aussi le nom de la musique, son format, sa durée et vous pouvez modifier le volume (via le curseur vertical) et vous déplacer dans la musique (via le curseur horizontal).

Le clavier est également utilisé ici par tout un tas de raccourcis clavier, notamment pour mettre la musique en pause, l'arrêter, changer le volume, ouvrir la liste de lecture, changer la couleur du scope, etc. L'interface gère aussi le glisser et déposer, ce qui permet de lancer la musique sélectionnée, mais cela uniquement la première fois car, ensuite, vos ajouts iront grossir la liste de lecture sans être joués. Pour lancer une musique de cette liste de lecture, il ne faut pas double-cliquer dessus, mais faire défiler le nom pour qu'il devienne rouge, puis seulement après procéder au double-clic, ce qui est peu pratique. De plus, je n'ai pas trouvé comment vider la liste de lecture, autrement qu'en quittant et relancer le logiciel.

BePlayer 1.4

La partie en haut à gauche de la fenêtre est dédiée au scope (que je mets au singulier cas il n'y en a qu'un). Un double-clic sur le scope permet de le passer en plein écran. Le scope est alors affiché en compagnie du nom de la musique, du temps d'écoute et, plus surprenant, du nombre d'images par seconde. Six options sont présentes dans le menu du programme et permettent de changer quelques paramètres de ce scope (utilisation de l'OpenGL, affichage en points ou lignes, etc.), mais les changements sont vraiment peu flagrants. C'est ici qu'on aurait aimer davantage de choix de scopes, avec des plus impressionnants qui utilisent l'OpenGL à son vrai potentiel.

BePlayer 1.4

En outre, BePlayer gère les notifications, une fonction introduite avec la récente version 3.16 de MorphOS. Donc si vous avez activé cette fonction dans MorphOS, le nom de la musique s'affichera dans une petite fenêtre de notification. D'autres petites possibilités sont proposées comme couper le son, régler la priorité de charge processeur (afin de rendre la lecture plus fluide), lancer le programme depuis le CLI (avec divers arguments), lire les musiques d'un répertoire, lancer plusieurs fois le programme (quasiment inutile mais on peut le faire pour le plaisir de superposer plusieurs morceaux), etc.

Utilisation de la manette

Eh oui, BePlayer est pilotable avec une manette, du moins pour certaines fonctions. Les manettes compatibles sont celles pour Xbox 360 ou PlayStation 4. Les divers boutons de ces manettes permettent ainsi de lancer la lecture, de faire pause/reprise, de passer à la musique suivante/précédente, de montrer/cacher l'interface, de mettre le scope en plein écran, de régler le volume, etc. Si vous avez installé un récepteur en USB pour manette Xbox 360, à vous les joies de l'écoute audio affalé sur votre canapé. :-)

Limites et manques

L'auteur précise bien que BePlayer est un "petit" lecteur audio et, du coup, il ne peut pas être au sommet, surtout dans ses premières versions. Comme il est basé sur SDL2_MixerX, il hérite de ses forces mais aussi de ses lacunes comme la non-reconnaissance des formats WMA, AHX/THX, FastTracker ou des formats obscures de modules Amiga (comme le Custom). Lors de mes tests, j'ai bien sûr essayé moults formats audio et, à quelques reprises, le logiciel a fini par figer. Sans doute n'aime-t-il pas certains formats ou la présence d'une autre application utilisant l'audio.

La documentation précise aussi que certains fichiers Soundfonts (sf2) peuvent geler BePlayer et que la lecture de fichiers MIDI (via Fluidsynth) posent quelques problèmes comme l'affichage de la durée qui n'est pas en secondes, ou la grosse consommation processeur de certains morceaux.

Sur le plan visuel, le lecteur pourrait aussi être amélioré avec une interface gérant les habillages ou l'ajout d'autres scopes plus ambitieux et impressionnants. On aimerait aussi voir apparaître quelques petits trucs toujours utiles comme un éditeur de liste de lecture, l'historique des lectures, la possibilité de lire des modules compressés (en Lha ou autres) et une interface en français, même si cela est secondaire dans le cadre d'un lecteur audio.

Dernière note

Sous cette interface à première vue sommaire se cache un programme pas mal du tout. Le nombre de formats gérés d'entrée est impressionnant, merci SDL2_MixerX ! Rien qu'avec cela, il peut concurrencer tous les autres lecteurs audio. La gestion des manettes est également un "plus" bien vu. Cela dit, BePlayer a encore plein de possibilités d'amélioration, notamment au niveau de l'ergonomie de son interface, de sa présentation graphique et de la diversité des scopes.

Nom : BePlayer 1.4.
Auteur : Bruno Peloille.
Genre : lecteur audio.
Date : 2022.
Configuration minimale : machine sous MorphOS 3.16+, PowerPC, 16 Mo de mémoire, SDL2.
Licence : gratuiciel.
Téléchargement : MorphOS-Storage.

NOTE : 7/10.

Les points forts :

- La masse de formats audio reconnus.
- La gestion de la manette.

Les points faibles :

- Interface sommaire.
- WMA, CD audio, radio en ligne et quelques autres non reconnus.
- Des plantages peuvent arriver.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]


Soutenez le travail de l'auteur