Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 22 février 2024 - 22:16  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Réseaux sociaux

Suivez-nous sur X




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Associations
Jeux
Logiciels
Matériel
Magazines et médias
Pages personnelles
Réparateurs
Revendeurs
Scène démo
Sites de téléchargement
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Beam
(Article écrit par Didier Latil et extrait de Génération 4 - mai 1989)


Magic Bytes présente Beam, un nom tout simple pour un jeu de réflexion créé par Ingo Böker et Jan Dark.

Beam

Présentation

Dans ce logiciel, vous dirigez un vaisseau à l'aide de la manette dans 27 niveaux d'un monde plein d'embuches. Il s'agit de relier des points porteurs d'énergie à l'aide de rayons laser que vous activerez avec votre vaisseau. On peut jouer à un ou deux joueurs, mais pas simultanément. En plus des traditionnels obstacles que constituent les boules, se déplaçant dans tous les sens, ou les têtes de mort, qu'il est interdit de toucher, il faudra maîtriser l'inertie de la fusée et surtout la gravité. Votre fusée peut se déplacer dans 16 directions.

Beam

Pour compliquer encore plus la tâche, il est impossible de toucher les rayons sous peine de destruction immédiate. Il est donc nécessaire de réfléchir afin de ne pas se laisser enfermer par ces rayons. Sont également présents sur l'écran des symboles donnant des points alors que d'autres vous dévient de votre route. Pour activer les rayons, la manoeuvre est fort simple. Il faut partir du plot qui est de couleur rouge et venir le toucher avec la fusée. A ce moment précis, celle-ci devient elle-même rouge. Elle peut alors, en allant toucher un autre plot, le colorier de la même couleur, et ainsi de suite. Même avec la possibilité de se déplacer dans seize directions, la partie ne sera pas facile. Sachez aussi qu'entre chaque niveau, il faut passer un tableau sans rayons laser mais avec bien d'autres difficultés. Si vous échouez, le programme vous renvoie au niveau précédent.

L'avis de Didier Latil

Ce type de jeu, où il faut plus utiliser son cerveau que ses réflexes, est, dans l'idée, assez original. Il est dommage que l'environnement (graphismes, animation) ne soit pas d'aussi bonne facture que la musique, correctement composée, bien qu'un peu irritante au bout de quelques minutes. Les couleurs sont fades, et les divers sprites un peu trop banals pour rendre ce jeu agréable à jouer. Un jeu de réflexion n'empêche en rien de beaux graphismes, même si ce n'est pas l'élément principal comme dans un jeu d'action, c'est toujours un plus pour l'intérêt du programme. A noter aussi que le jeu ne propose pas de sauvegarde ou de codes de niveaux, il faudra donc recommencer depuis le premier niveau à chaque nouvelle partie, ce qui est frustrant au regard du nombre d'échecs que vous subissez.

L'avis de Stéphane Lavoisard

S'il est vrai que ce jeu n'est pas un enfer côté graphisme, l'idée est originale et intéressante, puisqu'elle apporte un brin de stratégie à ce qui pourrait sembler de l'arcade pure ! Or, le côté stratégie prend de plus en plus d'importance dans le jeu, et après quelques tableaux, il faut vraiment réfléchir avant de commencer à jouer, sinon on est très mal ! Moi j'adore !

Beam

L'avis de Franck Ladoire

Moitié arcade, moitié réflexion, ce logiciel semble osciller entre ces deux catégories sans vraiment les mélanger. Beam reste très contrasté. D'un niveau graphique correct pour la réflexion, il s'avère nettement insuffisant pour l'arcade. Pour les sons, pas de surprise, c'est du classique. Même remarque pour l'animation.

Personnellement, je pense que le programme serait plus attractif si, par exemple, le vaisseau avait la possibilité de tirer et si son inertie était moins grande. En revanche, côté intérêt, c'est passionnant et on se pique vite au jeu. Si le début semble facile, la suite se complique très rapidement et, à certains moments, il faut vraiment se creuser la tête pour trouver la solution, surtout avec ce vaisseau assez peu contrôlable. Dans l'ensemble, Beam est un logiciel mitigé qu'il convient d'essayer avant d'acheter.

Nom : Beam.
Éditeur : Magic Bytes.
Genre : jeu d'adresse/réflexion.
Date : 1989.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : environ 200 FF.

NOTE : 5,5/10.

Les points forts :

- Assez original.
- L'idée de la gravité et de l'inertie.
- Musique rythmée.

Les points faibles :

- La maîtrise du vaisseau n'est pas évidente.
- Sprites et sons banals.
- Pas de sauvegarde ou de codes de niveau<.
- Peut devenir très difficile et frustrant.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]