Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 29 juin 2017 - 14:26  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Aural Synthetica
(Article écrit par Rémi Moréda et extrait d'Amiga News - avril 1996)


Aural Synthetica V1.0 est un nouveau logiciel qui permet la synthèse de sons, en utilisant des combinaisons de modules de synthèse.

Présentation, installation

Le logiciel (450 ko) peut être installé sur disque dur par simple copie (aucune assignation nécessaire) ou laissé sur disquette. Il fonctionne sous Workbench 2.04 minimum, un 68020, 2 Mo et de la mémoire Fast sont conseillés. Sont fournis sur la disquette : un manuel d'utilisation (AmigaGuide) et une série d'exercices (en texte) en anglais, 49 modificatifs différents (ou "patch", réglages du logiciel permettant le calcul d'un son).

Au démarrage, une fenêtre permet de régler la taille du son à calculer (minimum 50 ko). Dans tous les cas, le calcul se fait en 16 bits 44,19 kHz, 50 ko correspondront à une 1/2 seconde d'échantillon mono et la moitié en stéréo (25 ko/côté). Il faut donc pour une utilisation correcte des tailles supérieures. Puis, le logiciel s'initialise et on peut alors commencer à travailler.

On a accès à deux fenêtres

Je vais ici décrire rapidement les options présentes dans chacune, ce qui vous permettra d'avoir un aperçu des capacités de ce logiciel.

La première fenêtre, "View sample", permet :
  • En accès direct : d'écouter le son calculé, de sélectionner le côté stéréo à visionner (left/right/both).
  • Par menu déroulant : d'effacer tous les réglages effectués pour le calcul d'un son ; de charger et de sauvegarder un "patch", c'est-à-dire tous les paramètres des différents modules de synthèse qui permettent au logiciel de calculer un son ; de sauvegarder un échantillon, plusieurs formats sont disponibles : AIFF (16 bits, Amiga et Mac), Wave (16 bits, PC), IFF (8 bits, Amiga), MAUD (16 bits, Amiga), SAFF (16 bits, créés par le programmeur de AS), dans tous les cas le son sera enregistré en 44,19 kHz. Il n'y a pas d'option pour charger un échantillon, ou le modifier, AS est uniquement un logiciel de calcul.
La deuxième fenêtre est "Digital Modular Synthetizer". Elle offre l'accès à plusieurs modules (ou "boutons"). Pour une meilleure compréhension, il faut considérer chaque module comme une unité physique d'un synthétiseur et qui permet de générer un signal ou de le modifier.

Aural Synthetica

On a ainsi accès à :
  • Des oscillateurs : ils sont au nombre de 18. L'oscillateur 1 synthétise le son, les 17 autres permettent de modifier ce qu'il produit. Chaque oscillateur peut être paramétré. On peut, entre autres, choisir le type d'onde (waveform) à émettre, sa phase, son amplitude, sa fréquence en ajustant la note et l'octave, et choisir les connexions avec les autres oscillateurs. En effet, il faut préciser les connexions entre chacun des modules (par exemple sortie du 3 sur entrée du 2 qui est connecté au 1 qui créé le son) on peut ainsi si l'on n'utilise que l'oscillateur 1, créer des sons à partir d'une onde de base, et si on utilise des combinaisons, créer des sons plus complexes. D'autres options sont accessibles.
  • Six mixeurs : chacun permet de mixer le signal de six oscillateurs différents à des niveaux réglables.
  • Des modules permettant la modification du signal :

    Aural Synthetica

    • Six "enveloppe generators" : chacun émet un signal qui modifie le volume du son qui le traverse, l'onde de ce signal est composée de 12 points dont on peut modifier le x (length) et le y (depth).
    • Six "modifiers", qui changent la forme du signal (ex : distortion).
    • Six "wave shapers" qui utilisent des techniques tel que le phaser.
    • Six "filters" que l'on peut assimiler à des égaliseurs graphiques (action sur les fréquences du signal).
    • Six "amplifiers" qui modifient l'amplitude du signal et permettent de combiner deux signaux (ex : Add, Sub).
    • Six "delays" qui rajoutent un "delay" léger avec ou sans modulation et encore un nouveau phaser.
    • Six "tool boxes" qui contiennent un générateur de bruit, des filtres (passe bas, passe haut) et un contrôleur de résonnance séparé des filtres.
  • Le module Waveform qui est un éditeur d'onde. AS donne accès à 36 ondes (pour les oscillateurs). Les 12 premières sont celles de base et ne peuvent être modifiées. Les 24 autres sont à la charge de l'utilisateur. On peut ainsi créer ses ondes en utilisant des harmoniques, un générateur de bruit, ou encore l'option Random.
  • Le module basic synthe : l'auteur, conscient de la complexité d'utilisation d'un tel programme, propose 50 modèles de "synthétiseurs de base", c'est-à-dire 50 combinaisons de connexions des différents modules entre eux et qui permettent de construire des sons différents, le tout représenté clairement à l'écran sous forme de diagrammes avec quelques lignes explicatives.
  • Le module Patch Programmer : permet de réaliser son synthétiseur en connectant les différents modules entre eux ou de modifier un basic synthe en rajoutant une connexion.
  • Enfin, le bouton Render qui permet de lancer le calcul du son.
Avec une taille d'échantillon de 50 ko, et une connexion directe de l'oscillateur 1 à la sortie mono gauche (c'est-à-dire le synthé le plus simple possible), le calcul prend au minimum sept secondes sur mon A1200 (4 Mo de mémoire Fast). Dès que l'on rajoute des connexions, le temps augmente considérablement. La réalisation d'un son étant une suite d'essais et d'échecs, le tout devient vite assez long (surtout si la machine est lente ou la taille de son choisie grande).

Conclusion

Avec un tel logiciel on peut créer une grande variété de sons, comparables à ceux des synthétiseurs des années 1970 (précise l'auteur). Il s'adresse à mon avis à des utilisateurs désireux de créer leurs propres instruments qui seront à coup sûr inédits. Le calcul en 44,19 kHz permet par la suite de les modifier dans les meilleures conditions avec un logiciel de traitement de son. Le son pouvant être enregistré en 16 bits, on pourra également dans les meilleures conditions, l'envoyer grâce à un logiciel tel que SampleLink (test dans Amiga News n°59), vers un échantillonneur MIDI (protocole Sample Dump Standard).

J'ai apprécié : la quantité de paramètres permettant un très large choix de combinaisons, donc de sons. Le calcul en 16 bits. Le fichier d'exercices bien construit.

J'ai regretté : le calcul non paramétrable (toujours 16 bits, 44,19 kHz). Impossibilité de changer la taille du son après le démarrage d'AS. Les couleurs trop sombres de l'écran, impossibles à changer. Les "patchs" proposés qui à 90% sont peu convaincants (pas de piano...).

Une démo circule librement (les fonctions de sauvegarde et taille sont bloqués), pour ceux qui préfèrent tester avant d'acheter.

Nom : Aural Synthetica.
Développeur : Seasoft Computing.
Genre : synthèse audio.
Date : 1996.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68020, AmigaOS 2.04, 2 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 30 £.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]