Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 28 mars 2017 - 04:25  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Armour-Geddon
(Article écrit par Jacques Harbonn et extrait de Tilt - juillet 1991)


Allusion transparente à une histoire de fin du monde, Armour-Geddon est très complexe à prendre en main. Mais quelle variété et quels graphismes ! A la fois simulateur (six engins différents) et jeu de stratégie, voilà un logiciel garanti longue durée...

Armour-Geddon

Le scénario

L'histoire se place dans le futur. Un petit pays a mis au point un canon laser de haute puissance, pouvant causer des dégâts importants sur la Terre. Seule une bombe à neutrons, actuellement démontée, peut détruire définitivement le canon. Mais pour vous donner le temps de trouver les cinq éléments de la bombe, il faut aussi détruire les générateurs qui fournissent de l'énergie au canon.

Armour-Geddon

C'est vous qui avez été chargé de commander les opérations de cette guerre d'usure. Vous disposez de six types de véhicules terrestres et aériens : chars léger et lourd, aéroglisseur, hélicoptère, chasseur et bombardier furtif. Vos véhicules pourront être équipés de différentes armes (laser, obus, bombes, roquettes, missiles), ainsi que de nombreux équipements complémentaires : vision nocturne, fusées servant de leurre lors des attaques, réservoirs supplémentaires, camouflage et télépodes (qui servent à effectuer des téléportations instantanées d'un point quelconque à un autre).

Dans le bain

Pour commencer, il est indispensable de se familiariser avec la conduite des différents engins en mode "Entraînement". Tous les véhiculés, armes et équipements complémentaires sont alors en stocks importants, ce qui n'est pas le cas dans le jeu normal, comme nous le verrons plus tard. Essayez donc le chasseur pour vous amuser un peu.

A peine sorti des hangars, vous allez être attaqué par des avions ennemis qui sillonnent le ciel. Activez immédiatement vos bouchers, roulez doucement pour vous placer en bout de piste et mettez pleins gaz. Une fois dans le ciel, vous aurez peut-être la chance d'échapper, pour un temps, aux attaques ennemies.

Armour-Geddon

Cela vous permettra d'apprécier pleinement la qualité de la réalisation. La plus grande partie de l'écran est en effet réservée à une excellente représentation en 3D surfaces pleines du paysage, avec de nombreux éléments venant briser la monotonie des grands espaces. Outre la vue interne frontale, vous disposez de nombreuses vues complémentaires (huit en tout), qui vous donnent accès à un angle de vision de 360 degrés (c'est-à-dire un tour complet). Vous pouvez aussi recourir à la caméra qui peut se déplacer dans les quatre directions et dispose d'un zoom puissant, à la vue externe, la vue satellite, la vue de la tour de contrôle ou même au mode "Suivi" des missiles dans les combats.

L'animation est encore plus étourdissante et dépasse de beaucoup en rapidité et fluidité les programmes concurrents sur Amiga. Il n'y a pas la moindre saute d'image, à croire que les calculs sont instantanés, et la combinaison de différents mouvements (avion et caméra) ne pose aucun problème.

Repérer et détruire

Mais revenons-en au jeu lui-même. Le manuel vous aide un peu dans cette première mission en vous révélant la cache de la première partie de la bombe. Vous devrez faire usage du chasseur dans un premier temps pour détruire les installations ennemies, puis du char lourd pour la récupérer et la ramener à la base. Vous aurez tout intérêt à fixer votre objectif dans l'écran d'informations avant de commencer.

A ce propos, il faut signaler que cet écran est un des rares points faibles du programme, sa lisibilité étant très approximative. Le système de guidage ainsi activé vous sera d'une grande aide pour repérer, puis détruire votre objectif. Toutefois, les avions ennemis ne se laisseront pas faire si facilement, même pour cette première mission. Ils vous suivent de près et sont assez difficiles à éliminer, à moins de recourir aux missiles IR.

Armour-Geddon

Dans un second temps, le char va s'acquitter de sa mission, mais il lui faudra emporter l'armement nécessaire pour se défendre au mieux.

Armour-Geddon est loin de se limiter à un simple "simulateur". En effet, il vous faut gérer votre matériel avec circonspection, pour ne pas vous retrouver à court au mauvais moment. Pour cela, vous disposez d'une unité de recherche et de développement. A vous de répartir les scientifiques et les techniciens sur les différents projets pour reconstruire le matériel détruit et créer celui dont vous aurez besoin pour une mission particulière.

Bilan

Je vous ai déjà parlé de la réalisation graphique et de l'animation de haut niveau. Les bruitages sont rares mais rendent bien l'atmosphère (régime des réacteurs, "sonnerie" des scanners, explosion). Votre avion réagit immédiatement à vos sollicitations. Le jeu est difficile, mais si riche qu'il donne envie de s'accrocher pour aller plus loin.

Le manuel (en français) décrit précisément les écrans et donne quelques détails, mais laisse la plus grande partie dans l'ombre. Il est indispensable de posséder déjà des notions de pilotage et une bonne heure, au moins, sera nécessaire pour se familiariser avec le programme. Armour-Geddon est un superbe simulateur qui méritait une notice plus explicite.

Nom : Armour-Geddon.
Éditeur : Psygnosis.
Genre : jeu de stratégie/action.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]