Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 27 mai 2017 - 04:26  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'APS (Application Preference Server)
(Article écrit par Philippe Ducalet et extrait d'Amiga News - septembre 1992)


Le problème

Certains Amiga sont utilisés par plusieurs personnes à tour de rôle. La plupart des logiciels proposent de sauvegarder leur paramétrage dans un fichier dit de "préférences", mais ce fichier est unique... L'idée de la solution nous est venue dans un centre où l'Amiga est utilisé pour former de jeunes enfants qui se relayent devant la machine : plusieurs réglages doivent être retrouvés souvent par tâtonnements par la personne qui s'occupe des enfants, et ce pour chaque application que l'enfant est amené à utiliser.

Au total, c'est une grande part du court temps utile pendant lequel l'enfant reste disponible qui est gaspillé. J'imagine que dans un lieu de travail où des adultes sont amenés à se servir de la même machine à des moments différents, il peut se produire un paramétrage presque aussi intensif.

Les solutions

Voici l'idée, elle est constituée de quatre parties :
  • Un serveur de préférences.
  • Un programme permettant d'indiquer au serveur l'utilisateur actuel de l'Amiga.
  • Un module devant être intégré à chaque application.
  • La gratuité.
Détaillons ces quatre atouts :

1. Le serveur doit être pris en tant que "fournisseur de service", c'est-à-dire fournisseur de paramètres. C'est un programme qui est lancé par la séquence de démarrage, qui reste à l'écoute des applications qui sont lancées après lui, afin de leur restituer leurs données et de leur permettre de les sauvegarder.

Ce programme se nomme APServer : Application Preferences Server (l'ensemble des fichiers distribués est désigné par APS). A l'image de l'organisation des préférences d'AmigaOS 2.0 (ENV: et ENVARC:), on donne deux répertoires à APServer : l'un destiné aux sauvegardes temporaires et l'autre aux sauvegardes définitives. La différence par rapport à ENV: et ENVAFIC: est que les répertoires spécifiques aux applications sont créés à l'intérieur de répertoires propres à chaque utilisateur. Les deux répertoires de travail de APServer peuvent être le même. S'ils sont différents, il est conseillé lors de l'installation d'ajouter dans la séquence de démarrage une commande de recopie de l'un des répertoires dans l'autre, toujours à l'image de ENV: et ENVARC:.

2. C'est un programme destiné à être utilisé à chaque fois que l'utilisateur de la machine change : un simple clic sur un nom dans une liste suffit à indiquer à APServer le nouvel utilisateur de l'Amiga.

Par la suite, lorsqu'une application aura besoin de ses préférences, elle enverra une requête à APServer qui ira puiser dans le répertoire adéquat. Ce programme est donc une simple "interface utilisateur". Il utilise des fonctions standards du module "3." pour communiquer avec APServer et il est aisé de remplacer le programme par un autre de son cru.

3. La magie n'est pas vraiment reconnue donc nous ne l'avons pas utilisée. Mais nous avons essayé de simplifier le plus possible le travail du programmeur lors de l'intégration de APS dans son application : c'est vraiment simple.

De plus, l'intégration d'APS lui donne un système tout fait pour la gestion des préférences de son application. C'est un gain avantageux, il ajoute approximativement à l'application autant d'octets que si le programmeur avait implémenté ses propres routines, en permettant d'économiser du temps de développement. Le module peut gérer plusieurs préférences différentes en même temps et aussi ouvrir la même plusieurs fois. Même si APServer n'est pas démarré, le module gère les préférences de l'application. Les différents utilisateurs partagent alors les mêmes préférences.

4. Le but est le confort des utilisateurs, le rêve est donc que toutes les applications qui permettent de sauvegarder des préférences laissent APServer le faire à leur place, et que tout Amiga possède APServer ainsi que le programme de sélection d'utilisateur. Il nous a semblé qu'un bon moyen serait de rendre gratuite leur distribution et leur utilisation. Attention ! En tant qu'auteurs, nous gardons tous les droits (copyright) et interdisons à toute personne d'en tirer profit. Quiconque faisant un profit en distribuant un ou plusieurs fichiers de cet ensemble violerait le droit d'auteur et deviendrait de ce fait répréhensible au regard de la loi, quel que soit son avis... C'est le devoir de tous les réels passionnés l'Amiga de décourager ces pratiques irrespectueuses et illégales en boycottant ses personnes.

Si une personne ou un groupe désire distribuer APS sur disquette payante en compagnie d'autres programmes, il doit pour être en règle posséder l'accord écrit et signé de Philippe Ducalet ou Jean-Michel Forgeas. Déjà, APS a éte intégré à quelques applications pour enfants et pour adultes, et des développeurs sont intéressés et décidés en France et en Suisse à fournir le confort APS à leurs utilisateurs. Tous les programmeurs désirant examiner/intégrer APS peuvent se le procurer :
  • A l'exposition Atacom de Juvisy : à mon stand ou à celui de monsieur Philippe Ducalet (association Avantage). Prévoir une disquette vierge pour la duplication.
  • Par courrier : dans votre enveloppe vous mettez une disquette et une enveloppe avec votre adresse, timbrée à 4 FF (même tarif pour la Suisse, pour les autres pays francophones je ne sais pas). Vous me l'envoyez à : Jean-Michel Forgeas, 4 rue du général Leclerc, 95210 Saint Gratien, France.
Nom : APS (Application Preference Server).
Développeur : Jean-Michel Forgeas et Philippe Ducalet.
Genre : gestion des préférences.
Date : 1992.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : freeware.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]