Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 08 août 2022 - 04:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Apocalypse
(Article écrit par Jérôme Darnaudet et extrait de Joystick - mai 1994)


Apocalypse est un délicieux mélange de Choplifter et de Cannon Fodder, mais un tantinet trop dur.

Apocalypse

"Gaaarde à vous ! Reeeeepos ! Gardvous ! Rep'o... Gadv' ! R'p'o... Les Niacoués retiennent 25 de nos meilleurs cuisiniers en otage, ce qui explique qu'il n'y a pas de petit déjeuner ce matin. Vous devez coûte que coûte ramener 20 d'entre eux à la base." "Oui Sergent, on vous ramène 20 petits déjeuners." "Parfait... Ga'd 'vous.... Exécution, bande de larves !"

Me voilà donc parti à la recherche de morceaux de beurre et autres tartines de chocolat. Aouah ! Apocalypse reprend en fait le principe du célèbre jeu d'hélicoptère Choplifter, en y apportant de légères améliorations.

C'est la guerre !

L'action se déroule au coeur du Viet-nam, en pleine forêt vierge. La base se trouve sur le côté droit de l'écran, et l'hélicoptère attend mes ordres. "Demi-tour, un pas en arrière, deux pas vers la droite, présentez... arme !" Rien à faire, l'hélicoptère ne bouge pas. C'est alors que me vient une idée géniale. J'empoigne ma superbe manette de jeu et pousse le manche vers le haut. Le voilà t'y pas qui décolle. Un coup vers la gauche, et rehop, j'entreprends un long et pénible survol. Les premières gouttes de sueur glissent sur mon front. Ah, ça y est ! j'aperçois les premiers baraquements qui émergent entre les arbres.

Apocalypse

Allez, je me risque à un petit tir discret. Les balles fusent et les cabanes s'enflamment. C'est alors qu'en sortent plein de petits cuisiniers en tablier blanc, à moins qu'il ne s'agisse de soldats en pyjama. Je décide de me poser et d'en récupérer un maximum. L'appareil se remplit et je redécolle en direction de la base. Il faut dire que ce foutu hélicoptère ne contient que six places, ce qui m'oblige à d'incessants allers-retours pour sauver les vingt soldats prisonniers. Mais qu'importe, j'irai jusqu'au bout. Me voilà reparti à la recherche des soldats disparus. De grosses gouttes de flotte coulent sur mon front. Je transpire à mort. "Mayday", un hélicoptère me tire dessus. J'entreprends une montée vertigineuse suivie d'un demi-tour instantané et replonge aussi sec sur l'engin belliqueux. La bataille s'achève par un tir de missiles et une profonde envie de vomir.

Apocalypse

D'autres guitounes en paille pointent leur nez à l'horizon. Les Niacoués, alertés par le bruit de mon appareil, sortent le lance-missiles à la main. C'est alors qu'une myriade de fusées me foncent dessus. Je pique vers l'avant et arrose ces enfoirés de balles 9 mm. Les corps giclent dans tous les sens et j'entends gazouiller les éléphants. Ah, la vache, je pète les plombs... Des trombes d'eau s'abattent sur moi, je commence à puer comme un bouc. La tension est trop forte, je préfère rentrer à la base.

Je me réveille, persuadé d'avoir fait le pire cauchemar de ma vie. Je sors de ma tente, et la vue de mon hélicoptère badigeonné de taches de sang m'angoisse terriblement. Je n'ai donc pas rêvé, la mission précédente a bien eu lieu.

C'est encore la guerre

Chaque niveau s'étend sur plus d'une trentaine d'écrans de large et six de haut, agrémentés de deux défilements parallaxes. C'est déjà pas mal, mais le plus impressionnant reste sans conteste le nombre de sprites à l'écran. Un objet que vous détruisez et qui s'enflamme sera toujours en train de brûler lorsque vous repasserez à proximité. Et croyez-moi, les objets ne manquent pas !

L'animation des petits bonshommes est excellente. On parvient à distinguer une foule de détails, malgré leur petite taille. Quant à votre hélicoptère, ses déplacements paraissent réalistes, sauf en marche arrière. Mais bon, ça n'est qu'un détail. Côté équipement, vous disposez de missiles, de roquettes, de bombes et de mines. Vous pourrez d'ailleurs refaire le plein de vos réserves, en interceptant les petits parachutes qui tombent du ciel.

Apocalypse

Apocalypse reprend donc le principe de Choplifter, en y apportant les dernières techniques du jeu de tir. Mais tout n'est par vert dans le meilleur des mondes (c'est un daltonien qui me l'a dit). Le pauvre Amiga 500 a parfois bien du mal à animer tout ce beau monde, et lorsqu'il y a trop de sprites en même temps, ça rame à mort. Certes, c'est très supportable, mais une option permettant de retirer quelques détails aurait été une riche idée. Ce défaut s'estompe sur A1200, machine plus rapide.

J'émettrai également une réserve concernant la difficulté. Elle n'est pas très progressive, et les programmeurs ont placé la barre un peu haut à mon goût. Vous n'êtes pas près d'en voir le bout. Voici donc un très bon produit qui, malgré ces deux défauts, ne pourra qu'enchanter les fanas d'arcade que vous êtes.

Nom : Apocalypse.
Développeurs : Miracle Games.
Éditeur : Virgin.
Genre : jeu de tir.
Date : 1994.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 7/10.

Les points forts :

- L'animation est super chouette, mon lieutenant !
- Et puis, notre hélicoptère dispose de plusieurs armes, mon capitaine.
- C'est exact, sergent, mais avez-vous remarqué le réalisme du décor, mon colonel ?

Les points faibles :

- Avec tout le respect que je vous dois, la capacité de notre hélicoptère est trop faible. Nous faisons un trop grand nombre d'aller-retour, mon général.
- Et le première classe Sylvester ne veut plus y retourner. Il trouve que c'est trop dur, ma loute.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]