Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 29 mars 2017 - 19:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'AmiKit sous Linux
(Article écrit par Badr Nassiri - mai 2008)


C'est fou comme on revient facilement à ses premiers amours. Ou comme on aimerait retrouver cette époque bénie des dieux. Ce bruit magique que la bête poussait lorsqu'on lui donnait une disquette en pâture. Mais cela est parfois plus difficile qu'il n'y paraît. Plus encore si la bête n'est plus.

L'émulation Amiga

Pour ma part, mon Amiga a fini par rendre l'âme après une longue période d'agonie et de faux contacts divers et variés. Il est donc clair que pour certains d'entre nous (les plus pauvres et/ou radins diront les mauvaises langues) il est hors de question de réinvestir dans du matériel neuf ou d'occasion et forcément on finit par "prendre la tengeante".

On s'essaye alors à l'émulation avec du matériel plus répandu et surtout plus récent, avec plus ou moins de succès. Bien sûr, les puristes vous diront que le ressenti n'y est pas ou plus du tout. Et autant le dire tout de suite, ils n'ont pas tort... Ou presque. On ne ressent pas les mêmes sensations, tout est différent... Forcément.

AmiKit, un environnement Amiga gratuit

Cela est peut-être vrai dans le cas des jeux où il peut manquer tel détail ou tel petit son. Mais dans le cas d'un environnement de travail, comme notre bon vieux Workbench, ce n'est absolument pas le cas. C'est en tout cas ce qui ressort à l'utilisation d'AmiKit. C'est un système complet ou presque et qui fonctionne presque aussi bien que l'original, sinon mieux.

Il y avait Amiga In A Box ou AIAB pour les intimes, je me demande d'ailleurs ce que devient ce projet. Il y a aussi AmigaSYS, toujours en activité. Puis il y a AmiKit. Le tout-en-un le plus complet que j'ai pu voir. Au début, clairement orienté vers le couple Windows/WinUAE, il fallait revenir côté M$ et pour pouvoir faire mumuse avec son Amiga virtuel.

AmiKit sous Linux

Pour pouvoir utiliser AmiKit sous Linux, il vous faut un E-UAE fonctionnel sous PC en x86 ou 64 bits (x86 de préférence) les bibliothèques alsa, libsdl1.2 et gtk2 ou supérieures. Je me suis installé récemment une Ubuntu en version 8.04 (Hardy Heron), ce qui fait largement l'affaire dans notre cas : ubuntu-fr.org (sans vouloir faire de pub).

Le bon réflexe est ensuite de se rendre chez Morgoth Backports pour rajouter les dépôts et installer E-UAE. Si vous n'êtes pas sous Ubuntu, ou si vous souhaitez simplement vous la jouer "old school", vous pouvez toujours vous rendre sur le site officiel de E-UAE et prendre la version qui vous correspond.

Et c'est à partir de maintenant que va commencer l'extase !

Quelques fous (au sens passionnel du terme) se sont vite rendus compte qu'avec quelques petites modifications, AmiKit pouvait parfaitement tourner sous leur système Linux. AmiKit a donc donné naissance à une version orientée manchot.

AmiKit AmiKit

Mais attention, cette version ne contient pas d'installeur tout prêt, il va falloir mettre un peu les mains dans le cambouis. Rassurez-vous, il existe un guide très bien fait qui explique tout à grands renforts de captures d'écran et d'encarts copier/coller.

Je ne saurais trop conseiller d'opter pour un système à base de 68040 avec JIT.

AmiKit

Une fois ceci terminé. On arrive devant un système qui marche, et même super bien !

AmiKit

Pour parfaire le fonctionnement et être en plein-écran, j'ai dû modifier encore le fichier .uaerc et remplacer la partie "gfx" par :

gfx_width=800
gfx_height=600
gfx_width_windowed=800
gfx_height_windowed=600
gfx_width_fullscreen=1680
gfx_height_fullscreen=1050
gfx_correct_aspect=true
gfx_fullscreen_amiga=true
gfx_fullscreen_picasso=true
gfx_center_horizontal=true
gfx_center_vertical=true
gfx_colour_mode=32bit

Et voilà !

AmiKit

Bilan

Naturellement, une fois tout bien configuré AmiKit fonctionne aussi bien sous Linux que sous Windows. J'ai pu naviguer sur Internet, écouter des modules, regarder des démos et même jouer à certains de mes anciens jeux (merci WHDLoad). Et quel plaisir de retrouver des outils simples comme Multiview qui font toujours autant de merveilles.

Alors que manque-t-il ? Eh bien pas grand-chose...
  • Un navigateur Internet digne de ce nom : IBrowse livré ici en version démo ainsi qu'AWeb montrent leurs limites, dès qu'on se frotte à un site avec des feuilles de styles CSS.
  • Un lecteur vidéo.
Autrement, vous vous retrouvez devant un Amiga avec presque tous les avantages/inconvénients que cela implique. A vous d'essayer, donc !

Nom : AmiKit.
Auteur : Jan Zahurancik.
Genre : environnement préconfiguré pour WinUAE.
Date : 2008.
Configuration minimale : PC sous Linux, 256 Mo de mémoire. ROM 3.1, CD d'AmigaOS 3.5 ou 3.9.
Licence : freeware.
Téléchargement : amikit.amiga.sk.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]