Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 12 décembre 2017 - 22:42  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de AmiKit 1.0
(Article écrit par Vincent Loubry - décembre 2005)


Étant privé de Pegasos depuis quelques semaines pour des raisons "professionnelles", j'étais bien malheureux avec mon PC sous Windows XP. Alors certes, WinUAE (émulateur Amiga sous Windows) existe, mais réinstaller un OS utilisable depuis zéro me rebutait sérieusement. Heureusement pour moi, Jan Zahurancik s'est chargé de faire le travail en créant AmiKit.

AmiKit, c'est quoi ?

Vous l'avez donc sûrement compris, AmiKit est un environnement préconfiguré à utiliser sous WinUAE. Sur bien des points, il peut être comparable à AmigaInABox (AIAB), si ce n'est que sa facilité d'installation est redoutable...

En effet, point besoin de charger, d'installer puis de configurer winUAE, AmiKit s'occupe de tout de A à Z. Il suffit de télécharger l'archive (80 Mo), de cliquer sur l'installeur et hop, il ne reste plus qu'à suivre les instructions. Il vous faudra tout de même vous munir du fichier image de la ROM 3.1 de votre Amiga, du CD d'AmigaOS 3.5, 3.9 ou AmigaXL.

Une fois l'installation démarrée, on se retrouve sous AmigaOS en moins de cinq minutes. AmigaOS ne veut pas dire Workbench : en effet, AmiKit utilise Directory Opus Magellan en guise du bureau par défaut, et là encore, il vous faudra entrer votre clef. Si vous n'en possédez pas, vous ne pourrez vous servir que de la version démo (qui marque un délai d'attente au démarrage). Une version utilisant le Workbench aurait été la bienvenue, mais une fois AmiKit en place sur votre ordinateur, rien ne vous empêche d'installer un autre bureau.

Après l'étape de l'enregistrement de Magellan, c'est la claque ! Le kit est ultra complet et le nombre de logiciels disponibles en version complète ou en démonstration est énorme. L'interface a été peaufinée avec des programmes bien choisis et l'aspect général est superbe...

AmiKit
(cliquez pour agrandir)

Voici quelques éléments présents dans AmiKit :
  • Directory Opus Magellan : en remplacement du Workbench, ce bureau propose des caractéristiques très intéressantes (menus personnalisables, gestion étendue des types de fichiers, mode listeurs, système asynchrone...).
  • AmiStart : barre de tâches très complète.
  • VisualPrefs, Birdie, TitleShadow, BoingBall, MagicMenu, MCP : amélioration du système et de l'interface.
  • GlobalTrash : nouvelle corbeille.
  • ReqChange : amélioration des fenêtres de requête en version enregistrée.
  • KensIcons : paquetage d'icônes.
  • KenOS4 : thèmes visuels.
  • MicroGoldED : éditeur de texte en version enregistrée.
  • YAM, SimpleMail, AWeb, IBrowse, AmIRC, AmiTradeCenter, AmiGift : logiciels Internet.
  • APDF, EvenMore, AntiWord : lecteur de PDF, Word et RTF.
  • AmigaAMP, AmiNetRadio, Eagleplayer, SymphoniePlayer, LAME, TheMPegEncGUI, SampleEditor : lecture et création audio.
  • PicShow, Thumb, MysticView, FroggerNG, PerfectPaint, ZoneXplorer : visionneur d'images et de vidéos, création graphique.
  • MakeCD et VirtualCD : gestion et copie de CD.
  • SysInspector, SnoopDos, Q-Device, ShowPatches : divers outils pour le système.
  • Désarchiveurs, antivirus, lecteur Flash, quelques jeux et démos, etc.
Ben alors, tout va bien ?

Eh bien oui et non, mon pauvre petit Athlon 1600+ avec Radeon 9100 et 512 Mo de mémoire est un peu à la peine, mais il arrive quand même à s'en sortir pour les opérations courantes. La lecture des DivX;-) saccade légèrement, cela est sans doute dû à FroggerNG peu optimisé. AmiKit a un oubli de taille : il n'est pas fourni avec un pilote pour clavier PC (keymap). Quand on pense que l'archive pèse 80 Mo compressée (300 Mo décompressée), ça paraît ridicule.

Mais il ne faut pas oublier que vous avez Windows XP derrière tout ça, et que lui aussi demande beaucoup (trop) de ressources. Néanmoins, sur les gros PC actuels, cela devrait être parfaitement confortable.

Il manque aussi une option bien pratique : je n'ai pas réussi à faire glisser une fenêtre en dehors de l'écran comme j'ai l'habitude de le faire sous MorphOS quand je veux faire un peu de place. Enfin, du côté de la gravure, et pour une raison que j'ignore, je ne dépasse pas les x8 en gravure de CD. Mais il est probable que nombre de défauts décrits soient imputables à WinUAE plus qu'à AmiKit.

AmiKit
Gravure de CD et de la (bonne) musique

AmiKit
Lecture de Flash, navigation sur Internet et Tchat

Mon AmigaNG est-il en danger ?

Comme souvent rappelé sur les forums, WinUAE est une solution qui permet de faire tourner des programmes 68k. Aucune chance donc de faire tourner (pour l'instant ?) des applications AmigaOS 4 ou MorphOS. Vous devrez donc vous contenter de faire tourner de vieilles applications mises au goût (et quel goût) du jour. Les plus grincheux diront que sous Windows, il y a tout. C'est vrai, mais Windows ce n'est pas un Amiga. ;-)

Alors qu'est-ce que j'en fait de ce kit ?

Eh bien, pour pouvoir trimballer un Amiga partout, il sera à l'aise dans un PC portable. Avec une installation minimaliste de Windows, ça devrait être parfait. Bien que je ne possède pas de portable, j'avoue envisager l'achat de ce type de machine un peu plus sérieusement depuis que j'utilise AmiKit.

Nom : AmiKit 1.0.
Auteur : Jan Zahurancik.
Genre : environnement préconfiguré pour WinUAE.
Date : 2005.
Configuration minimale : PC sous Windows, avec Athlon 1800 et 256 Mo de mémoire. ROM 3.1, CD d'AmigaOS 3.5 ou 3.9.
Licence : freeware.
Téléchargement : amikit.amiga.sk.

NOTE : 9/10.

Les points forts :

- Installation facile.
- Paquetage logiciel impressionnant.
- Configuration du bureau.

Les points faibles :

- Pas de pilote pour clavier PC.
- Magellan en standard (ennuyeux pour ceux n'ayant pas de clef).
- Configuration nécessaire musclée.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]