Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 17 novembre 2017 - 18:25  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : Histoire de l'association Amigazette
(Article écrit par José Grillierre - octobre 2006)


L'association AMIGAzette 83 a été fondée en avril 1994, au temps où l'Amiga était encore maître dans l'art du jeu, graphisme, animation et vidéo. Malheureusement, peu de temps après, Commodore déposait le bilan et nous laissait seul au monde avec nos Amiga.

Les fondateurs d'AMIGAzette 83 étaient au nombre de quatre : Hervé, Eric, Philippe et José. Le but principal de l'association était de créer un lien entre les amigaïstes et partager toutes sortes d'informations utiles. Le choix du support papier paraissait le plus pratique et le nom du fanzine a été très facile à trouver car tout est parti d'une idée d'Hervé qui, avec d'autres collègues amigaïstes, avait lancé un fanzine nommé Amigazette dédié au jeu sur Amiga.

Amigazette

On a donc repris ce nom qui devint d'abord celui de l'association, le "83" en plus pour le département. Le fanzine pris donc intégralement le nom de son association qu'il garda jusqu'au numéro 15.

Amigazette83

A ses débuts, il y avait un bonne participation de la part des adhérents actifs, pour ne citer que les principaux, comme Patou, Chipset, OFS, Franck... puis vinrent se greffer d'autres participants plus ponctuels.

Les premiers numéros avaient été réalisés avec Pro Page 2.1f puis Pro Page 4.1 offert par CIS à l'association, et un peu plus tard, dès le numéro 32, AMIGAzette s'est doté de PageStream 3.3, ce qui a donné un souffle nouveau à la réalisation du fanzine.

Le "83" a disparu au numéro 16, en octobre 1996, à l'occasion de notre participation à la Foire Internationale de Toulon, certains disaient que cela faisait un titre trop long à prononcer. La décision avait été votée à l'unanimité.

La popularité d'AMIGAzette ne cessait pas de grimper jusqu'à son apogée en atteignant 120 abonnés. Cette période s'est située aux alentours des numéros 23 à 25, mais c'est à ce moment-là qu'une page s'est tournée pour AMIGAzette. Comme dans toute association, il y a souvent des hauts et des bas, et sans prévenir, une forme de zizanie s'est créée au sein de l'association ce qui a provoqué un éclatement provoquant le départ de certaines personnes vers d'autres horizons... La pente a été difficile à remonter pour AMIGAzette 83, mais grâce au soutien des adhérents qui sont restés fidèles à notre action nous avons eu le coeur de continuer à faire vivre notre fanzine.

Au fil du temps le nombre d'adhérents a chuté pour se stabiliser à une quarantaine d'amigaïstes. AMIGAzette se différenciait des autres fanzines avec son petit plus : sa disquette. Elle a accompagné le fanzine jusqu'au numéro 44, véhiculant un maximum de fichiers compressés sur un minimum d'espace. Un beau jour, un CD a été créé, plein à ras bord, regroupant toutes les années AMIGAzette (merci à Jean-Marie Coat pour sa participation). C'était le CD AMIGAzette n°1.

Suite à ce CD n°1, AMIGAzette 83 a eu l'idée de transformer la disquette par un CDROM dans la lignée du premier. Sa périodicité était tous les quatre mois (deux fanzines). AMIGAzette devint donc le premier fanzine avec CDROM. Nous avons proposé de partager l'espace de ce CD avec tous ceux qui le désiraient, ainsi qu'aux associations, ce qui fut le cas avec un espace dédié à Triple A et à Obligement.

La réalisation du fanzine devint de plus en plus difficile pour garder le style AMIGAzette et surtout pour maintenir le volume des pages qui variait de 28 à 32, nous obligeant à "copier/coller" des trucs pris sur le Net. C'est AmigAlex de Triple A qui nous nous fit une première proposition de fusion d'association. Nous avons réfléchi une bonne année pour arriver à la solution d'héberger une version allégée d'AMIGAzette dans le fanzine de Triple A, Boing Attack, ce qui fut effectif en septembre 2002.

Et comme tout a une fin, que l'on souhaite pourtant le plus tard possible, avec l'arrêt de la parution de Boing Attack, il était logique qu'AMIGAzette disparaisse également. Cette décision a été difficile à prendre. Une recherche de solution a été entreprise pour assurer une continuité, mais il s'est vite avéré que c'était une course vers un échec à court terme. La dernière solution envisagée est donc de mettre le fanzine en ligne sur Internet et ainsi permettre à nos fans de pouvoir lire leur Fanz-E-Zine préféré.

Et encore merci à tous ceux qui ont soutenu AMIGAzette pendant toutes ces années.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]