Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 19 octobre 2017 - 00:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Amiga World 90 de Vienne
(Article écrit par Christian Sager et extrait d'Amiga News - novembre 1990)


Après neuf heures de train, me voici à destination : Amiga World 90 à Vienne, qui s'est tenu du 27 au 30 septembre dernier. Le principe est toujours le même : on expose et on vend. Quelques kilomètres à pieds dans cette vieille ville et me voici devant le bâtiment où se sont réunis les fans autrichiens de l'Amiga.

L'Amiga en Autriche

Métropole du Danube qui aimerait être une plaque tournante entre Est et Ouest, mais ce n'est qu'une volonté car dans l'informatique (comme dans d'autres domaines) le poids de leur imposant voisin, l'Allemagne, se fait ressentir. Résultat : peu de produits spécifiques, tant en logiciel qu'en matériel. D'ailleurs, la langue est pratiquement la même.

J'ai cherché vainement une littérature autrichienne. J'ai trouvé une revue du nom de ISBB Amiga qui est en même temps un club Amiga. Tous les autres magazines sont importés d'Allemagne (et en plus cher). Sans vouloir parler continuellement du "Guru" Commodore j'ai noté pour vous le changement du chef de Commodore France de même que pour l'Allemagne ainsi que de l'Autriche. Qui parle de lampiste ?

Amiga World

J'avoue avoir été (agréablement) surpris par l'exposition Commodore Autriche. Autour du stand s'étalait l'histoire de l'Amiga avec l'A1000 qui fut présenté pour la première fois lors d'un gala à New York le 23 juillet 1985 et dont la technologie était à ce moment un "must" en plus d'un multitâche qui fit sensation avec en plus l'annonce d'une ouverture sur MS-DOS avec le Sidecar sur le port d'extension. Le 2000, annoncé en 1987, encore plus pro avec des ports d'extension et la possibilité d'utiliser l'univers MS-DOS via une carte d'extension. Dans la même année, Commodore livre les Amiga 500, premier ordinateur personnel multitâche. Enfin, après un détour par le 2500, voici l'Amiga 3000 (petit résumé de cinq années d'existence).

Commodore en grand

Mais la surprise, ce n'est pas ça ! Sur un espace scénique, un écran d'une diagonale de 4 m, avec une sono de 2x2000 Watts. un Amiga 3000 permettait de nous présenter divers programmes en direct. C'est ce que j'appelle un "show" de présentation avec une participation active d'un constructeur pour la promotion de son propre produit pour un public déjà convaincu. Je sais que l'Apple Expo n'a plus besoin d'Apple mais avouez que c'est moins frustrant et plus encourageant avec.

Il y avait un A500 et un clavier MIDI Kawai, 16 bits PCD et un logiciel, FunLab de Steinberg. La carte A2620, une 32 bits avec un 68020/14 MHz, un 68881 et le PMMU 68851 et 2 Mo de mémoire. La carte A2630 avec 68030 à 25/33 MHz, de quoi faire aimer Unix, système multitâche, multiutilisateur avec X Window pour interface utilisateur.

Il est sûr que l'Amiga 3000, "l'as du multimédia" peut être une station de travail mais attendons que le prix se rapproche un peu plus d'un budget "fan"... Au fait, n'oubliez pas, on ne dit plus AmigaDOS mais AmigaOS 2.0 (arf !). A noter que Motorola hésite dans ses livraisons du 68040 alors que Intel a programmé le 486/50 et le 586.

Quelques stands

Au cours de mes pérégrinations entre les stands, j'ai vu NotaScript, un programme qui affiche votre partition en wysiwyg, aussi complexe qu'elle puisse être. C'est avec votre clavier que vous écrivez les notes. De plus, vous pouvez l'imprimer. Prix : 7 000 DM. La version junior vous est proposée à 998 DM. Un peu plus loin, Intercomp proposait un Amiga en tour à base de A3000 ou A2000.

Question : vous savez ce que c'est qu'un scanner ? Le fait qu'il fonctionne sur Amiga n'est pas spécial. Vous savez ce que c'est qu'un fax (télécopieur) branché sur un Amiga ? Toujours rien de spécial ! Une imprimante... un photocopieur... bof ! Mais, si je vous dis que tous ces appareils n'en font qu'un et qu'il se branche sur le port de votre Amiga ? Ce n'est pas spécial ça ? Je vous donne les caractéristiques globales : appareil de table format A4, 200 DPI avec 16 niveaux de gris, fax-copieur-scanner-imprimante. Mais j'ai gardé le meilleur pour la fin : son prix ! Simple calcul : imprimante (2 000 FF), scanner N/B (5 000 FF), fax en carte (5 000 FF), copieur trois sorties... bref, l'Universel Scanner II de Print-Technik version Amiga vaut... 7 500 FF environ.

Je n'ai pas pu voir le super lecteur de disquette de Roßmöller (1,52 Mo formatés sous AmigaOS) mais j'ai vu un dérouleur de bande intéressant. Dans la série SupraDrive, le 500XP qui fait disque dur et extension mémoire, encore plus intéressant.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]