Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 24 mai 2017 - 19:37  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Amiga Show 98 Belgique
(Article écrit par David Brunet - juillet 1998)


Les belges font de la résistance ! Le 6e Amiga Show s'est bel et bien déroulé, comme prévu, le 9 et 10 mai au centre culturel Wauterbos à Rhode Saint Genèse. Cette année encore, le beau temps était au rendez-vous.

Présentation

Il y avait moins de stands que l'an dernier, à peine une dizaine étaient présents : les "locaux" Amiga City, Digital Precision, Génération Amiga et The Black Tiger, mais aussi les "étrangers", tous français : Amiga News, FDS, Obligement et le stand de Jean-François Bachelet, un agréable entrepreneur auvergnat. Quelques autres revendeurs d'occasion complétaient le tableau. Du côté des absences, on peut noter Epic Marketing, MicroniK, ADFI et Pixel Art (ils avaient pourtant tous confirmés leur présence, pas sympa pour les organisateurs !).

C'était aussi l'occasion de rencontrer quelques personnes intéressantes : d'abord, Petro Tyschtschenko, le patron de l'Amiga en Europe ; il donnait, ici ou là, des souris, des autocollants et des posters frappés du logo Amiga. Toujours disponible, il était souriant et aimable comme à son habitude, il dédicassait quelques posters, serrait des mains par dizaines et se prétait volontiers au jeu de notre caméra. Petro Tyschtschenko achevait sa journée par un discours : il congratulât les organisateurs du salon (Patrick Fauxvaux et Jacques De Braekeleer) et leur offrit deux Amiga Magic Pack. Son discours n'avait rien d'extraordinaire, il nous annonçait que quelque chose de "grand" allait être lancé au World Of Amiga de Londres. Il finissait en beauté puisqu'il nous faisait découvrir la nouvelle chanson Amiga, réalisée sur Amiga par un amigaïste pour les amigaïstes...

Amiga Show 1998

Ensuite, nous avons rencontré Jean-François Horvath, le rédacteur en chef d'Amimag, le seul fanzine belge pour l'Amiga. Pour finir, nous avons sympathisé avec les responsables de l'association Ultr'Amiga, qui s'occupent de dynamiser l'Amiga dans la région de Saint Quentin. Ce club de passionnés est jeune (il a environ un an) mais il regroupe déjà une trentaine de contacts.

Les produits intéressants

Ah, de bonnes surprises. Les produits de cette année étaient de qualité appréciable. L'attraction n°1 était la BlizzardPPC ; sur le stand d'Amiga City une démo de Quake PowerPC (non officielle) tournait à une vitesse folle ! La CyberStormPPC était aussi en vente mais pas en démonstration.

Chez FDS, le produit phare était sans aucun doute l'AtéoBus et sa fameuse carte graphique Pixel64 qui vient se fixer dessus ; le tout vendu en très faible exemplaire pour un prix de 1990 FF. Quelques Amiga "gonflés" étaient en démonstration comme le désormais célèbre A3500 de chez Amiga City qui avait tout pour plaire (écran 20 pouces, beaucoup de mémoire, Picasso IV avec modules...).

Les nouveautés matérielles étaient nettement plus présentes que les nouveautés logicielles car, en effet, seul Sixth Sense Of Investigation (jeu d'aventure) et Elastic Dreams (déformation d'images) assuraient le spectacle. Les gros jeux attendus depuis des mois comme Genetic Species et Foundation manquaient à l'appel. Malgré tout, deux ou trois revendeurs de logiciels proposaient toute une panoplie de jeux, anciens ou récents, de quoi trouver la perle rare ! Les produits étaient dans l'ensemble de bonne facture cette année, espéront que l'an prochain AmigaOS 4.0 et la BVision seront au rendez-vous.

We, us, nosotros... bref nous !

Quel plaisir d'avoir un stand rien qu'à nous. Patrick et Jacques, les deux organisateurs nous avaient réservé 4 mètres de stand, de quoi bien s'installer ! Pour l'occasion, nous avions emmené deux ordinateurs : un A4000 avec 68040 à 25 MHz, disque dur de 1,2 Go, lecteur CD, et un A1200 avec 68060 à 50 MHz, disque dur de 3,8 Go et lecteur CD. Donc deux bonnes machines mais rien de sensationnel tout de même.

Le samedi, le numéro 9 d'Obligement tournait en libre service sur l'A4000 et quelques exemplaires ont été vendus ou distribués (dont un à Petro, un peu circonspect). De l'autre côté, sur l'A1200/060, Sébastien Vendroux et moi-même proposions aux passants ébahis des démonstrations de jeux (Doom 2, Xtreme Racing et Lambda) et de logiciels (Plotter 3D). Nous avons, en outre, rencontré Daniel Labriet, qui est maintenant graphiste pour Obligement, qui a épaté la galerie avec son jeu Cross Country.

Amiga Show 1998

Le dimanche, on était plutôt branché CD avec les démonstrations de TechnoDataBase 98 et de Myst. Le premier des deux mettait, sans conteste, de l'ambience sonore à l'Amiga Show. Pour le second, Myst, j'ai été étonné de voir qu'un grand nombre d'amigaïstes ne l'avait jamais vu en réalité. Un revendeur de chez Amiga City nous a même montré quelques combines pour progresser dans ce merveilleux jeu. Le week-end était passé vite, il se faisait tard et nous étions forcés de rentrer à Dijon.

Les affaires en or...

Comme tous les ans, le salon en Belgique est un rendez-vous exceptionnel pour trouver du matériel et des logiciels au prix "foire". En ce qui concerne les produits neufs, les prix n'étaient pas gonflées comme dans certains autres salons : l'AtéoBus à 1990 FF, la BlizzardPPC à 2490 FF, la CyberVision64/3D à 1400 FF... Du côté des produits d'occasion, les prix fondaient aussi vite qu'un caramel mou en vacances à St Tropez ! En voici un petit exemple : une barrette mémoire de 32 Mo EDO à 100 FF, écran multisync 14 pouces à 800 FF, imprimante laser NB à 150 FF, disque dur SCSI 1 Go à 50 FF, et surtout un Amiga 1200 avec disque dur de 1 Go et une carte Blizzard 1260 pour 1500 FF ! Cette affaire en peau de mérou a été réalisée par l'ami Hugues Nouvel.

En résumé, cet Amiga Show n'a pas failli à la réputation de ses prédécesseurs : beau temps, bonne bière, bons prix, bonne ambiance, et la venue de Petro Tyschtschenko a été un plus indéniable pour le salon. Sinon, on regrettera le manque de "punch" du salon car il n'y avait pas beaucoup de grosses pointures (Phase 5...), et le côté spectacle était peu représenté (deux ou trois jeux ici et un musée Commodore au fond de la salle et c'est tout !). Espérons que ces petits défauts seront réglés pour l'édition 1999. A l'année prochaine !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]