Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 24 mai 2017 - 00:22  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Portage d'AmigaOS sur Alpha et un Amiga sur une carte PCI
(Article écrit par Bruce Lepper et Jac Pourtant et extrait d'Amiga News - février 1998)


La double annonce de HiQ/Index
  • Un Amiga sur carte PCI.
  • Le portage d'AmigaOS sur Alpha.
La société britannique HiQ a créé la surprise le 8 janvier, en annonçant la sortie imminente d'un Amiga sur carte PCI pour machines Intel et Alpha, et le portage d'AmigaOS sur processeur Alpha.

HiQ, est en partenariat avec Index Information, inventeur de la carte PCI, qui n'est autre que le mystérieux produit Inside Out dont Index parle depuis six mois. Le portage sera fait en collaboration avec Amiga Inc., propriétaire du système Amiga.

Inside Out est un Amiga à part entière sur une carte qui s'insère dans un connecteur PCI sur PC ou machine Alpha. Le fait d'utiliser le bus PCI, enlève le besoin de câblage Ethernet, parallèle ou série entre les deux ordinateurs, et augmente la vitesse de communication entre Alpha et Amiga de l'actuel 600 ko/sec (Ethernet) à 100 Mo/sec ! C'est-à-dire dix fois la vitesse des connecteurs Zorro III de l'Amiga.

Avec le logiciel Siamese de HiQ gérant les échanges, il sera possible, par exemple, de capturer des séquences vidéo avec une carte PC ou Alpha, et de les voir en temps réel dans la fenêtre Amiga. L'Amiga aura une vitesse d'affichage grandement accrue, grâce aux cartes graphiques PCI très performantes.

Project Alpha

Le grand avantage de travailler à travers Windows NT ou 95 de cette façon est que tous les pilotes de Windows sont immédiatement utilisables directement par l'Amiga. Pour imprimer, il suffira d'envoyer l'impression comme d'habitude, mais la commande passera par le pilote Windows. Ainsi, les pilotes des scanners et autres périphériques du monde PC, souvent de très bonne qualité et souvent introuvables sur Amiga, deviennent disponibles. A nous les dernières cartes graphiques et la vitesse du bus PCI !

La carte comporte un contrôleur IDE et un connecteur de lecteur de disquette et il sera possible d'installer un disque dur qui a été formaté sur Amiga. La possibilité de pouvoir utiliser le SCSI sur PC ultérieurement n'est pas exclue. L'Amiga lira les systèmes de fichiers PC : NTFS ou FAT via le bus PCI. Pas besoin, donc, de séparer les fichiers Amiga et NT. Ce changement de système de fichiers sera aussi transparent à l'utilisateur Amiga que, par exemple, l'utilisation d'AFS, un alternatif et très rapide système de fichiers disponible sur Amiga. Autre grand avantage : l'Amiga aura accès aux réseaux de PC (déjà possible avec le Siamese actuel).

La partie Mac utilisera le même système.

Les stations Alpha à 533 MHz coûtent environ 20 000 FF (ce qui n'est pas cher au prix du MIPS et du FLOPS comparé à Wintel) et avec la carte Inside Out, environ 25 000 FF. A la fin du portage d'AmigaOS en code natif Alpha (dans un an et demi selon les prévisions de HiQ), le prix devrait être d'environ 15 000 FF pour un système entier. A ce moment-là, la carte Inside Out ne sera plus nécessaire, sauf pour compatibilité ECS/AGA, et avec les anciens logiciels qui ne tournent pas sur AmigaOS en natif Alpha.

Pour ceux qui préfèrent acheter leur station Alpha ou PC ailleurs que chez HiQ (ou ceux qui ont déjà un PC et Windows NT), il sera possible d'acheter la carte Inside Out et le logiciel Siamese RTG v3.0 séparément.

Project Alpha

Portage en étapes

La disponibilité de l'Inside Out est prévue pour le deuxième ou troisième trimestre de cette année. A la même période, HiQ et ses partenaires (l'identité desquels n'a pas encore été révélée) commenceront le portage d'AmigaOS vers l'Alpha, qui tournera à ce moment-là à 767 MHz.

Le portage procédera par étapes, en commençant par les parties d'AmigaOS qui se prêtent le mieux à un traitement par l'Alpha à la place du 68060 : graphisme, son, gestion de fichiers... Certaines fonctions (math, par exemple) seront améliorées, et de nouvelles fonctions seront ajoutées à l'OS pour permettre aux logiciels d'appeler les bibliothèques mathématiques, etc., pour accélérer les opérations en virgule flottante. Graduellement, le code 68k sera remplacé par du code Alpha, et après un an et demi de travail, AmigaOS se retrouvera intégralement en code natif Alpha. On a du mal à imaginer la vitesse d'un tel système.

Les ventes paieront le portage

Stephen Jones de HiQ nous explique :

"Si les gens attendent que le portage soit fini, il ne sera jamais fini. C'est pour cela que nous proposons, avec la carte Inside Out, dès le premier jour, un vrai, puissant Amiga et une vraie machine Windows NT. Bien sûr, on peut exécuter des logiciels Mac avec un émulateur Mac sur Amiga, et très rapidement, grâce au PCI."

"Ce sont les ventes de ces machines qui vont financer le portage de l'OS. Nous avons bien sûr d'autres ressources, mais il est impératif que les gens votent avec leur chéquier."

"On proposera une licence permettant aux utilisateurs de payer une certaine somme pour chaque mise à jour du portage. On espère sortir une nouvelle version chaque trimestre, et en achetant les mises à jour, les utilisateurs vont aider à fonder cet effort. En plus, leurs machines vont aller de plus en plus vite avec chaque nouvelle version."

Inside-Out fonctionne sur PC

"Je trouve que les Alpha sont les meilleures machines, parce qu'elles sont rapides. Nous avons considéré le PowerPC, mais il me semble que si on prend l'Alpha, et utilise Windows NT pour les choses qu'il fait bien, l'Amiga peut retourner vers une plus grande audience graduellement et doucement. Les gens vont, je l'espère, apprendre à l'apprécier comme une partie d'un système combiné. Il n'y a jamais eu une machine qui fasse tourner les logiciels Mac, Amiga et Windows."

"Il sera possible d'utiliser la carte sur un PC sous NT ou 95, mais nous n'allons pas porter AmigaOS sur Intel. L'Alpha est beaucoup plus rapide, et son prix va diminuer avec le temps. Il y a un projet pour faire des set-top box avec Alpha sous AmigaOS. Pour les fonctions concernant la vidéo numérique et le décodage de signaux satellites, l'Alpha est parfait. Il intègre les instructions qui facilitent le décodage MPEG2. Si vous ajoutez une version intégrée du jeu de composants Amiga, et AmigaOS, vous avez un système qui est parfait pour les set-top box."

Pour les utilisateurs Mac aussi

Mais les amigaïstes ne sont pas les seuls acheteurs visés part Mick Tinker et Stephen Jones. La carte sera vendue dans le marché Mac comme un produit qui permet de faire tourner les logiciels Mac sur une machine Alpha/NT. Pour les utilisateurs d'anciens Mac (68040), ce sera une façon de profiter des derniers logiciels NT, et ce, à très grande vitesse, grâce à l'Alpha, tout en gardant la possibilité d'utiliser leurs logiciels Mac à une vitesse plus rapide (grâce au 68060 et une carte graphique rapide sur bus PCI), sans savoir que cela passe par un émulateur Mac sur Amiga !

La stratégie de Stephen Jones va encore plus loin. Pour lui, une fois accoutumés à leur nouvelle machine, les ex-utilisateurs Mac pourraient apprendre, via une mise à jour, de l'existence du système Amiga dans la machine, et être tentés (au vu des nouvelles performances époustouflantes sous Alpha) de l'adopter !

Les trois-en-une

L'autre grande idée que HiQ voudrait imposer est celle d'un ordinateur qui est au-dessus des guerres d'OS.

"Nous voulons créer ce phénomène Amiga-Mac-PC" dit Stephen Jones. "C'est un boîtier multi-système qui signifie que, dorénavant, vous n'avez plus à vous inquiéter pour l'OS. Si vous aimez les logiciels Mac, vous les exécutez, si vous aimez les logiciels Amiga ou Windows, pareil. Tous les oeufs sont dans le même panier. Vous pouvez échanger les fichiers entre eux. Le Siamese fait cela déjà !"

D'après le patron de HiQ, la carte Inside Out, avec ses possibilités de communication instantanée à travers le bus PCI, rendra enfin crédible ce concept.

"Nous serons beaucoup plus rapide qu'une carte CyberGraphX sur un bus Zorro. L'Amiga aura enfin OpenGL, et ce sera très rapide. Des jeux pourraient être écrits pour en profiter. J'aime espérer que dans deux ans, nous aurons des machines Alpha à 10 000 FF, parce que si on parle d'Alpha en projet de set-top box, ils vont pouvoir vendre les circuits beaucoup moins chers. Et encore, après le portage sur Alpha, nous allons peut-être porter AmigaOS sur Intel. Nous ne savons pas encore."

Windows ou non ?

"Pour le portage, il y a deux avis différents :
  • On peut porter intégralement AmigaOS et ajouter les fonctions pour devenir indépendant de Windows à la fin.
  • Ou on peut porter d'une façon partielle qui requiert la présence de Windows.
Je pense personnellement qu'il vaut mieux garder Windows NT et utiliser les trois plates-formes. Pour les projets comme les set-top box cependant, il faut faire un portage indépendant d'AmigaOS. A ce moment-là, les pilotes deviennent un vrai problème. On ne peut plus utiliser les nouvelles cartes graphiques, etc. Avec la présence de NT, on est toujours à jour sur l'Amiga, grâce à Microsoft !"

Un portage "propre"

"Nous avons déjà eu des courriels de gens sur la liste de diffusion de PIOS demandant que nous fassions notre portage proprement, ce qui facilitera un portage ultérieur sur PowerPC. Nous ne voyons pas de problème à ce sujet. Ce n'est pas nous qui allons fixer les règles pour le portage. Il y a déjà un conseil en cours de création, qui assurera que le travail est fait correctement. Nous voulons simplement pousser, et dire "allons-y". Nous allons payer pour le portage sur Alpha et nous allons le faire correctement, pour permettre à d'autres gens de prendre la relève et de le porter sur d'autres plates-formes. Il s'agit de démarrer. Si personne n'actionne le démarreur, rien ne se passera."

"La première chose à faire est d'enlever la dépendance sur les puces Amiga, et puis de le remettre, peut-être en forme d'un Devs-Monitors, pour la compatibilité. Je crois que le jeu de composants est important, mais je n'aime pas l'idée que l'Amiga soit obligé d'avoir un jeu de composants. Il y a la possibilité d'émuler AGA en logiciel. UAE fait cela. Ou bien avec notre carte, vous avez les puces AGA et il suffira de charger un pilote aga.device, et vous avez une sortie vidéo pour le Toaster. Le noyau du système doit pouvoir passer sur différents processeurs : PowerPC, Alpha, Intel... Mais nous ne pouvons pas faire tout ça. Il y a déjà beaucoup de travail pour démarrer le projet."

Toujours plus vite

"Il faut d'abord réécrire les bibliothèques Amiga pour accélérer les fonctions en virgule flottante, pour permettre que les calculs les plus critiques se fassent sur l'Alpha. C'est-à-dire que nous allons modifier des parties de l'OS pour les rediriger vers l'Alpha. Petit à petit, nous allons prendre de plus en plus de l'OS et le passer sur l'Alpha. A la fin, on arrive au dernier morceau, on ferme la porte et on éteint la lumière !"

Quelques questions à Stephen Jones

- Phase 5 a évoqué (au moment de l'achat par Gateway) un portage similaire et graduel d'AmigaOS sur leurs cartes PowerPC.

J'espère qu'ils le feront. Phase 5 a de l'avance sur nous. Leurs cartes sont déjà disponibles. Notre avantage à nous, c'est que nous allons fournir un hybride Amiga-Alpha très rapide, avec accès aux logiciels Windows, Amiga et Mac, et qui deviendra de plus en plus rapide avec le temps.

C'est un pari, nous le savons, mais je crois que nous avons une chance de faire bouger les choses, cela dépend du marché Amiga, et du marché Mac. Je ne sais pas combien il reste encore d'amigaïstes qui paieraient 20 000 FF pour une machine. Moi, oui. Mais j'ai l'impression que ce sera l'utilisateur Mac qui paiera pour le portage de l'Amiga.

- Serait-ce un portage simple, ou avec modification de l'OS ?

J'aimerais l'améliorer en cours de route. Tout le monde a sa petite préférence. J'aimerais prendre la version 3.1 de base, enlever la dépendance aux puces spécialisées, et si possible, ajouter quelques améliorations comme la protection de la mémoire. Mais ce sont des travaux importants, et nous allons peut-être avoir des difficultés pour tout faire, pour être honnête. J'aimerais penser que d'autres gens participent, des gens sur PowerPC ou autre, pour que le travail soit achevé."

- Êtes-vous certains d'obtenir une licence pour ce projet ?

Ça c'est entre eux et nous.

(Ed : en réponse à la même question, Mick Tinker nous a dit oui, et que le travail de portage sera fait en collaboration avec Amiga Inc., et avec les sources de l'OS)

- Avez-vous un prototype qui fonctionne ?

C'est sur le point de fonctionner. La partie logicielle est terminée, mais la carte attend le dernier morceau de logique. Après Cologne, Mick Tinker a eu beaucoup de demandes pour le BoXeR et il a fallu s'occuper de ça. Nous ne sommes pas de grosses sociétés, mais derrière, il y a des investisseurs qui suivent la situation. S'il y a un bon démarrage, il y aura des investissements importants.

- Un mot pour la fin ?

Au moment où le portage d'AmigaOS sur l'Alpha est terminé, dans environ deux ans, l'Alpha tournera à 1 GHz. L'Amiga sera si puissant... il sera éblouissant.

Project Alpha : les six étapes du projet de portage

Project Alpha

HiQ a des plans ambitieux. Je pense que des voies intéressantes sont ouvertes de ce côté pour les amigaphiles. Le Projet Alpha n'est ni plus ni moins que le portage d'AmigaOS sur processeur Alpha. N'oublions pas que ces processeurs sont parmi les plus rapides du marché dans des plages de prix moyennes.

Le plan d'action est ainsi ficelé :

Phase 1

Disponibilité immédiate : Siamese RTG 2.5, permet d'ores et déjà de relier un Amiga à une plate-forme Alpha grâce à une carte Ethernet (www.siamese.co.uk/pr-alpha.htm).

Phase 2

Premier trimestre 1998. Fournir les additifs suivants :
  • a. Kit de connexion Siamese RTG 2.5 et connexion Ethernet.
  • b. Access (système Amiga complet installable dans une baie 5,25") reliés au système Alpha hôte par Ethernet avec un ensemble combiné vidéo hybride numérique/analogique.
  • c. Fournir un système complémentaire Amiga pour les Video Toasters américains afin de créer un studio 3D/vidéo NTSC intégré délirant.
  • d. Fournir Amiga Forever (émulation Amiga) gracieusement aux utilisateurs Alpha pour les attirer ou les faire revenir à l'Amiga.
Phase 3

Déjà en phase finale de développement et il est possible de le précommander (disponibilité prévue : 2e/3e trimestre 1998). Comportant la carte PCI Amiga de chez Index, l'Inside Out, et le Siamese RTG 3.0 de HiQ. Paul Nolan sera de la partie. Ce système créera le plus sophistiqué système combiné multi-système Amiga/Alpha, avec le logo "Powered by Amiga".
  • Compatibilité totale Amiga 680x0 avec au moins AmigaOS 2.1+.
  • Jeu de composants AGA intégré 30% plus rapide.
  • 68040 ou 68060 intégré, cadencé jusqu'à 75 MHz (en fonction du processeur).
  • Conception PCI Amiga sur carte mère PC/Alpha.
  • Gestion des bus PCI, ISA, USB et standard.
  • Communication entre le processeur Amiga, le processeur PC/Alpha et les cartes PCI à vitesse de bus PCI.
  • Accès Amiga aux derniers modèles de cartes graphiques haute vitesse avec les derniers pilotes.
  • Sortie graphique 3D OpenGL complète.
  • Vidéo MPEG, AVI et QuickTime pour Amiga.
  • Accès aux cartes d'acquisition vidéo numérique à bas prix.
  • Accès audio 16 bits, système audio WAVE via AHI.
  • L'Amiga peut émuler des logiciels Macintosh sur des cartes graphiques ultra-rapides.
  • Ce nouvel Amiga s'intègre complètement à Windows NT afin de créer un système Amiga/Macintosh/Windows robuste et facile à utiliser.
  • Vitesse Alpha atteinte au deuxième trimestre 1998 : 767 MHz.
  • Alpha/PC peut avoir un emplacement de carte vidéo Amiga pour faire tourner directement le Video Toaster de l'Alpha/PC.
  • Véritable machine multi-système et multiprocesseur pour la première fois.
  • Les utilisateurs Macintosh 680x0 obtiennent ainsi une incroyable accélération et émigrent vers NT.
  • Ce système tourne actuellement au travers d'Ethernet en phase 1, et ce sera une véritable solution tenant dans une seule machine.
Phase 4

Plan de portage AmigaOS vers Alpha (démarrage au 2e trimestre 1998). En parallèle avec la phase 3, le but est d'obtenir un Alpha totalement compatible avec l'Amiga. Une fois atteint, les autres OS suivront facilement. Ceci devrait permettre des prix abordables.

Phase 5

Une fois ce système terminé, tous les utilisateurs qui auront acheté le portage Alpha recevront leur première mise à niveau. Ceci signifie que certaines sections pourront être gérées par l'Alpha et soulager ainsi AmigaOS en les accélérant nettement (graphiques, audio, maths en virgule flottante, etc.).

Phase 6

Premier semestre 1999. Une fois terminé, l'OS entier sera uniquement basé sur Alpha et n'utilisera la carte Amiga que pour les applications limitées par les puces spécialisées Amiga en espérant toutefois qu'une émulation logicielle ECS/AGA pourrait remplacer cette solution.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]