Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 28 mars 2017 - 17:57  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'AmigaOS 4.1 Update 4
(Article écrit par David Brunet - février 2012)


AmigaOS 4.1.4 La doctrine de Steven Solie, chef du développement d'AmigaOS chez Hyperion, qui est de multiplier les mises à jour pour écourter les attentes est vérifiée ici. L'attente n'a été que de quatre mois depuis la publication de la précédente mise à jour. Mais est-ce que les développeurs ont eu le temps d'y inclure des changements intéressants ? C'est ce que nous allons voir...

Présentation

Hyperion Entertainment a annoncé le 22 décembre 2011 la disponibilité d'AmigaOS 4.1 Update 4. Cette mise à jour est gratuite pour les utilisateurs enregistrés à AmigaOS 4.1, et doit être installée par-dessus la mise à jour n°3. AmigaOS 4.1 Update 4 s'applique pour les plates-formes AmigaOne (SE, XE, Micro), Sam (440ep, 440ep-Flex, 460ex), Pegasos II et Amiga Classic PowerPC (A4000, A3000, A1200). La grosse nouveauté est l'ajout de l'outil RunInUAE de Christopher Handley et des ROM Kickstart (licence prise auprès de Cloanto) pour pouvoir émuler les programmes Amiga Classic. Une amélioration de l'affichage 2D (RTG et Picasso96) est également de la partie. Le reste étant avant tout des corrections de bogues.

L'installation ne devait pas poser de problèmes, mais certains utilisateurs, comme moi, ont eu une mauvaise surprise. Une fenêtre avec marqué "failed to load shared object libz.so" est apparue. Cet objet partagé, comme d'autres, doivent avoir un "lien logiciel" et il se peut que celui-ci ait été cassé (par exemple, en déplaçant le système pour faire une copie de sauvegarde). Dans ce cas, il faut recopier ces objets partagés d'un précédent système pour que l'installation puisse continuer. Le sujet est traité notamment sur ce fil de discussion

Gestion de l'Amiga Classic

La grande nouveauté est donc l'intégration de l'émulateur Amiga Classic E-UAE, via l'outil RunInUAE créé par Christopher Handley. Cet outil permet de lancer les fichiers ADF, DMS, les jeux CD32 et CDTV, les jeux/démos en WHDLoad et JST, et les exécutables 68k directement à partir d'AmigaOS 4.1, et ce, sans assignation ou script à éditer ! Tout le nécessaire est inclus et installé durant le processus d'installation de l'Update 4. Un répertoire "Emulation" est alors créé à la racine de votre partition système. La version de RunInUAE est ici la 6 et UAE est livré dans sa variante "E-UAE amigfx", la plus rapide et la plus récente pour AmigaOS 4. Les ROM Kickstart 1.3 (v34.4), 3.1 (v40.68 A1200) et pour la CD32 (v40.60) sont fournis, il y a même un simili AmigaOS 3.1 (le strict nécessaire pour démarrer). Tout ceci est bien entendu légal grâce à un accord avec la société italienne Cloanto, co-auteur du Workbench 3.0/3.1 et titulaire de quelques propriétés intellectuelles Amiga.

Après l'installation, une icône "RunInUAE" est présente dans AmiDock : si on clique sur elle, une fenêtre nous demande de double-cliquer sur un programme 68k, ou de déposer son icône dans cette fenêtre, pour le lancer avec E-UAE.

AmigaOS 4.1.4
Fenêtre montrant que RunInUAE est actif

Mais RunInUAE en fait est opérationnel dès le démarrage de votre machine. Nul besoin de passer par l'icône dans AmiDock pour lancer un ADF/DMS via E-UAE, un simple double-clic suffit. A l'usage, tous mes jeux en ADF ont fonctionné, qu'ils soient pour Amiga OCS, ECS ou AGA. Les jeux sur CD sont, par contre, moins compatibles, comme le souligne la doc de RunInUAE.

AmigaOS 4.1.4
All Terrain Racing lancé via E-UAE

Les fichiers exécutables 68k peuvent aussi être lancés avec RunInUAE (ici, il faudra activer préalablement RunInUAE via son icône). Une bonne partie des exécutables 68k fonctionnaient déjà avec AmigaOS 4 (via l'émulateur JIT Petunia intégré), donc ce n'est pas nécessaire d'utiliser RunInUAE pour tout. Par exemple, le tableur TurboCalc, qui fonctionne directement sur AmigaOS 4.1, peut être lancé avec E-UAE. C'est ici un exemple à éviter : non seulement le logiciel est lent, mais en plus il est affiché dans la résolution par défaut de RunInUAE, en 320x240. Pas terrible pour un logiciel de ce genre...

AmigaOS 4.1.4
Les exécutables 68k sont intégrés dans la configuration d'E-UAE

AmigaOS 4.1.4
TurboCalc lancé via E-UAE

A noter que RunInUAE reconnaît les Sam440ep : des paramétrages optimisés pour ces ordinateurs sont alors utilisés pour contre-balancer leur faible puissance pour ce genre d'émulation.

Autres changements

Avec l'Update 3, une légère amélioration de l'affichage avait été perçue. Cela semble se poursuivre aujourd'hui car les deux bibliothèques principales pour l'affichage 2D (rtg.library et picasso96api.library) ont été mises à jour. Des appels WaitBlitter() ont été supprimés rendant les performances meilleures, le processeur et la carte graphique travaillent mieux simultanément.

Dans la pratique, le test "BltBitMap()" de P96Speed est ainsi multiplié par 2,7. Les autres tests montrent des améliorations moins nettes. Par exemple, sur Pegasos II/G4 avec Radeon 9250, GfxBench2D présente bien un gain pour le test "FillRect" (remplissage avec des rectangles), mais les autres opérations de ce test sont soit stables soit en recul. Sur Sam440ep (Radeon M9) et AmigaOne G4 (Radeon 9000 Pro), cette tendance se confirme, seul le test "FillRect" progresse. Quant à FireSDL, ses performances restent inchangées (226).

Quelques autres améliorations ont été incluses dans cette mise à jour. Par exemple, le travail sur MUI de Thore Böckelmann continue, quelques bogues ont été corrigés (MUI-OWB fonctionne un peu mieux) et un nouveau catalogue français, complet cette fois, a été ajouté pour son menu de préférences. La pile TCP/IP, de son côté, dispose à présent d'une meilleure gestion du DHCP, ce qui devrait contenter ceux qui avaient des problèmes dans ce secteur et qui passaient obligatoirement par une adresse statique. Enfin, côté réelles nouveautés, accrochez-vous, les utilisateurs d'Amiga Classic ont maintenant la possibilité de supprimer le "clic-clic" du lecteur de disquette ! Bon, c'est vrai, cet utilitaire, qui se nomme "NoDriveClick", fait un peu anachronique, surtout qu'il était possible de faire cette petite bidouille depuis plus de 15 ans avec des commodités du DP...

AmigaOS 4.1.4
Le menu de préférence de MUI en français

Que serait une mise à jour d'AmigaOS sans les traditionnelles corrections de bogues ? Cette mise à jour en possède évidemment toute une pelletée. La vitesse de transfert entre un périphérique de masse USB (formaté en FAT32) et la RAM a subi une légère amélioration (de l'ordre de 5 à 10%). On arrive maintenant à 2,8 Mo/s de la RAM à la clé et 10,4 Mo/s de la clé à la RAM. Cette amélioration est toujours bonne à prendre mais on est encore loin des performances "normales" pour de l'USB 2.0. Les développeurs savent qu'il y a un bogue avec CrossDOS/FAT32 et l'utilisation de la RAM qui influence la vitesse de celle-ci. Malheureusement, la suppression de cette limitation n'est pas une priorité de développement pour le moment.

D'autres corrections de bogues sont arrivées avec l'Update 4 :
  • Correction de la elf.library qui faisait que certains programmes utilisant les bibliothèques partagées se comportaient de façon non conforme (Timberwolf par exemple).
  • Correction du bogue qui créait des répertoires sans nom lors d'une opération de glisser et déposer.
  • Nouveau correctif pour le scsi.device des Amiga Classic qui permet l'utilisation de disques SCSI pour la mémoire paginée (Swap).
  • Correction du problème de taille de fichier pour certains objets du Workbench en mode texte.
  • Correction des problèmes de transposition avec le pilote 3DLabsPermedia2.
  • Correction du comportement incohérent de WBRun.
  • Correction de l'aspect des gadgets sur les écrans larges.
  • Correction du bogue dans le noyau qui causait des problèmes lors de situations avec peu de mémoire libre.
  • Problèmes corrigés avec les molettes de souris.
  • Problèmes corrigés avec le glisser et déposer des icônes (visible dans NetSurf notamment, au niveau du bouton "AddTab").
Quelques bogues

Le gros point noir depuis des mois se focalise sur l'USB. Les problèmes les plus souvent mis en avant sont les décrochages de l'USB : un périphérique n'est, d'un coup, plus utilisable. Parfois il suffit juste de le débrancher/rebrancher pour qu'il fonctionne de nouveau, mais cela ne marche pas à tous les coups, et l'arrivée de l'Update 4 n'a rien arrangé pour certains utilisateurs. Ces problèmes surviennent apparemment plus souvent quand le périphérique USB est raccordé à un concentrateur (des utilisateurs en font mention dans ces fils de discussion : 1, 2).

MUI 3.9 reste aussi une source de soucis plus ou moins grands. Par exemple, dans MUI-OWB, l'ouverture des favoris provoque parfois un crash. Moins grave, les dégradés ne fonctionnent pas dans certaines classes (gradient vertical dans Listviews/Cursor/Active notamment). Il semble que la version de la muimaster.library ne soit pas la dernière possible et présente donc les mêmes bogues que dans la version précédente d'AmigaOS. Mais bonne nouvelle, toutes les modifications et corrections de bogues concernant MUI seront implémentées dans AmigaOS 4.2.

Les curieux avaient repéré, dans l'Update 3, de nouvelles options dans RAWBInfo permettant d'afficher une prévisualisation des fichiers images dans une fenêtre du Workbench. Or, cette sympathique option a disparu ! En fait, cette option n'était pas officielle mais on la retrouvera, là encore, dans AmigaOS 4.2.

Conclusion

Cette mise à jour est en quelque sorte la réconciliation entre les versions 68k et PowerPC d'AmigaOS. Maintenant, tout utilisateur d'AmigaOS 4.1.4 et supérieur peut lancer la quasi-totalité des programmes conçus pour les versions 68k d'AmigaOS, et ce, aisément et de façon légale. Je pense que cette intégration, qui semble naturelle au premier abord, aurait dû se réaliser beaucoup plus tôt (dès la première version PowerPC), pour aider à attirer les utilisateurs 68k à franchir le pas.

Sinon, l'ensemble des corrections de bogues est toujours bonne à prendre, même si quelques problèmes (USB, MUI...) continuent à ennuyer certains utilisateurs. On attend toujours de véritables avancées (Workbench, Shell, 3D...), mais pour ça, il faudra être patient.

Nom : AmigaOS 4.1 Update 4.
Développeurs : Hyperion Entertainment.
Genre : système d'exploitation.
Date : 2011.
Configuration minimale : AmigaOne (SE, XE ou MicroA1), Sam (440ep, 440ep-Flex, 460ex), Pegasos II ou Amiga Classic PowerPC avec 256 Mo de mémoire et une carte graphique Permedia 2, Voodoo ou Radeon.
Licence : commercial.
Prix : 120 à 135 euros selon le revendeur. Gratuit pour les utilisateurs enregistrés de la version 4.1.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]