Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 17 août 2017 - 23:23  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'AmigaOS 4.1 Final Edition (version Classic)
(Article écrit par Guillaume Wante - mai 2015)


L'achat

Suite à l'annonce de cette nouvelle version d'AmigaOS par Hyperion, je trouvais cela gros de vendre juste les mises à jour du système. Mais en fait, je faisais erreur, car il s'agissait là d'une version complète qui n'avait pas besoin d'ancienne version pour être installée. C'est donc un prix relativement intéressant (29,95 euros + frais de port) pour un système complet comparé par exemple à MorphOS (entre 49 et 111,11 euros) ou même à la réédition d'AmigaOS 3.1 (19,90 euros).

AmigaOS 4.1 Final Edition existe en plusieurs versions : AmigaOne (XE, SE et MicroA1), AmigaOne X1000, AmigaOne 500/Sam460ex, Sam440ep/Sam440ep-Flex, Pegasos 2 et Amiga 1200/3000/4000 (alias "Classic") avec carte PowerPC.

J'ai acheté ma version pour Classic chez Vesalia et je l'ai reçue en deux jours, c'est donc un service rapide. Le CD arrive dans une boîte type boîtier DVD, contrairement à AmigaOS 4.0 qui était dans une boîte cartonnée. A l'ouverture du boîtier, on trouve le CD, une disquette de démarrage, un autocollant et une brève notice, mais cette fois en plusieurs langues dont le français : une bonne chose !.

AmigaOS 4.1 Final Edition Classic

AmigaOS 4.1 Final Edition Classic

Un mot sur l'installation

L'installation est décrite dans la notice du système. Nous vous proposons cependant un tutoriel détaillé et en français sur cette installation.

La procédure n'est pas vraiment difficile mais elle ne se fait pas d'un coup. Il faut par exemple régler des paramètres de la carte PowerPC (mémoire, option "No MapROM", etc.) et avoir a disposition un écran 15 kHz (qu'il faudra brancher sur la sortie vidéo de votre Amiga) car la première étape de l'installation, avec la disquette, nécessite ce type d'écran. On peut aussi regretter le fait que la mise à jour du système ne soit pas possible, il faudra donc installer AmigaOS 4.1 Final Edition sur une partition vierge et amorçable.

Voici d'autres points importants que j'ai notés lors de l'installation :
  • Il n'y a pas de gestion du SCSI de la carte BlizzardPPC (je ne comprends pas ce point car, par exemple, MorphOS PowerUP le gère, donc cela devrait être possible).
  • Il faut choisir la carte graphique CyberVisionPPC/BlizzardVisionPPC.
  • La présence d'une version expérimentale de gestion du bus G-Rex 1200 avec Voodoo.
Configuration et installation de logiciels

Le démarrage à froid demande un peu moins de deux minutes sur ma configuration, ce qui est beaucoup pour un Amiga Classic. Cependant, ce temps est moins important qu'avec l'utilisation d'AmigaOS 4.0.

L'utilisation du système semble fluide à première vue, il y a des effets de transparence et les icônes sont réussies (c'est juste mon avis).

AmigaOS 4.1 Final Edition Classic

Poseidon

L'installation de la pile Poseidon (pour ma carte Subway) ne pose aucun problème. J'ai tout coché simplement. Lors du démarrage de l'application, il suffit d'ajouter le pilote du contrôleur et cela fonctionne. Ensuite, j'ai branché sur un port USB mon adaptateur réseau Apple et la détection s'est effectuée correctement, comme sous AmigaOS 3.9.

AmigaOS 4.1 Final Edition Classic

Internet

Ensuite, j'ai démarré l'assistant de connexion Internet présent dans AmiDock et j'ai choisi un paramétrage automatique. Ma carte réseau USB a été détectée et j'ai fini le paramétrage en remplissant les informations de mon réseau.

AmiUpdate

Une fois l'Amiga connecté, j'ai démarré AmiUpdate, l'outil qui permet de télécharger de nouvelles applications, ou leurs nouvelles versions. L'icône d'AmiUpdate se trouve dans le répertoire "System". Lancez la recherche, sélectionnez ce dont vous avez besoin puis cliquez sur le bouton "Mise à jour".

AmigaOS 4.1 Final Edition Classic

Extras Installer

Ensuite, j'ai remis le CD d'AmigaOS 4.1 FE et cliqué sur l'icône "Extras Installer" qui apparaît sur le bureau. Cette application permet d'installer un tas de logiciels tiers pour AmigaOS 4.1. On retrouve ainsi : Odyssey Web Browser et IBrowse (navigateurs Web), TuneNet (lecteur audio), SimpleMail et YAM (courriers électroniques), RunInUAE (émulateur Amiga Classic 68k), Directory Opus 4.0 (gestionnaire de fichiers), AmiDVD (gravure de CD/DVD), 20th Anniversary Bonus Pack (lot de jeux Amiga Classic), AISS (lot d'icônes et de boutons), etc. Avec cela, on dispose d'un bon nombre d'applications.

AmigaOS 4.1 Final Edition Classic

J'ai tout de même été sur OS4Depot pour télécharger NetSurf (navigateur Web), FAT95 (système de fichiers FAT), MPlayer (lecteur vidéo) ainsi que quelques jeux natifs AmigaOS 4. L'ensemble s'est installé sans problèmes mais peu rapidement. En fait, à ce niveau, j'ai commencé à sentir une limite qui est la vitesse du port IDE de l'Amiga 1200.

Nouveautés par rapport à la version précédente

AmigaOS 4.1 Final Edition propose les nouveautés suivantes par rapport à la version Update 6 :
  • L'intégration des 88 petites mises à jour disponibles via AmiUpdate. C'est une bonne chose car le téléchargement à part de toutes ces petites mises à jour aurait pris un temps certain...
  • Mémoire étendue : permet d'utiliser plus de 2 Go de mémoire, même sur les machines qui ne peuvent pas être équipées de plus de 2 Go de mémoire. Mais actuellement, aucun logiciel ne sait en tirer parti.
  • Une nouvelle console (Shell) plus puissante : ajout d'onglets et d'un ascenseur pour remonter dans l'historique. C'est un Shell de bon niveau, on peut maintenant se passer de KingCON ou autres remplaçants officieux du Shell.

    AmigaOS 4.1 Final Edition Classic

  • Un DOS amélioré.
  • Une nouvelle graphics.library avec gestion du RTG : optimisation des performances, notamment grâce à l'utilisation du DMA.
  • De nouvelles fonctionnalités pour le Workbench. Il y a par exemple un aperçu des images dans le Workbench, des icônes pour le menu contextuel, ou encore de nouvelles entrées dans le menu du Workbench (System, Utilities et Settings - avec leur icône). Ces dernières sont bien utiles pour accéder rapidement aux outils du système, cela remplace AmiDock pour ceux qui n'en sont pas fans.

    AmigaOS 4.1 Final Edition Classic

  • Mise à jour du langage Python qui passe en version 2.5.6.
  • Nouvelles icônes, fonds d'écran et graphismes pour l'installation créés par Martin Merz.
  • Nouvelle image de démarrage, qui est très classe et très sobre.
  • Multiview a davantage de fonctions. Il gère par exemple les retours à la ligne automatiques pour les fichiers texte ("wordwrap").
  • Nouvelle version du système de fichiers NTFS. C'est utile notamment pour monter/reconnaître les périphériques de stockage de masse formatés sous Windows.
Tests d'utilisation

TuneNet et MP3

J'ai dans un premier temps testé la lecture de MP3 avec TuneNet. La lecture est correcte sans coupure lorsque l'on bouge des fenêtres ou lorsque l'on clique sur des icônes. Il est à noter que TuneNet nécessite un module pour lire les MP3. Ce module doit être téléchargé sur le site de l'application. Un lien est donné lors de l'essai de lecture d'un MP3 si vous ne possédez pas ce module.

AmigaOS 4.1 Final Edition Classic

Navigateurs Web

J'ai testé les trois navigateurs (IBrowse, OWB et NetSurf). J'ai oublié volontairement TimberWolf car il était déjà plus lent que les autres sur mon ancienne Sam440ep-Flex, donc inutile d'y penser sur un Amiga Classic.
  • IBrowse est le plus rapide et il est le meilleur choix pour aller sur des sites comme Aminet ou OS4Depot.
  • NetSurf démarre plus vite qu'OWB, il affiche correctement davantage de sites qu'IBrowse et permet une navigation légèrement plus rapide qu'avec OWB.
  • OWB affiche correctement presque toutes les pages, par contre, c'est le plus lent et rend la navigation pénible (à mon avis).
La navigation est tout de même relativement lente quel que soit le logiciel utilisé. Je ne sais pas si cela provient de ma carte Subway (qui est en USB 1.1) ou la vitesse du port IDE, ou même de la quantité de mémoire.

UAE

J'ai essayé d'utiliser RunInUAE, l'émulateur Amiga 68k. Et là, aucun miracle, le PowerPC émule bien le processeur 68k mais à une vitesse d'escargot qui rend les jeux inutilisables. Je trouve dommage que, dans ce cas, une partie du code ne puisse pas passer directement au 68k, qui est toujours présent sur les Amiga Classic. Cela nécessiterait cependant plus qu'un portage, il faudrait complètement réécrire l'émulateur.

Lecture vidéo

Puis vient l'essai du lecteur multimédia MPlayer (dans différentes versions, avec ou sans AltiVec). L'application se lance sans problèmes. Le premier essai est avec un fichier AVI de 129 Mo : MPlayer plante directement et disparaît. Par contre, le système reste stable.

Deuxième essai avec un fichier AVI de 37 Mo, le problème est identique. Troisième essai avec un fichier MPEG de 4 Mo (publicité Amiga de 45 secondes), encore le même problème. Il semblerait donc que cette application ne marche pas sur ce type de machine.

J'essaye donc de lire ce dernier fichier avec un autre lecteur vidéo, DvPlayer. Et là, le fichier est lu mais le son est haché. En conclusion, on peut dire qu'il n'y a donc pas assez de puissance pour lire la plupart des vidéos (ce qui ne m'étonne pas).

Jeux

J'ai terminé cette série de tests par deux jeux natifs AmigaOS 4 :
  • L'Abbaye Des Morts, qui est un jeu de plates-formes à la sauce ZX Spectrum. Ce jeu fonctionne bien sur cette configuration et est jouable sans aucun problème.
AmigaOS 4.1 Final Edition Classic

  • Sojiro, qui est un shoot'em up porté par Hugues "Huno" Nouvel. Ce jeu utilise la bibliothèque SDL. Il fonctionne correctement mais il est lent, ce qui enlève tout intérêt à ce type de jeu.

    AmigaOS 4.1 Final Edition Classic

    Conclusion

    Cette version d'AmigaOS 4.1 pour Classic est intéressante, elle amène son lot de nouveautés (DOS amélioré, nouveau Shell, gestion de davantage de matériels (FastATA, G-Rex 1200...)), et est accompagnée par un ensemble important de logiciels par rapport à la version 4.0. De plus, l'installation de cette version Final Edition est assez facile, bien qu'il faille jongler avec plusieurs écrans.

    L'utilisation d'une telle configuration matérielle avec AmigaOS 4.x est handicapée par la vitesse, tout d'abord du port IDE interne de l'A1200 et ensuite du processeur. L'utilisation d'un FastATA et d'un Mediator PCI avec une carte Radeon et une carte Ethernet 100 Mbps doit être envisagée si vous voulez tirer parti de ce système. Cela permet d'avoir un port IDE plus rapide, une carte graphique avec accélération 3D et de la mémoire supplémentaire.

    En conclusion, cette version vaut le coup de l'investissement (réduit) mais ne fera pas de miracle avec ce type de matériel.

    Nom : AmigaOS 4.1 Final Edition (version Classic).
    Développeurs : Hyperion Entertainment.
    Genre : système d'exploitation.
    Date : 2014.
    Configuration minimale : Amiga 1200/3000(T)/4000(T), carte PowerPC, 128 Mo de mémoire, carte graphique Permedia 2, Voodoo ou Radeon.
    Licence : commercial.
    Prix : 29,95 euros.


    [Retour en haut] / [Retour aux articles]