Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 16 avril 2021 - 09:30  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : Histoire et présentation d'AmigaMagic
(Article écrit par l'équipe de Tecnation et extrait de docs.picosm.com/amigamagic - mars 2009)


Note : traduction par Yann-Gaël Guéhéneuc

Voici un article pour en savoir plus sur AmigaMagic, un logiciel de présentation créé par la société anglaise Tecnation en 1987.

AmigaMagic, une démo interactive pour la vente du Commodore Amiga (1987)

Surpris que l'Amiga ne puisse pas montrer son plein potentiel, nous avons approché Commodore en 1987 avec une offre pour concevoir et développer des logiciels pour les revendeurs afin de démontrer les capacités remarquables de la machine. Commodore a accepté et AmigaMagic est né.

AmigaMagic
Le menu principal d'AmigaMagic

En commençant par un arrière-plan vide, les icônes surdimensionnées en forme de diamant tombent comme des gouttes de pluie sur l'écran. Cliquer sur une icône active la démo ou la fonctionnalité appropriée. L'icône en bas à gauche permet au revendeur Amiga d'entrer le nom et l'adresse de son magasin, ainsi qu'un slogan. Celui-ci est ensuite automatiquement affiché sous forme de publicité dans le journal interactif oBLITTERator. L'icône "?" mène au système de récupération d'informations qui, dans ce cas, agit comme un guide de l'utilisateur interactif. Il a été l'un des précurseurs expérimentaux de notre écosystème PiCosm développé dans les années 1980.

AmigaMagic
Le journal interactif oBLITTERator fonctionnait de la même manière
que les pages Web dynamiques d'aujourd'hui


Au coeur d'AmigaMagic, oBLITTERator fut nommé d'après le coprocesseur Blitter de l'Amiga, coprocesseur qui permettait de générer les graphismes fluides et les capacités multitâches de cette incroyable machine. La page entière défilait de haut en bas avec fluidité. Les touches fléchées du clavier pouvaient également être utilisées pour faire défiler manuellement le journal. De plus, les images dans les fenêtres étaient réellement animées. Le cube tournait en 3D et la feuille de calcul fonctionne aussi ! Cliquer sur le cube en rotation lançait la démo 3D, tandis que cliquer sur le clavier musical lançait le Digital SoundJammer en quatre canaux.

La publicité du revendeur apparaissait au milieu à gauche après la saisie des informations à partir du menu principal d'AmigaMagic. Pour montrer la capacité multitâche de l’Amiga, la souris Amiga pouvait être utilisée pour faire glisser littéralement oBLITTERator vers le bas de l'écran, exposant les démos 3D et sonores en arrière-plan ! Il fallait le voir pour le croire ! (pour une application des années 1980, c'était révolutionnaire et rendu possible par le Blitter).

AmigaMagic
Le démonstrateur d'animation 3D d'AmigaMagic

Cet utilitaire amusant à utiliser permettait à l'utilisateur de déplacer et de transformer indépendamment le cube et la tuile. Le séquenceur basé sur un code temporel, en bas à gauche, permettait quant à lui de créer de courtes animations, de les enregistrer sur disquette et de les lire en temps réel (avec tous les calculs effectués à la volée) ou comme une séquence de vues précalculées. À aucun moment les scènes n'étaient enregistrées individuellement sous forme d'images. Seuls les calculs vectoriels mathématiques étaient effectués à l'avance en mode précalculé. Cette technique était tout à fait unique. Elle économisait une quantité considérable d'espace disque et de mémoire lors de l'utilisation d'ordinateurs qui avaient la capacité d'afficher des graphismes simples à la volée - comme l'incroyable Amiga.

AmigaMagic
Le Digital SoundJammer d'AmigaMagic

Démontrant un peu plus les capacités uniques de l'Amiga, le Digital SoundJammer était un studio d'enregistrement à 4 canaux facile à utiliser, avec une sélection de sons échantillonnés ("voix"), une boîte à rythmes et une table de mixage ! Les notes étaient saisies à l'aide de la souris en cliquant sur un clavier "style piano". Et pour qu'il soit impossible de jouer de mauvaises notes, des accords précalculés pouvaient également être joués.

AmigaMagic
Le système de recherche d'informations (utilisé ici comme guide d'utilisation d'AmigaMagic)

Le SoundJammer attira l'attention du PDG de Datel Electronics, le fabricant de cartouches de jeux vidéo spécialisés de renommée mondiale. Ils souhaitaient transformer le SoundJammer d'AmigaMagic en studio d'échantillonnage et de lecture numérique à part entière. Le Datel Sample Studio était né.

AmigaMagic
Le Datel Sample Studio (1987)

Le Datel Sample Studio fut basé sur le SoundJammer d'AmigaMagic avec un matériel d'échantillonnage supplémentaire ainsi qu'une interface révolutionnaire d'échantillonnage et d'édition sonore conçue par nous-mêmes (Tecnation). Nous avons conçu pour Datel la première interface d’édition audio numérique "couper-coller" au monde. La partie gauche de la capture d'écran ci-dessus montre les fenêtres de zoom où les ondes sonores étaient affichées graphiquement et pouvaient être manipulées pour "épisser" numériquement des échantillons sonores. Par exemple, vous pouviez mettre : "Moi, John Smith, je promets par la présente de payer à Peter Jones dix mille dollars" et le modifier pour dire "Moi, Peter Jones, promets par la présente de payer à John Smith dix mille dollars".

Sample Studio fut conçu par nous et implanté par nous-mêmes et Datel. Datel a conçu le matériel.

Louanges

"L'écran est très joli à regarder, faisant bon usage des capacités graphiques de l’Amiga"
- Your Amiga, juin 1988

"Les écrans d'affichage du logiciel Datel sont magnifiquement conçus"
- Amiga Computing, février 1989

Spécifications
  • Description : démo pour la vente interactive du Commodore Amiga.
  • Date de conception : 1987.
  • Date de lancement : 1987, Angleterre (le produit n'était pas destiné à la revente).
  • Client : Commodore Business Machines (UK) Ltd.
L'équipe
  • Idées et productions : Alex Blok.
  • Écran titre produit avec Deluxe Paint par : Joe Lavery.
  • Tous les autres graphismes créés avec Deluxe Paint par : Alex Blok.
  • Code du menu : Barry Walsh.
  • Code de Babygen : Steve Belcher.
  • Code de SoundJammer : Chris Driver.
  • Code d'IRS : Paul Grabinar.
  • Code d'oBLITTERator : Barry Walsh.
  • Divers : Neil Lee.
Commentaire

AmigaMagic a une fois de plus prouvé notre capacité à concevoir des idées et des conceptions en avance sur leur temps et à définir des tendances qui ont ensuite été suivies par d'autres dans le monde entier. Les concepts de l'interface 3D "bas-relief" et du journal interactif oBLITTERator ont été introduits sur le marché de masse près de dix ans après AmigaMagic.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]