Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 22 septembre 2017 - 11:58  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Le Lorraine d'Amiga est-il la prochaine génération d'ordinateurs d'Atari ?
(Article écrit par John Anderson et extrait de Creative Computing - avril 1984)


Note : traduction par David Brunet.

Alors que le salon Winter CES 1984 de Las Vegas tirait sur sa fin, on m'a demandé quel a été l'événement marquant de ce salon.

Difficile à dire. Dans l'ensemble, le salon a été pauvre en événement phare, tout du moins du côté des micro-ordinateurs. Commodore a présenté sa nouvelle machine, le 264. Atari et Apple ont joué petit bras et il y avait peu à dire sur eux cette fois-ci. De nouveaux logiciels étaient présents en abondance, mais, à l'exception de Relax de chez Synapse, rien ne m'a vraiment frappé.

S'il n'y avait ne serait-ce qu'une chose à voir durant ce salon, c'était sans doute le premier aperçu d'un super micro-ordinateur, nommé Lorraine et conçu par Amiga. Il n'y avait aucun signe de la présence de cette machine sur le stand Amiga. Mais j'ai pu être invité à entrer dans la pièce secrète à l'arrière du stand... et j'en suis resté bouche bée. En ce qui me concerne, la démonstration du Lorraine était une raison suffisante pour faire le voyage jusqu'à Las Vegas.

Eh oui, il s'agit d'Amiga, ces gens qui ont commercialisé le Joyboard, un genre de manette pour les pieds. Difficile pour moi aussi d'y croire. Selon Dave Morse, président d'Amiga, les manettes et périphériques de la société, que nous avons vus jusqu'à présent, ont bien servi à financer le Lorraine. Le vrai projet était exposé sur une planche à dessin.

Il y a environ six mois, Dave nous a décrit le Lorraine dans son laboratoire. Nous étions excités, mais cela ressemblait plus un à discours publicitaire. Nous lui avons alors souhaité le meilleur, nous lui avons exprimé nos suggestions et notre souhait de rester en contact.

Eh bien, dans la salle secrète au centre du West Hall, Dave Morse a tenu ses promesses. Ce que nous avons vu du Lorraine était un amoncellement de PROM et de platines Labdec, prévues pour être réduites d'ici avril ou mai. Les gars du développement logiciel, facilement identifiables avec leur survêtement Adidas bien usé et leur joyeux sourire, avaient passé un peu plus d'une semaine à l'élaboration de démos pour le Lorraine. Celui-ci était un système dénué d'entrées/sorties pour les disquettes et disques durs. Ils ont réalisé une série de petits programmes qui ont donné suffisamment de puissance au Lorraine pour m'impressionner.

Des graphismes et des sons incroyables

J'ai promis à Dave de ne pas trop parler du Lorraine. Je peux juste dire, pour le moment, qu'il dispose des plus incroyables sons et graphismes qu'une machine dédiée à l'informatique familiale peut offrir. Sur quelle base technique se base Amiga ? Eh bien, les circuits VLSI ont été conçus par Jay Miner, l'ingénieur derrière les super puces que l'on trouve dans les consoles Atari originelles.

Bien que le Lorraine aura une sortie vidéo NTSC, il vous faudra un moniteur RVB pour en obtenir le meilleur. Le Lorraine est capable de générer des images animées en couleurs et en temps réel, de même niveau (voire mieux) que les dessins animés retransmis le samedi matin. Sa sortie audio stéréo sur quatre voix est conçue pour accéder directement à votre système audio. Elle peut produire des sons comparables à ceux d'un synthétiseur, générer des effets audio et même de la voix.

Le Lorraine est compact, avec un bel aspect, et dispose d'un clavier semblable à celui d'un TI Professional : en un mot, il est exquis. Il intégrera, en plus d'un port cartouche pour ROM, un lecteur de disquette 5"1/4 et 128 ko de mémoire. Sans compter qu'il est rapide, très rapide. Cela fait du Lorraine l'ordinateur familial le plus rapide que j'ai vu pour les graphismes et les animations de sprites.

Bien que M. Morse ne soit pas très bavard concernant l'identité du processeur du Lorraine, on peut facilement deviner que, d'après les démos qui ont été montrées, ce n'est pas moins qu'un 68000. Le Lorraine peut gérer tous les systèmes d'exploitation 16 bits et coûtera moins qu'une configuration PCjr complète.

Compatible PCjr ?

J'ai tenté de savoir si la compatibilité du Lorraine avec le PCjr serait une chose importante. Si Amiga commercialise une machine hybride, il sera crucial de dire aux clients que "oui, la machine exécute n'importe quel programme d'un PCjr. Et elle pourra aussi lancer des applications fantastiques créées spécifiquement pour elle."

A l'heure actuelle, la compatibilité IBM nécessiterait une cartouche processeur additionnelle. Si Amiga est malin, il pourrait intégrer ce genre de circuit dans les modèles de production du Lorraine. Il aurait ainsi une compatibilité en standard. Et bien que le standard IBM soit assez médiocre, le PCjr devrait devenir un standard pour l'informatique familiale. Personnellement, je suis un peu perplexe à propos de ces ordinateurs qui ont des "capacités spéciales", même si ces capacités sont impressionnantes. Nous avons vu de par le passé des machines puissantes (par exemple les Atari), être en marge du marché, malgré leurs impressionnantes possibilités. Amiga, s'il vous plaît, ne rejoignez pas les rangs de ces sociétés qui ont perdu leur avance technologique à cause d'un marketing cafouilleux !

Amiga est un peu comme Atari : il doit surmonter sa réputation actuelle avant de pouvoir être pris au sérieux. Bon, mettons le Joyboard de côté et essayons d'être crédible. Le Lorraine pourrait bien être la machine attendue par des centaines de milliers de graphistes et musiciens depuis l'introduction de l'Atari. Avec une compatibilité PCjr et un bon marketing, le Lorraine d'Amiga pourrait se révéler être le gros succès du milieu des années 1980.

Pour ma part, je serais très heureux d'une telle tournure des événements. D'ailleurs, je vois déjà une rubrique mensuelle dans Creative Computing qui s'intitulerait : "Croisons les doigts pour le vaisseau Amiga !"


[Retour en haut] / [Retour aux articles]