Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 19 septembre 2017 - 20:44  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Point de vue : L'Amiga en tête pour la vidéo
(Article écrit par Jérôme Morin et extrait d'Amiga News - mai 1995)


En matière de vidéo numérique le plus gros des PC ne peut pas faire ce que le plus petit des Amiga fait depuis 10 ans. Quand il se vend des millions de caméscopes et des millions de magnétoscopes, il y a beaucoup de chance pour que quelques cinéastes désirent faire des titrages, des trucages, des insertions dans leurs films. Je fais partie de ces gens depuis bien longtemps.

Amiga Video

Des performances toujours sympas

Si pour les développeurs la situation est précaire et même dramatique pour certains, pour les vidéastes la situation est rêvée, ils doivent se précipiter dans les petites annonces pour trouver l'Amiga et son genlock associé. Il y a de bonnes affaires à faire. Pour ma part, au lieu d'entreprendre une bataille perdue d'avance entre les différents systèmes, j'ai la chance de pouvoir utiliser plusieurs ordinateurs. La bataille de l'Amiga et du PC n'a pas lieu chez moi, j'utilise au mieux chacun des deux. Donnant des cours depuis trois ans, pour tous les programmes Microsoft, j'ai eu successivement un 386, puis un 486 SX25. J'ai dû acheter un 486 DX4 100 avec un giga pour pouvoir faire mes documentations correctement.

Amiga Video

Parler de 16 millions de couleurs en 800x600, c'est déjà le Pérou (mais il faut obligatoirement un gros système), mais parler d'animations en pleine page c'est défendu. Tout au plus on peut faire une petite bricole à la dimension d'une boîte d'allumettes. Mais Bill Gates de Microsoft vend un million de licences par mois. Microsoft s'apprête à lancer ses propres satellites de communication. Pendant ce laps de temps, j'ai gardé le même Amiga, car les performances étaient toujours sympathiques, alors que le PC s'est révélé insuffisant.

Animation, vidéo, dessin

Pour la bureautique j'utilise le PC et Microsoft Office. Pour ma liaison Internet, j'utilise les logiciels de "feu" l'entreprise Next, les logiciels font merveilles en la matière, et cela tourne sur un PC. Alors j'ai voulu me débarrasser (pardon aux amigaïstes) de mon Amiga. Je connais très bien des logiciels de dessin sur PC, comme Image-in. C'est vraiment remarquable et simple à utiliser, mais... mais comment dessiner avec une brosse ? Comment faire venir un titre ou une brosse du fond de l'écran ? Comment avoir une page de brouillon ? Comment avoir une animation en pleine page ? Alors je ne regrette pas d'avoir conservé mon Amiga. Avec Deluxe Paint ou Brilliance c'est facile à faire.

J'ai voulu me débarrasser de mon Amiga, car j'allais utiliser une carte comme Video Machine, j'allais utiliser une "black box" pour faire le "PC to Video". Après quelques essais plus que décevant, j'ai gardé l'Amiga.

J'ai voulu me débarrasser de mon Amiga car j'ai acheté, pour mon PC, le logiciel "Tool Book" pour faire mes titres, reprendre des animations AVI, reprendre des images numérisées, etc. Le résultat est bon, c'est vrai. Mais le temps à mettre pour écrire seulement le titre, faire un défilement sur la seconde page, est important et cela demande d'intervenir sur plusieurs modules et sur un script qui se compile... Ce n'est pas un débutant qui peut s'en sortir.

Aussi, j'ai été content de retrouver Scala qui est sur mon Amiga Pour faire la même chose il faut moins de 5 minutes contre 30 minutes sur le PC. Je ne parle pas de la qualité ou de l'originalité du résultat, seulement des facilités pour manipuler les images à mettre en séquence. J'ai la chance d'utiliser des produits Microsoft ou Lotus. Il est vrai que toutes les options que l'on y trouve sont remarquables. Mais seulement 10 ou 15% sont réellement utilisées.

Le rouleau compresseur Microsoft exige que l'on passe de Excel 3, puis Excel 4, puis Excel 5 en moins de temps qu'il faut pour parcourir et mettre en service la première version. Mais c'est une loi irréversible. Chez Amiga, nous avons toujours eu l'habitude de faire une chaîne d'information entre les passionnés. Il faut donc placer l'Amiga là où il est seul sur son créneau. Oui, il est tout seul et imbattable. Vous trouvez d'occasion un Amiga 2000 avec son genlock et les logiciels associés pour le prix d'une "boîte Video Cut et Titre" avec une police de caractères, un clavier microscopique, sans accents, avec deux effets, avec quatre couleurs, etc., c'est-à-dire la pauvreté. Par contre, avec cet Amiga, vous épaterez tout votre entourage.

Amiga Video

Témoignage...

J'ai fait, récemment, un film animé pour présenter un logiciel professionnel à une centaine de banquiers de Genève. Cette animation durait une dizaine de minutes. J'ai projeté ce film sur un écran de 4 mètres carrés avec le dernier Beamer de chez Sony. Le "story board" a été accepté par ma direction et par mes collègues. Bien sûr, j'ai fait des essais et des projections pour les mises au point. Mais, à la veille de la présentation, il m'a fallu faire une modification dans ce film. Je me suis bien gardé de dire que c'était facile. Mais il est clair qu'aucun professionnel avec les outils actuels n'aurait accepté de faire cette modification dans l'enchaînement des scènes et des textes. Avec Scala qui reprenait une animation faite avec Deluxe Paint ce fût un jeu d'enfant. J'ai recollé la bande son, et enregistrer de nouveau. En une heure tout était fini. Le lendemain, grâce à l'Amiga, j'ai eu mon petit succès... les professionnels avaient dit que c'était impossible !

Merci à Amiga News de raconter sous une nouvelle rubrique "Vidéo Numérique", l'histoire que les vidéastes recherchent. Le reportage sur ce qui se passe à Toulouse dépasse les querelles et démontre, s'il en est encore besoin, que l'Amiga fait gagner de l'argent. Il faut mettre l'Amiga sur ce créneau énorme de la vidéo, il faut que les amateurs et même les pros dénichent les Amiga encore disponibles. Il faut faire de la publicité pour les performances et les résultats époustouflants qu'offre l'Amiga. Tous les Amiga sont à rechercher, 500, 1000, 2000, 3000, 1200, 4000... tous ont le son et la vidéo naturelle, tous ont le plein écran, tous utilisent les mêmes programmes. Et pour les plus humbles qui ne sont pas riches : vous pourrez faire en quatre couleurs et en basse résolution des titres qui émerveilleront votre famille. Pour faire la même chose avec un PC il faut encore attendre un moment (c'est annoncé avec le Pentium et Windows 95).

Oui, vidéo numérique, oui S-VHS, oui HI8... des millions de vidéastes attendent encore aujourd'hui une publicité fracassante qui ferait de l'Amiga un passage obligé. Merci à Amiga News d'ouvrir largement ses colonnes à ce phénomène de société qu'est la vidéo. Si la poussée des utilisateurs pouvait être assez forte pour que les repreneurs comprennent leur intérêt dans le marché de l'Amiga, ce serait aussi formidable que l'Amiga. Merci et bravo à l'Amiga il n'est pas mort car les amigaïstes sont vivants.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]