Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 23 octobre 2017 - 15:26  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Amiga 30 à Neuss
(Article écrit par Johannes Genberg et extrait de morphosuser.wordpress.com - octobre 2015)


Note : traduction par Mickaël Pernot.

Quelques jours après mon retour du Japon, il était à nouveau l'heure de prendre la route. Cette fois, direction l'Allemagne pour aller à l'événement Amiga 30 à Neuss qui a eu lieu le samedi 10 octobre. J'y suis allé en tant qu'exposant, afin d'y montrer notre magazine Amiga Forum.

Amiga 30 à Neuss

Mon stand

Comme vous pouvez le voir, j'avais également apporté avec moi mon Mac mini G4 afin de montrer quelques démos MorphOS. Même si mon stand n'a reçu que peu d'attention et d'intérêt, cela n'avait que peu d'importance. Je pouvais donc m'éloigner pour aller regarder les autres stands et discuter avec les gens autant que je le pouvais. C'était vraiment un très gros événement.

Voici la vue depuis mon stand :

Amiga 30 à Neuss

Comme vous le voyez, il y avait un couple formé d'un A4000T et d'un A1200T (à droite) alors qu'à gauche se trouvait le prototype annulé du Walker. C'était le stand de Petro Tyschtschenko, qui a été occupé à signer des autographes et à discuter avec les visiteurs et les autres exposants. Il fait partie, après tout, des célébrités de l'Amiga. RJ Mical et Dave Haynie étaient également présents mais je n'ai pas eu la chance d'aller leur parler, ni même leur dire bonjour.

Le Walker et le premier A1200 Escom

Alors que de nombreuses personnes désignent le Walker comme un désastre au niveau du style, je l'ai toujours bien aimé. Avec de bonnes caractéristiques techniques (celles du Walker n'étaient malheureusement pas terribles), de la publicité et plus de temps, il aurait devancé le tant vanté iMac. Évidemment, cela n'a pas été le cas puisque Escom a fait faillite avant cela.

Amiga 30 à Neuss

Il y avait également, dans un cadre sous verre, la première carte mère d'A1200 produite par Solectron pour le compte d'Escom. Cette carte est défectueuse, mais il s'agit tout de même du premier Amiga fabriqué après la chute de Commodore.

Amiga 30 à Neuss

Cherry Darling

Assis à ma droite, il y avait Daniel Müßener de Cherry Darling/Golden Code. Il montrait ses nombreux jeux ainsi qu'une petite démo du portage en cours de Wings Remastered. Comme vous devez le savoir, Wings Remastered est un jeu qui a été financé via une campagne de financement participatif sur le site Kickstarter, et qui permet de jouer au Wings de Cinemaware sur des machines récentes. Après plusieurs essais, ils ont réussi à le financer et l'un des paliers de financement était le portage sur Amiga NG (par un développeur tiers). Cependant, comme Wings Remastered est basé sur le moteur Unity, un tel portage semblait quasiment impossible.

Cela a incité Daniel à faire son propre Wings et à l'appeler Wings Battlefield afin de démontrer que cela était possible. Après quelque temps, Daniel a été contacté par le développeur qui lui a demandé de faire le portage de Wings Remastered. Bien qu'il puisse réutiliser une partie de son code, le moteur 3D devra être, dans sa majorité, entièrement réécrit. Ambitieux !

Voici son stand (les jeux que vous voyez sont Battle Squadron et Wings Battlefield) :

Amiga 30 à Neuss

Note de Daniel Müßener : En fait, Wings Battlefield n'a pas été fait pour montrer que Wings Remastered pouvait être porté sur Amiga NG. Le moteur 3D avec le bidouillage ("hack") du tampon de profondeur du mode composition a été fait avant qu'il n'y ait le moindre pilote Warp3D pour les cartes Radeon HD. De ce fait, l'une de mes premières intentions avec Wings Battlefield était probablement de dire aux gars de chez Hyperion quelque chose du style "Hey, je peux avoir une accélération matérielle du tampon de profondeur juste en (ab)usant des possibilités du mode composition... alors pourquoi diable n'y a-t-il pas de pilote 3D Radeon HD le faisant pour de vrai ?" et ce, d'une manière élégante. :)

Et non, la chose avec Wings Remastered est arrivée par "accident". Une personne (Kymon Zonias) ayant participé au financement de Wings Remastered sur Kickstarter a contacté les développeurs à cause d'un problème et, coïncidence, il leur a parlé d'Amiga puis il leur a montré la vieille vidéo de démonstration de Wings Battlefield. C'est à cause de celle-ci que les développeurs ont demandé à Kymon d'entrer en contact avec moi.

Quelques logiciels et matériels

L'équipe d'AmiKit était également présente afin de montrer la version 10 de leur paquetage d'émulation (celui-ci montre AmigaOS 4.1 FE Classic). L'ordinateur portable pour cette démonstration avait également la mention "Alice" : il s'agit d'un projet d'ordinateur portable x86 pour faire fonctionner AmigaOS 3.x.

Amiga 30 à Neuss

Vous pouviez également acheter des CD de musique basés sur les classiques Amiga :

Amiga 30 à Neuss

Quelques nouveaux jeux originaux :

Amiga 30 à Neuss

Une nouvelle tour sympathique pour votre carte mère Nemo :

Amiga 30 à Neuss

Un énorme refroidisseur passif pour la même carte mère :

Amiga 30 à Neuss

Le MiST, un ordinateur FPGA (un Amiga émulé de façon matérielle) :

Amiga 30 à Neuss

Ou un lot de vieux prototypes de cartes mères/cartes accélératrices de chez Phase 5 :

Amiga 30 à Neuss

Comme j'étais un exposant, je n'ai pas eu assez de temps pour regarder tous les stands et pour discuter avec tous les autres exposants. Et quand j'avais un peu de temps libre, il y avait généralement beaucoup de gens qui discutaient déjà avec eux, ne me laissant que peu de chance de leur parler moi-même.

La salle était très bien arrangée :

Amiga 30 à Neuss

AmigaOne X5000 et A1222

Le clou du spectacle devait être la présentation de l'ordinateur AmigaOne X5000. Malheureusement, A-EON n'a pas laissé les participants essayer AmigaOS 4 sur celui-ci, affichant à la place quelques démos et films lancés simultanément.

Amiga 30 à Neuss

ACube a également dévoilé sa nouvelle carte mère, dont le nom de code est Tabor (NDLR : il semblerait que ACube ne soit pas impliqué dans la fabrication de cette carte, seuls A-EON et Ultra Varisys en sont les auteurs). Son nom officiel devrait être A1222. Je n'ai pas eu la chance de la voir par moi-même, mais voici ses caractéristiques :
  • Processeur PowerPC QorIQ P1022 double coeur à 1,2 GHz.
  • 8 Go de mémoire DDR3.
  • Facteur de forme Mini-ITX.
  • Prix compris entre 700 et 1000 euros.
Amiga 30 à Neuss

Le coin MorphOS

Durant l'après-midi, quand les choses étaient un peu moins mouvementées, j'ai eu la visite de Mark "bigfoot" Olsen, un des principaux développeurs de MorphOS (et un gars terriblement gentil), avec lequel j'ai eu une longue discussion sur MorphOS, les problèmes rencontrés, les plans à venir et ainsi de suite.

Amiga 30 à Neuss

On retrouvait sur le stand MorphOS quelques ordinateurs faisant fonctionner le système au papillon. Il y avait un puissant PowerBook G4 à 1,67 GHz et un Amiga 4000 sur lequel tournait MorphOS 3.8. La dernière version gérée officiellement sur les Amiga Classic est toujours MorphOS 1.4.5, mais la MorphOS Team a tout de même réussi à faire fonctionner la toute dernière version de leur système sur Classic. Mais selon eux, la procédure d'installation ne se fait pas sans peine et c'est pourquoi elle n'est pas disponible publiquement.

A l'extrême droite, vous pouvez voir un iBook G4 :

Amiga 30 à Neuss

Il y avait également une Sam460 de chez ACube qui faisait tourner MorphOS. La Sam460 est la première carte mère en vente gérée par MorphOS depuis une décennie (gérée par MorphOS depuis la version 3.8). La précédente carte mère neuve gérée par MorphOS était l'Efika 5200B.

Amiga 30 à Neuss

La MorphOS Team travaille également sur un portage de leur système sur le susmentionné AmigaOne X5000, que les gens pouvaient d'ailleurs essayer.

Amiga 30 à Neuss

J'ai également eu la chance de discuter avec d'autres membres de la MorphOS Team et ça a été une belle chose de les rencontrer en face à face. En fait, ça a été pour moi le point culminant de cet événement, il y avait en effet tellement à dire.

Ils ont également montré une version fonctionnelle du portage de PageStream 5, la gestion du MIDI et bien sûr MorphOS 3.10 bêta. Et tout un tas d'autres logiciels en développement.

Amiga 30 à Neuss
Des membres de l'équipe MorphOS : Antoine Dubourg, Guido Mersmann, Nicholai Benalal, Karoly Balogh,
Jacek Piszczek, Ilkka Lehtoranta, Pawel Stefanski (accroupi), Frank Mariak, Andre Siegel et Mark Olsen.


Conclusion

J'aurais aimé prendre des notes et plus de photos mais il y avait tout simplement trop à voir, trop à faire et trop de gens avec qui discuter. J'ai passé un très bon moment et c'était vraiment sympa de voir que MorphOS et son équipe font un si bon boulot. J'espère que j'aurais la chance de refaire un événement identique prochainement.

Annexe : quelques informations supplémentaires (par David Brunet)

MorphOS

Au niveau du système d'exploitation MorphOS, quelques informations supplémentaires ont été révélées durant ce salon. On peut noter par exemple que le futur MorphOS 3.10 gérera l'AmigaOne X5000, le MIDI, davantage de cartes graphiques et proposera la prise en compte de 200 Mo de mémoire supplémentaire (la limite passe ainsi de 1,5 à 1,7 Go). Un environnement de développement avec débogueur est également prévu.

Mark Olsen travaille sur un MorphOS NG depuis plusieurs années. Cette version du système au papillon bleu devrait fonctionner sur processeur x86/AMD64 ou ARM (ce n'est pas tranché) et disposera de protection mémoire, de gestion multiprocesseur et davantage de mémoire allouable. Le travail sur le SMP a débuté. Le développement est lent à cause des impératifs de la vie réelle et aussi à cause des choses encore à faire pour MorphOS PowerPC (qui a dit MorphOS Classic ? :-)).

Hyperion et AmigaOS 4.2

Sur le stand de Hyperion, on pouvait voir et toucher le fameux ordinateur portable LimeBook Z9 (photo 1, photo 2) qui aurait dû être vendu avec AmigaOS 4. Le projet a été abandonné pour des raisons financières et Hyperion n'avait pas pu négocier un prix raisonnable.

Après la sortie d'AmigaOS pour AmigaOne X5000, l'équipe de développement fournira sans doute une mise à jour d'AmigaOS 4.1 Final Edition afin d'y corriger les bogues recensés. Le développement actuel du système est assez lent ses derniers temps car les frères Frieden étaient engagés sur plusieurs projets. Mais à présent, ils ont apparemment plus de temps libre.

Le développement des divers éléments-clés d'AmigaOS 4.2 n'avance pas vite :
  • La gestion multiprocesseur (SMP) est encore au stade expérimental (mais le nouvel ordonnanceur fonctionne).
  • Pour la suite bureautique LibreOffice, le portage a bel et bien débuté mais trop peu de temps y est consacré (quatre à cinq jours par mois). Il y aurait un problème avec la sortie de texte.
  • Concernant la couche 3D Gallium3D, le rendu logiciel et le mécanisme de base fonctionnent. Il faut encore compléter l'implémentation matérielle.
  • Pour l'USB 3, ce n'est pas prioritaire et ce projet est au même point que précédemment.
  • Timberwolf est abandonné par Hans-Joerg Frieden car le maintien de ce navigateur Web est trop harassant. Si un autre navigateur est porté, cela sera plutôt Chrome.
Bref, l'Amiga 30 de Neuss a été une suite de non-nouvelles concernant AmigaOS, ce n'était quasiment que des choses connues depuis des mois.

Autres logiciels

Le développeur allemand Frank Wille a fait des démonstrations du jeu de plates-formes Sqrxz 4 (version 0.3) sur Amiga 68k. Ce jeu est déjà disponible pour AmigaOS 4 et MorphOS. La version 68k tourne plutôt bien.

Michael St Neitzel (ici avec Petro) du collectif AmigaTek Inc. présentait une surprise : Amiga Racer. Il s'agit d'un jeu de course de voiture, dans la lignée des Lotus, pour AmigaOS 4, MorphOS et AmigaOS 3.x. Un boîtier de DVD était visible mais le jeu était encore en cours de développement. A l'heure où vous lirez ces lignes, les versions AmigaOS 4 et MorphOS bêta seront disponibles sur le site amigatec.com.

Enfin, le développeur français Hugues Nouvel avait fait le déplacement pour montrer ses productions, notamment ses portages de jeux sur AmigaOS 4. Il a présenté et distribué en version limitée (boîtier DVD avec jaquette) Final Burn Alpha dernière version pour AmigaOS 4 et RageOS4x. Ce dernier est un ensemble interface graphique/émulateur pour AmigaOS 4. Ces versions ont été optimisées pour les petites machines. Hugues a aussi présenté un dernier portage : un PacMan 3D tirant parti du nouveau pilote Radeon HD.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]