Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 28 mars 2017 - 04:18  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'AmiCloud 1.0 bêta 4
(Article écrit par Éric Luczyszyn et extrait d'Amiga Power - décembre 2015)


Le principe

Programmé par Fabio Falcucci et Pascal Papara avec Hollywood, AmiCloud est un service de mise dans le "nuage" ("cloud" en anglais ou "infonuage" en français) de ses données personnelles. Pour simplifier les explications, AmiCloud est un logiciel similaire à Dropbox qui permet de synchroniser les données entre vos machines ou d'y avoir accès à distance ; vos données étant stockées sur un serveur tiers intermédiaire. Vous pourrez également intégrer les images présentes dans votre infonuage sur les sites et forums par exemple.

AmiCloud 1.0 bêta 4

La version bêta 2 a déjà été testée sur Obligement. Je vous propose maintenant le test de la version bêta 4. Voici les changements réalisés avec la bêta 3 :
  • Ajout du logo "AmiCloud" dans la fenêtre principale.
  • Amélioration de la sortie de débogage.
  • Prise en compte du temps de réponse du serveur afin d'éviter les erreurs de synchronisation.
  • Les noms de fichiers commençant par point (.) sont ignorés afin d'éviter les synchronisations non désirées.
  • L'espace de stockage passe à 2 Go au lieu de 1 Go pour les bêta-testeurs (et même 2,5 Go depuis le 23 décembre).
  • Le prix passe à 10 euros pour le client sur MorphOS, AROS i386, AmigaOS 3, AmigaOS 4 et Windows. Le prix reste à 5 euros pour les autres systèmes.
Et la bêta 4 :
  • Possibilité d'ouvrir la fenêtre de partage quand l'utilisateur n'est pas encore connecté.
  • Affichage du statut du téléchargement (pourcentage de complétion, vitesse).
  • AmiCloud se souvient de la position de ses fenêtres. Elles seront à la même place lors de la prochaine exécution.
  • La fenêtre de préférence peut être redimensionnée.
  • Ajout d'une nouvelle préférence : Start iconified (démarrage icônifié). Si cette option est activée, le client sera icônifié dès son lancement. Ce n'est utile que si l'auto-connexion est activée.
  • Corrections de bogues, notamment celui de l'espace devant les noms et celui de l'auto-connexion.
Acquisition

Le logiciel est encore à l'état de test même s'il peut déjà être acheté et considéré comme fonctionnel. Au niveau tarification, acheter le client coûte aujourd'hui 10 euros pour les versions AmigaOS 4, AROS i86, AmigaOS 3 (RTG), Windows, MorphOS et peut s'installer sur autant de machines (du même système) que désiré avec un trafic illimité. Les versions Mac OS X et Linux sont, quant à elles, vendues à 5 euros.

L'offre de base propose un service à hauteur de 2 Go. A noter qu'il est possible d'acquérir différents lots qui offrent des combinaisons telles que AmigaOS 4 + AmigaOS 3 (RTG) + Windows ou encore AmigaOS 4 + MorphOS + Windows pour 15 euros, etc., ce qui est plutôt intéressant.

Pour l'achat, la base est assez simple, il suffit d'aller sur la page dédiée et d'ajouter le produit au panier. S'en suit une traditionnelle transaction, comme la plupart des sites Web, qui se finalise par un paiement PayPal. Plus tard, vous recevrez un courriel vous communiquant des codes (aussi appelés "voucher").

C'est à ce moment-là que s'est compliquée pour moi la mise en place de ce logiciel. Il existe plusieurs clients graphiques pour entrer ces codes et pouvoir ensuite télécharger les archives contenant vos exécutables. Les explications suivantes sont basées sur la version AmigaOS 4. Il vous faut donc dans un premier temps télécharger le client graphique sur lequel il vous faudra :
  • Créer un nouveau compte avec de nouveaux identifiants (ceux du site par lequel vous êtes passés ne sont pas liés à cette interface).
  • Vous connecter et saisir vos codes (vouchers).
  • Télécharger les versions que vous avez achetées.
Voici le parcours normal. A titre personnel, j'ai mis du temps à comprendre qu'il fallait créer un nouveau compte et que le compte de la boutique ne servait ici à rien. Ensuite, même si l'interface semble agréable, il y a de très nombreux boutons et on s'y perd très facilement.

AmiCloud 1.0 bêta 4

AmiCloud 1.0 bêta 4

AmiCloud 1.0 bêta 4

J'ai mis un temps conséquent (merci Guillaume Boesel) à trouver le bon bouton pour saisir les codes (Redeem Voucher) et encore plus de temps pour trouver où télécharger les archives (pour info, le bouton "download" ne sert absolument à rien ici). Bref, pour synthétiser tout cela, l'achat et l'acquisition d'AmiCloud sont des plus laborieux, dommage.

Le logiciel

Passons à la partie intéressante, à savoir l'utilisation du logiciel en lui-même. L'installation est, quant à elle, très simple puisqu'il n'y en a pas, il suffit de désarchiver le répertoire et de le copier à l'endroit qui vous convient le mieux sur votre disque dur. Pour la version Windows, copiez simplement le répertoire dans C:\Program Files.

Au lancement, il convient de configurer AmiCloud, ce qui se fait de manière aisée grâce aux deux actions suivantes et ce, quel que soit le système sur lequel vous vous trouvez :
  • 1. Renseigner son identifiant et son mot de passe (ceux que vous avez renseignés dans l'interface graphique).

    AmiCloud 1.0 bêta 4

  • 2. Paramétrer les options suivantes :

    • L'emplacement du répertoire AmiCloud que vous souhaitez synchroniser (un nouveau répertoire ou un répertoire existant).
    • La connexion automatique au lancement (activé/désactivé).
    • Cacher le mot de passe (activé/désactivé).
    • Démarrage icônifié (activé/désactivé).
AmiCloud 1.0 bêta 4

Si tout s'est bien passé, votre AmiCloud est prêt et fonctionnel. Pour l'utiliser, il vous suffit de copier des fichiers dans le répertoire indiqué au niveau de vos préférences et c'est tout. AmiCloud se chargera de faire la synchronisation de manière transparente. Attention toutefois, cette version (bêta 4) ne permet que le partage de fichiers et non pas de répertoires dans votre dossier. Tout répertoire (et son contenu) placé dans votre dossier de partage sera tout simplement invisible dans AmiCloud.

A titre personnel, j'ai déplacé directement mon dossier "AmiCloud" sur le Workbench et j'ai fait de même côté Windows. Avec cette opération, il vous suffit de faire glisser vos fichiers directement vers ces dossiers pour que vos machines soient synchronisées automatiquement !

AmiCloud 1.0 bêta 4

Étant utilisateur habituel de Dropbox, je dois dire que le résultat est bluffant. Pas grand-chose ne se passe à l'écran mais si l'on regarde sur les deux machines, les fichiers se sont bien synchronisés automatiquement et d'une manière discrète.

L'interface vous indique les informations suivantes :
  • Votre statut de connexion.
  • La date de la dernière synchronisation.
  • Le taux d'utilisation de votre espace AmiCloud.
AmiCloud 1.0 bêta 4

  • Un bouton en bas à droite vous permet de définir le statut de partage de chaque fichier présent dans votre infonuage. Il vous est ainsi possible de partager un ou plusieurs fichiers spécifiques sans pour autant partager l'intégralité de votre répertoire. Pour cela, sélectionnez le fichier à partager, il vous sera demandé si vous souhaitez partager ce fichier de manière publique. Une fois confirmé, retournez à nouveau dans cette fenêtre et cliquez sur le fichier, il vous sera proposé de récupérer le lien de partage (placé dans le presse-papiers) ou de désactiver le partage. Partagez ensuite ce lien ou copiez le simplement sur un forum et le tour est joué.
  • Un autre bouton permet de mettre en pause la synchronisation.
Vous pouvez retrouver les fichiers partagés dans votre infonuage en vous connectant à votre espace dédié. A cet endroit, il vous est possible de gérer les fichiers partagés mais également de vérifier les informations de votre compte.

AmiCloud 1.0 bêta 4 AmiCloud 1.0 bêta 4

Conclusion

Cette nouvelle version préliminaire d'AmiCloud est très surprenante. Une fois démarré, le programme est simple à utiliser et transparent pour l'utilisateur. C'est l'idéal pour partager ou synchroniser des fichiers entre deux machines !

Hollywood, permettant de générer une application sur plusieurs systèmes, montre ici tout son intérêt puisqu'il est de ce fait possible de partager vos fichiers sur tous les systèmes gérés (à vous d'acheter le client adéquat). Le seul reproche vient de la procédure d'achat et de récupération du logiciel qui est beaucoup trop obscure à mon goût (AMIStore, c'est d'une simplicité enfantine à côté !). Il faut clairement que l'auteur centralise tout cela et rende l'expérience plus simple aux acquéreurs.

En dehors de cela, pour le prix, je suis pleinement satisfait de mon acquisition qui me simplifiera la vie. Ensuite, comme toute utilisation de l'infonuage, il vous faut prendre conscience que vos données sont hébergées à l'extérieur et que rien ne vous garantit que celles-ci ne seront pas analysées ou récupérées. Soyez donc vigilants dans un premier temps sur le type de données que vous y placez.

Liens

Site Web : www.amicloud.de.
Boutique : www.ares-shop.de/index.php?cPath=23.
Interfaces graphiques du client : aros-broadway.de/indiego/styled-25/index.html.
YouTube : www.youtube.com/watch?v=v88ohX8wyKI.
Portail d'accès au compte : indiego.rocks/user.

Nom : AmiCloud 1.0 bêta 4.
Développeurs : Fabio Falcucci, Pascal Papara.
Genre : service de stockage et de partage de fichiers.
Date : 2015.
Configuration minimale : AmigaOS 4, AROS i386 ou MorphOS, accès à Internet.
Licence : commercial.
Prix : 10 euros.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]