Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 20 septembre 2017 - 04:06  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Alchimie 5
(Article écrit par Mickaël Pernot et extrait d'Amiga Power - décembre 2005)


Alchimie 5 Le petit pois à la moutarde !

Après trois compte-rendus d'Alchimie, je me devais de trouver un titre à la fois accrocheur et totalement dans le ton, et je pense que je l'ai trouvé ! En effet, l'Alchimie, c'est un peu comme un petit pois à la moutarde, c'est fort, petit (pas dans le sens de la taille mais dans le sens où c'est convivial comme les petites réunions entre amis) et en plus, c'est bon !

J'espère que ceux qui ne sont pas venus ont une bonne excuse, sinon ils vont le regretter amèrement, comme pour les autres années d'ailleurs. Au menu de cette Alchimie, de la passion, de la présentation, de la bonne bouffe, de la rigolade, de l'art et aussi un peu de cochon, le tout dans la bonne humeur caractéristique des Triple A ! Bref, faisons une revue en profondeur de cette version 2005.

Playmobil, en avant les histoires

Comme toujours, le plus dur dans une histoire, c'est le début. Alors, pour ne pas changer les bonnes habitudes, j'ai fait la route avec mes camarades Vincent Stephanoni et Arnaud Danassié en 309. Pour la petite anecdote, on a oublié la tarte faite par BatteManette sur l'aileron de l'auto... Forcément, à trop vouloir en mettre dans l'auto, on oublie toujours quelque chose. On a donc fait 100 mètres avant que l'un de nous ne s'inquiète du sort de cette pauvre tarte. Heureusement pour nous, elle était toujours là. Nous étions sauvés !

Nous sommes partis de Vesoul vers 15 heures, et nous avons décidé de prendre la nationale. À 19 heures, nous commencions par avoir un petit peu faim, alors nous nous sommes arrêtés à un SUPRU ou SPER U (tout dépendait de quel côté du magasin on se situait pour regarder l'enseigne à néon). Finalement, nous rentrions dans le super-marché à 19h22, sachant que ce dernier fermait ses portes à 19h30 ! Après avoir bien couru dans les allés, nous sommes sortis du magasin avec du thé glacé, de la mayo, du pain et du bacon. Il était 19h27. Après nous être restaurés sur le parking, nous repartions direction Tain-l'Hermitage.

Après avoir bien galéré dans les trente derniers kilomètres (NDBatteman : rester sur l'autoroute après Lyon l'année prochaine), nous arrivions enfin à l'Espace Rochegude le vendredi soir vers les 21h30. Il était temps ! À peine arrivés, nous ne prenions même pas la peine de sortir nos sacs et autres bordels, nous allions directement embrasser ceux qui étaient déjà là, c'est-à-dire Pascal Fleury et Laurent Stephanoni et les organisateurs accompagnés de leurs aides : Anne "Cicile" Rose, Luc "Fabounio" Marrand, David "M. Belett'" Boisset, Benoît "Baron" Boisset, Jean-Gaël Cavagnoux, Alexandre "Kokinou" Rey et sa femme Kokinette, Cédric "Farfadet" Dumas mais aussi les frères Christophe "Pops" et Stéphane "Woodman" Martin, Olivier "Jgk" Frantz et GueX.

Après les rituelles embrassades, serrages de mains et autres méthodes pour se dire bonjour et se demander comment ça va, nous avons aperçu les poubelles en kit à monter soi-même. Fan de Lego, je me jettais dessus et enchainais deux poubelles d'affilés, alors que mes collègues n'avaient même pas fini la leur. Bon, après ça, il était temps d'ouvrir la voiture et de décharger le matériel. Et comme les PuReLaM3Rs sont prévoyants et équipés, ils avaient envoyé des éclaireurs (Pascal et Laurent) pour leur réserver les deux tables de devant, comme l'année dernière. Il s'agit en effet d'un endroit stratégique qui permet d'assister aux conférences sans se déplacer, d'être près de la loge des organisateurs, pas trop loin de la salle de restauration et des douches et ce sont des tables vastes avec de la place dans l'allée. Bref, l'endroit rêvé pour tout ceux qui ont la chance d'arriver avant tout le monde.

Alchimie 5

La disposition de la salle, quant à elle, était inchangée par rapport à l'année dernière. À l'entrée, on retrouvait le hall d'arrivé avec les toilettes (qui sont restés bien propre cette année encore), puis le bureau de David Boisset qui validait les entrées, suivi du petit cabanon de Rose "Anarchic Teapot" Humphrey avec son stand Amont Informatique, et une série de quatre tables réservées aux associations Linux et BeOS qui avaient fait le déplacement. Ensuite, venait le gros de la salle, avec devant le petit coin conférence qui disposait de son vidéo-proj' et de son écran bien à lui, et il y avait aussi le coin projection des organisateurs. Enfin, bien séparé, on retrouvait la salle à manger avec son incontournable bar, les cuisines étant inaccessibles pour le commun des mortels. Puis, il y avait le coin dodo équipé de tapis de sol, et les loges équipées de douches. Et, pour ceux qui craignaient les ronfleurs, David Boisset a eu la bonne idée de distribuer des boules quies gratuitement, bien vu.

Alchimie 5

Conférences conférences, ou comment s'occuper tout le week-end

Comme toutes les ans, des conférences ont été données pendant le samedi et le dimanche. Cette année, les sujets étaient divers et variés, allant de la peinture sur femme nue à la beauté du sein féminin. Bref que des incontournables, surtout que tous les conférenciers étaient venus avec leurs sujets... Je suis sûr que vous regrettez de ne pas être venu ce coup-ci ! Bon, plus sérieusement, ça allait de BeOS à Linux et les logiciels libres, à AROS et un projet de machine 64 bits, en passant par l'utilisation de Mirage (le successeur de TVPaint sur PC/Mac) ou de PageStream, sans oublier Blender/Python. Mais il y a eu également la présentation annuelle des avancées d'AmigaOS 4.0, celle plus modeste de MorphOS, ou bien encore la présentation d'un tout nouveau logiciel qui devrait parler de lui bientôt, PointRider de notre ami Mathias Parnaudeau. Bref, un programme bien chargé qui allait nous occuper et manger une bonne partie de notre temps. En effet, les conférences c'est sympa et instructif, mais qu'est-ce que c'est chronophage.

Je n'ai pas assisté à la totalité de toutes les conférences, notamment celle touchant à l'univers Linux et BeOS, ne me sentant pas particulièrement concerné. J'ai honte, puisque maintenant je ne peux que vous en parler succinctement... Je suis un faible et je m'en excuse. Toutefois, je peux vous parler de la conférence AmigaOS 4 qui a vu Stéphane "sg2" Guillard nous montrer les avancées faites dans ce système. Ce dernier a connu, depuis la dernière Alchimie, trois mises à jour et pas des moindres (vous avez pu avoir les détails dans les différents Amiga Power parus depuis). Stéphane nous a donc fait un petit récapitulatif de tout ça et nous a montré quelques nouveautés et nous a aussi annoncé quelques petites exclus.

Au rayon nouveauté, on a eu le plaisir de voir AmiUpdate, qui à l'instar de ce qui se fait sur Linux permet d'avoir un système à jour automatiquement via Internet. En effet, il inspecte votre disque dur et vérifie que vous avez bien les dernières mises à jour. Si ce n'est pas le cas, il vous demande s'il doit les installer. Bref, un logiciel bien sympathique pour ceux qui n'aiment pas mettre les mains dans le camboui. Autre nouveauté, et pas des moindres, la 3D ! Elle est arrivée avec la Pre-Release 3, mais les pilotes sont encore plus nombreux désormais. Ensuite, Stéphane nous a parlé d'AmigaInput, qui permet de gérer les manettes et autres volants. Pour le moment, il gère un petit paquet de manettes dont une superbe manette Microsoft (le SideWinder pour les connaisseurs), mais il faudra le croire sur parole, il n'a pas voulu nous le montrer, faute de temps. ;) Autre nouveauté annoncé, le démarrage sur l'USB ! Mais là, la démonstration a été moins convaincante même si je ne doute pas que cela fonctionne ou fonctionnera. Roadshow, la pile TCP/IP d'AmigaOS 4 quant à elle semble terminée et simple d'utilisation, un autre bon point pour AmigaOS 4. Désormais, il faut avouer qu'AmigaOS 4 tient la route et a de la gueule !

Pour ce qui est des exclusivités, Stéphane a parlé d'une machine "top secret" sur lequel tournerait AmigaOS 4 en ce moment même et sur laquelle il travaille depuis plus d'un an. Avec les nouvelles annonces d'ACK (les premières datant d'environ un an), je me demande s'il ne s'agit pas de cette machine. Je ne pense pas qu'il s'agisse du Troika, annoncé tout récemment et qui ne peut donc fonctionner depuis un an. Stéphane a annoncé également que l'équipe d'AmigaOS 4 espérait une sortie commerciale de leur OS pour la fin de l'année (comme l'année dernière d'ailleurs, sic). Comme le développement d'AmigaOS 4 continue, ils ne se sont pas encore attelés sur les portages de Mozilla et OpenOffice annoncés l'année dernière. Bref, du tout bon pour les utilisateurs ou futurs utilisateurs d'AmigaOS 4 qui verront prochainement leur OS en version finale.

Enfin, et comme il faut bien en parler, Nicolas "Henes" Sallin est intervenu en toute fin de la session de questions-réponses pour parler des conflits entre les deux équipes rivales (celle d'AmigaOS 4 et de MorphOS). Malheureusement, le ton était quelque peu vindicatif, et les choses ont tourné court. Cet événement qui a duré en tout et pour tout trois minutes n'est pas à retenir puisque rien n'en est resorti, mais il me semblait important d'en parler suite aux choux gras que cela a occassionné.

Quant à la présentation MorphOS, elle a eu lieu le dimanche et bien trop tard. En effet, de nombreuses personnes étaient déjà parties. De plus, comme c'est moi qui la faisait, il n'y a pas eu d'annonces fracassantes (ne faisant pas parti de la MorphOS Team). J'ai tout de même eu l'occassion de montrer la mouture à jour d'Ambient, qui depuis à encore évolué. Elle gère désormais les DefIcons (icônes par défaut), a des listeurs utilisables et avance à grands pas. Je pense qu'Ambient sera enfin au niveau du Workbench sous peu, et il est temps. Sinon, pas grandes nouveautés... Enfin si, Joël Ehret nous a dit que l'auteur de BurnIt finalisait le module d'enregistrement de son logiciel, qui devrait donc bientôt arriver. J'ai aussi fait une démonstration de PolyOrga sous l'oeil avisé de son auteur, Frédéric Rignault, et montré les pilotes 3D tout frais d'août et qui vont bien. Voilà... J'espère que l'année prochaine j'aurais beaucoup plus de choses à montrer, dont MorphOS 1.5 qui se fait désirer. ;)

Arnaud "Aïto" Schwetta, quant à lui, nous a fait une démonstration de Mirage sur PC. On sent la griffe TVPaint derrière ce logiciel très professionnel et qui a le mérite de sembler clair pour les utilisateurs de base comme moi, même si j'avoue que je ne pourrais jamais acheter un tel logiciel. Pour information, il tourne parfaitement sous Mac OS X via MOL sur un Pegasos II, j'ai testé la version de démonstration.

Alchimie 5

Guillaume Roguez, notre héros national qui s'attele désormais au portage de WxWidgets sous MorphOS, nous a parlé de son portage du langage Python sous MorphOS. Ce dernier semble être un langage de programmation assez facile pour les débutants, et je vais voir pour m'y plonger quand ce dernier gérera Feelin et/ou MUI. C'est grâce à ce portage, qui a pris près de deux ans de la vie de notre pauvre Guillaume, que nous avons désormais un Blender fonctionnel sous MorphOS. Il nous a montré ce dernier et c'est toujours intéressant de voir à l'oeuvre quelqu'un qui sait se servir d'un logiciel complexe.

Pour les fanas de Linux, la conférence Ubuntu était intéressante, et les personnes très ouvertes et sympathiques. Ce qu'on peut retenir de cette distribution, c'est son adage : "Linux for human beings". Et c'est carrément ça. Je suis arrivé à la fin de la conférence et j'ai été convaincu par sa simplicité d'utilisation en surface (comme Mac OS X qui semble simple et utilisable mais que l'on peut explorer en profondeur, mais cela n'est en rien obligatoire). Du coup, rentré chez moi après l'Alchimie, j'ai installé la Ubuntu 5.10 sur mon Pegasos II et c'est vrai que c'est simple d'utilisation. Un bon complément à MorphOS quoi. ;)

Jean-François "Voxel" Bachelet nous a expliqué comment se servir de PageStream, et c'était très instructif. J'aurais du prendre des notes ! D'ailleurs, ça serait sympa un site ou une rubrique de tutoriels PageStream. ;)

Quant à la présentation du projet 64 bits, j'ai complètement zappé... Tout ce que je sais et entendu, c'est qu'il abandonnait l'idée de faire un OS particulier pour leur machine et pensait plutôt utiliser AROS. Une AROS-Box, moi je dis pourquoi pas. De plus, si jamais MorphOS et AmigaOS 4 venaient à disparaître, AROS serait la dernière solution pour nous, une solution ouverte qui plus est et qui ne peut donc pas mourrir. Pour la conférence BeOS, j'avoue, je n'en ai pas vu une minute... Cependant, j'ai bien assisté à la conférence de Mathias. ;)

PointRider, ou comment chevaucher les .ppt de Microsoft

Mathias Parnaudeau, que vous connaissez bien et qui écrit dans ce canard assez régulièrement, nous avait montré l'année dernière une première version d'un visionneur de fichiers PowerPoint. Il s'agissait d'une version pré-alpha qui n'affichait que les images et encore, celles qui trouvaient. Depuis, Mathias a bien bossé (et apparement qu'un ou deux mois avant l'Alchimie) et voulait nous faire partager cela. L'assemblée réunie depuis près de cinq minutes attendaient joyeusement le début de la conférence. Finalement, je ne me rappelle plus comment c'est parti, mais Mathias a eu droit à une ovation de la part de tout ceux venus assister à sa conférence ! Bruyante, amicale et originale. ;) Et comme ça ne suffisait pas, on en fit même une deuxième, avant même que la conférence ne soit commencée !

Après tout cela, Mathias, qui était devenu rouge comme une pivoine, nous a expliqué en long et en large comment il avait procédé pour créer PointRider. En fait, et je vais essayer de résumer cela pour les néophytes comme moi, il a essayé de comprendre comment était fabriqué les .ppt et comment les informations contenues à l'intérieur étaient disposées, ce qui paraît logique. Mais si la démarche de Mathias est logique, celle des développeurs de Microsoft l'est beaucoup moins. En effet, on retrouve des informations en double, encapsulées dans des endroits impossibles, et certaines informations sont inutiles. Pour essayer de comprendre cette logique illogique, Mathias s'est fait un petit logiciel qui permet de lire ses .ppt et d'afficher la structure de celui-ci de manière ordonnée, ce qui n'est pas facile.

Ensuite, il nous a expliqué qu'il avançait bien, mais que pour le moment, il ne gérait pas le son ni les effets (qui sont en nombre considérable), qu'il ne savait toujours pas où le texte devait s'afficher ni la taille qu'il devait avoir. Et tout cela parce qu'il n'avait toujours pas trouvé ces informations dans le fichier. Toutefois, la version présentée à l'Alchimie, qui doit être bien dépassée maintenant, affichait des diaporamas avec des textes, ce que tout le monde reçoit dans sa boîte de courriers électroniques tous les jours quoi. ;)

Autre bonne nouvelle, Mathias est entré en contact avec le développeur d'Hollywood et va voir avec lui pour proposer un module d'importation de PowerPoint dans Hollywood, quand son visionneur sera terminé. Mathias nous a avoué être venu ici pour voir si son travail nous intéressaient et pour recharger ses accus, et apparement ce fut une réussite. Pour terminer cette conférence, il y a eu une nouvelle ovation ! Normalement, une version bêta est prévue pour Noël, et Mathias prévoit de faire une version MorphOS, AmigaOS 4 et peut-être AROS de son logiciel, mais apparement pas 68k, Mathias préférant se tourner vers le futur.

L'ambiance qui forme un tout bien particulier

Vous connaissez les Triple A, et vous savez qu'ils ne font pas les choses à moitié. Eh bien, c'était encore le cas cette année. Tout d'abord, on n'a pas arrêté de voir Anne Rose sillonnée les allées de la salle sur sa trotinette électrique, elle n'a pas arrêté la pauvre, comme la quasi-totalité des organisateurs d'ailleurs. Niveau gastronomie, nous avons eu des repas maisons (je me demande comment ils peuvent faire à manger pour 150 personnes, ils sont fous, surtout que c'est principalement Kokinette, la femme d'Alexandre Rey qui était au four, même si elle était soutenue). De bonne qualité et originaux, on a cette année encore bien mangé. Cela allait des pâtes, à la soupe de potiron avec petits lardons et gruyère à la paella sans oublier l'inénarrable mousse au chocolat. Je n'ose imaginer le nombre d'oeufs morts pour la bonne cause !

Alchimie 5

Bien sûr, et pour ne pas changer, les organisateurs étaient tous disponibles pour nous et avaient plein de trucs à nous vendre : DVD de l'Alchimie 4, T-shirts, posters, etc. De plus, ils avaient reçu un gros colis d'Olivier Aichelbaum (d'ACBM) qui offrait à qui ça intéressait un des derniers numéros de Pirate's Mag. Il y avait aussi une pile de CD gravés, avec boîtiers et jaquettes imprimées, de "La France par Monts et par Vaux", la magnifique encyclopédie HTML de Gilles Mathevet (elle est d'ailleurs disponible sur Aminet, faites une recherche sur "France vaux"), et je vous la conseille. Si vous n'avez pas l'ADSL et que vous ne voulez pas télécharger les 55 Mo, vous pouvez m'envoyer un petit courriel à batteman AT gmail POINT com, on trouvera une solution.

Alchimie 5

Cette année, l'Alchimie s'était ouverte vers l'extérieur, avec de nombreux visiteurs attirés notamment par l'animation sur sable. Il s'agit en fait d'une personne qui a une table rétro-éclairée sur laquelle se trouve une couche de sable. Le spectateur peut voir ce qui se passe sur la table car le tout est filmé et retransmis sur une toile blanche via un vidéo-projecteur. Sur une musique mélodieuse, l'artiste trace dans le sable des formes qui finissent par représenter quelque chose. Il peut aussi rajouter du sable pour donner une couleur foncée, ce qui est assez malin. Ceci donne des séquences d'une demi-heure, pendant lesquelles on voit des dessins se succéder, sur une musique mélancolique. Le seul soucis, pour moi, c'est que le sable a une couleur également triste... ce qui renforce le côté sombre de la musique. Le rythme est également lent. Mais je dois avouer que j'ai apprécié découvrir cet art original.

Mais une bonne ambiance, ça se travaille sur la durée, et c'est là que les Triple A ont fait fort ! En effet, pour le repas du dimanche soir, nous avons eu droit à un service costumé sur le thème d'Halloween ! Eh oui, c'était le dernier week-end d'octobre, synonyme d'Halloween. Tous les organisateurs, et même quelques autres, étaient déguisés en moine, en policier déluré, en monstre, en Frankenstein, en... je ne sais quoi. :) Le tout accompagné d'une parade au début du repas. Bref, on a bien ri et eux aussi apparement.

Alchimie 5 Alchimie 5

Et comme l'Alchimie est un rassemblement français qui fait se déplacer les foules, bon nombre d'associations en ont profité pour faire leur assemblée générale, dont l'AFLE. Malheureusement, et comme l'année dernière, je n'ai pas pu y assister, étant à l'AG de Hi-Toro. Toutefois, il semblerait qu'il faille retenir les soucis d'impression du fanzine qui ont conduit à voter une hausse du prix de l'adhésion de 5 euros. Mais bon, quand on aime, on ne compte pas.

De l'Alchimie mais aussi des concours

Comme tous les ans, l'Alchimie hébergeait une démo party allégée (pas par les lots, mais par les participations). Nous avons tout de même eu de jolis dessins, dans le thème imposé ou non. Celui d'Arnaud Schwetta retiendra notre attention ou encore celui de GueX. Au niveau musique, nous avons eu droit à des morceaux de Julien "Crisot" Cervellera, Alexis "Ace" Mouth et Emmanuel "Breed" Castanier. Nous avons eu droit à une wild d'Evolution 4 sur le thème du commerce équitable, et qui ont choisi pour cela de rendre une wild aux Triple A suite à leur déplacement à la HunoParty : équitable non ? ;) Il y a eu un bon petit nombre de wilds libres avec la participation des PuReLaM3Rs (une réadaptation du clip de "Princes Of The Universe" de Queen, chant et images refaites, et une animation image par image d'un mangeur de mousse au chocolat) et des Triple A (un florilège de petits clips rigolos, allant du Kermit fumant un joint à d'autres vidéos plus ou moins parodiques, mais aussi la bande-annonce du Commissaire Bourrin !).

Sinon, il y a eu une grosse exclusivité cette année ! Un atariste, Tobe pour ne pas le citer, a fait une "intro" Amiga ! Et il a gagné un Atari. ;) Sinon, les PuReLaM3Rs ont réussi à faire une petite démo Karate à base de vaches, très mignonne. Mais le meilleur étant pour la fin, Julien Cervellera avait amené une démo de son groupe, Universe. Appelé "#One: Geometry", ils se sont lachés sur la 3D (elle utilise d'ailleurs Warp3D) et même sur la musique. Ça bougeait parfaitement bien, avec un passage que l'on dirait tiré d'un jeu vidéo. Bien évidemment, la salle a applaudi à tout rompre.

Qui dit concours, dit lots. Julien, qui a gagné en démo et en musique, est reparti chargé comme une mulet : un bon d'achat de 100 euros chez Relec pour un Pegasos ou un AmigaOne (comme à Lausanne), imprimante Canon dernier cri, autoradio CD Sony, livres, CD, stylos, feuilles à imprimante, etc. Ça pleuvait de partout. Quant à moi, ayant fini premier dans la catégorie wild, je suis reparti avec un Windows 3.0 en boîte, un PC complet avec BeOS (que j'ai donné à Frédéric Rignault pour sa maman), des stylos et un bloc de post-it. Pascal Fleury, qui a fini deuxième est également reparti avec un PC sous QNX et d'autres bonus comme les feuilles à imprimantes Clairefontaine (parrain officiel). Alexis Mouth, en musique, est reparti avec un autoradio à cassette. Le lot le plus impressionnant a été celui pour la première place en graphisme : une licence Mirage 1.5 (le logiciel de dessin présenté par Arnaud Schwetta) complète d'une valeur de 895 euros ! Et c'est Arnaud qui est reparti avec. ;)

Et pour couronner cette remise des prix, nous avons eu droit à tous les organisateurs chantant et sautant sur l'air de "On est pas fatigué". Et pourtant il le semblait, et je leur tire mon chapeau pour cette organisation sans faille. Merci à eux.

Je fais rien, mais plus vite

C'est ce que m'a dit Alexandre Rey quand je lui ai demandé ce qu'il faisait avec son AmigaOne. Il m'a dit qu'il faisait comme avec son 1200 mais plus vite, soit rien. J'ai trouvé ça tellement drôle qu'il fallait que j'en fasse une manchette, et voilà c'est fait. Ceci dit, c'est comme moi avec mon Pegasos. ;)

Pour conclure ce fabuleux week-end, je ne saurais que vous inciter à venir l'année prochaine. En plus cette année, nous avions droit à une heure d'Alchimie gratuite (changement d'heure oblige), vous avez vraiment tout raté. Vous pouvez bien évidemment retrouver des photos sur le site lamersphotos.free.fr, mais aussi sur celui de l'AFLE ou sur le site d'Imré Antal.

Alchimie 5

Résultat des concours :

Dessin - Thème libre

1. Aïto - 89 pts
2. Christophe - 58 pts
3. Alex - 29 pts
4. Bleiz - 22 pts

Dessin - Thème imposé : Amigalloween

1. Guex - 93 pts
2. CapucinPeg - 67 pts

Fast Compo : le commerce équitable

1. Huno - 97 pts
2. Jidewe - 85 pts

Musique

1. Crisot - 72 pts
2. Ace - 71 pts
3. Breed - 57 pts

Démo Ti

1. Onur - 97 pts

Démo

1. Universe / Crisot - 111 pts
2. PureLamers - 81 pts

Intro

1. Tobe - 102 pts

Wild

1. Batteman - 60 pts
2. TP - 58 pts
3. Louis XIV - 41 pts
4. Baron - 31 pts


[Retour en haut] / [Retour aux articles] [Alchimie 4] / [Alchimie 6]