Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 25 novembre 2017 - 03:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : AdIDE 40 (Prima) + Shuffle Board
(Article écrit par Jérôme Pagès et extrait d'Amiga News - juillet 1992)


Que tous les gourmands qui ne possèdent pas encore de disque dur ouvrent bien leurs oreilles... Tante Meringue vous propose aujourd'hui un dessert que vous n'êtes pas prêt d'oublier.

AdIDE 40

Installation

Vous prenez un Amiga 500, 1000 ou 2000, frais de préférence (label 1.3). Une fois ouvert consciencieusement, tâchez de repérer le microprocesseur 68000. Sortez-le de son support en veillant bien à ne pas tordre définitivement une de ses petites pattes frêles sans quoi vous allégeriez votre porte-monnaie de quelques centaines de francs. Répandez à la place une toute petite carte (8x4 cm) guère plus grosse que l'ancien locataire et dont seul ICD a le secret. Une fois cette première couche étalée, rajoutez une couche de 68000.

Pour une recette réussie, connectez dans son support (44 broches) le câble gracieusement offert avec la carte et débrouillez-vous pour y relier un disque dur IDE au goût doucereux. Refermez le tout par la dernière couche de génoise et, afin de parfaire la décoration, saupoudrez d'un peu de 5 et 12 volts le disque dur au moyen d'une alimentation que tante Meringue choisira externe. Il ne reste plus qu'à déguster à pleines dents tous les plaisirs quotidiens que procure l'utilisation d'un disque dur.

AdIDE 40

AdIDE 40

Voici donc introduit le test de la carte AdIDE de chez ICD. Le kit d'installation comprend la carte elle-même (multicouche et ridiculement petite), la carte "Shuffle Board" (voir descriptif en fin de test), un câble connecteur 44 broches (avec détrompeur) et divers petits accessoires pour faciliter l'installation du disque dur à l'intérieur de la machine (notamment pour les A500).

Essai

Cette carte est maintenant depuis plus d'un mois à l'essai sur un Amiga 1000 qui tourne entre une et dix heures par jour. L'installation s'est faite rapidement, une demi-heure environ en comptant la personnalisation du boîtier du lecteur de disquette (en tôle très épaisse sur l'A1000 si j'en crois ma scie à métaux). La dite carcasse métallique gêne la mise en place de la carte AdIDE qui est légèrement plus longue que le 68000.

La composition finale sur le support 68000 de la carte mère est d'abord une extension mémoire Spirit Technology de 2 Mo, puis au dessus, l'interface ICD. L'empilage de ces différents éléments empêche bien entendu la mise en place de la protection radio-électrique (large tôle aux formes étudiées et encombrantes).

AdIDE 40
Interface AdIDE 40 dans un A500

La taille du disque dur choisi (Impulse Plus 40 AT de 40 Mo) ne permet de laisser celui-ci dans l'Amiga 1000 sans sacrifier mon brave DF0: (six ans déjà !). Le disque dur est donc à l'extérieur de la machine alimentée par un transformateur (220 <-> 5 et 12 volts) surdimensionné et refroidi par un petit ventilateur (au cas où...).

Une fois le matériel en place, la disquette fournie est lancée. La première manipulation conseillée est l'exécution du programme "IDEConfig". Celui-ci est chargé de reconnaître les caractéristiques du disque dur. Ce dernier dispose de 5 têtes, 17 secteurs par piste, mais, à ma grande surprise, plus de 16 000 cylindres pour une capacité de 720 Mo. Après plusieurs essais, le résultat est inchangé, j'ai, d'après IDEConfig, un lecteur monstrueux.

Inquiet au sujet de la suite hasardeuse des opérations, l'utilitaire suivant dans la liste est exécuté, il s'agit d'ICD_Formatter (même logiciel pour les cartes AdSCSI 2000 et 2080). Et là, pour une raison mal connue, le logiciel trouve les caractéristiques d'un lecteur équivalent à l'appareil d'Impulse et tout semble alors rentrer dans l'ordre.

L'opération suivante consiste à définir les partitions, le formatage bas niveau étant imposé dans le cas des lecteurs du type 5T506/412 et déconseillé pour les autres types. Le menu "Flags" (option "Boot", "Mount" et "Skip") indique s'il faut déclarer automatiquement (Mount ou Boot) ou non (Skip) l'existence de la partition au système. "Boot" permet de créer, en plus, les différents répertoires du système juste après le formatage haut niveau.

Passé le cap de l'initialisation du lecteur, nous n'avons eu aucun problème d'utilisation. Tout fonctionne à merveille depuis plusieurs semaines, mon Amiga 1000 semble revivre totalement, le Workbench prend vraiment toute son ampleur en tant que système multitâche. Le disque dur est le complément indispensable d'une carte d'extension mémoire. Il permet un démarrage rapide, et vous offre un maximum d'outils sans avoir à changer de disquettes régulièrement ni à gaver votre mémoire des outils et commandes les plus utilisées.

Le disque, à l'origine sur un PC AT, formaté en FFS, est reconnu comme n'importe quel autre disque dur. Le problème inhérent à ce type de matériel de grande capacité consiste en la recherche d'une organisation idéale. Combien de partitions, quelle taille choisir pour chacune d'elle, où et comment stocker ces fichiers, programmes, documents, logiciels spécialisés, hiérarchie ou multitude de répertoires à la racine ?

Et la Shuffle Board ?

Shuffle Board se place sur la puce Gary. Il est pris en sandwich entre le CIA 8520 chargé des accès disquettes, marqué "Even" sur A500 ou "U6N" sur A1000, et son support correspondant sur la carte mère (même principe que la carte AdIDE).

Elle intervient surtout dans le cas où le disque dur installé prend la place et utilise le connecteur d'alimentation du lecteur de disquette DF0. En effet, dans le cas où il n'y a plus de lecteur de disquette interne, le Workbench envoie le message DF0:BAD ce qui peut poser des problèmes insolvables pour certains programmes (jeux par exemple).

Shuffle Board
La carte Shuffle Board

La Shuffle Board redirige le DF0: vers le connecteur du lecteur de disquette externe. Cette petite carte fait en effet un décalage physique dans le numéro des lecteurs de disquette : DF1 devient DF0, DF2 devient DF1, etc. et l'ex-lecteur interne réapparaît. Une autre propriété de cette interface est de pouvoir déconnecter à souhait les lecteurs externes, en ne conservant que le lecteur interne (s'il existe). Comme la configuration choisie sur mon A1000 est de garder le lecteur interne, cette carte n'est pas d'une grande utilité (le lecteur externe ayant son propre interrupteur).

Conclusion du test

Malgré l'amertume que certains peuvent éprouver envers le matériel d'origine PC et notamment les disques durs, cette carte a un excellent rapport qualité/prix et se présente comme un parfait compromis. D'une réalisation extrêmement soignée et d'une installation simple, elle permet d'utiliser sans problèmes des disques durs de très bas prix (surtout sur le marché de l'occasion qui se trouve très fourni). A condition de choisir une marque de lecteur correcte, l'ensemble interface-lecteur se révèle être extrêmement fiable.

Une note d'ICD cependant indique que cette carte ne fonctionne ni avec les disques durs Western Digital ni avec les Kalok qui ne respectent pas la norme IDE. Pour ce qui est des performances, sont comparés ci-dessous sur la capture d'écran la configuration installée sur l'A1000 et celle proposée par Commodore dans un Amiga 3000. Les résultats sont tout à fait honorables (à part le mode lecture).

AdIDE 40

Un avantage, rencontré depuis l'installation, est la possibilité de démarrer maintenant sur n'importe quel lecteur DF0 ou DF1, et la possibilité de désactiver l'autoconfiguration du disque dur en gardant le bouton gauche de la souris enfoncé au moment de la réinitialisation.

Les principaux défauts rencontrés se trouvent dans les logiciels. Il y a d'une part, les chiffres aberrants avancés par IDEConfig et d'autre part la gestion des gadgets pas très heureuse du programme ICD_Formatter (pas de confirmation de demande de formatage par exemple). De plus, la documentation fournie est uniquement en anglais. Au niveau performance, seule la lecture est un peu molle. Il faut dire pour la défense de l'AdIDE que les deux systèmes comparés sont d'un niveau de puissance extrême.

Pour :
  • Prix.
  • Fiabilité.
  • Simplicité d'installation.
  • Le démarrage possible sur DF1:.
Contre :
  • Les petits défauts des logiciels de configuration.
  • La documentation en anglais.
  • La vitesse de lecture relativement peu performante.
Nom : AdIDE 40 (Prima)
Constructeur : ICD.
Genre : contrôleur IDE.
Date : 1990.
Prix : 999 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]