Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 19 avril 2014 - 11:24  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de ACE 1.01
(Article écrit par Michael Jegoudez-Allart - septembre 2011)


Le crocodile sucré

Dans les années 1980 beaucoup de micro-ordinateurs ont vu le jour : ZX81, VG 5000, Commodore 64, Oric Atmos, etc. Celui dont nous allons parler aujourd'hui est l'Amstrad CPC. Emblématique gamme d'ordinateur de Sir Alan Michaël Sugar. Le plus connu dans nos contrées est le CPC 6128. Ce dernier avait d'ailleurs même franchi la barre symbolique du million de ventes en France.

Vous allez me dire "mais que fait-il nous sommes sur Obligement, et il nous parle de l'ordinateur du crocodile. Est-il devenu sénile ?".

Pour rentrer dans le vif du sujet, aujourd'hui nous allons parler d'ACE. Non, il ne s'agit du grand frère de Mugiwara No Luffy, mais d'un émulateur Amstrad CPC (modèles CPC464, 664 et 6128) paru il y a peu de temps sur MorphOS. Philippe Rimauro, alias Offset, nous offert début août 2011, ce logiciel de très bonne facture. ACE signifit en fait "Acidulous CPC Emulator".



Le croco et le papillon

Pesant environ 450 ko, l'archive est très légère. Une simple décompression du fichier suffit pour lancer l'émulateur. Actuellement dans la version 1.01, il est encore impossible d'émuler la dernière génération de CPC, la gamme +. Hormis certaines démos, il y a très peu de jeux ou logiciels qui exploitent réellement les capacités de ces versions. Ce n'est donc pas problématique d'autant qu'il est fort probable que l'auteur nous gratifie d'une mise à jour ultérieure offrant le support du CPC +.

Pour créer son programme Philippe Rimauro est parti de zéro, tout a été fait en C et MUI 4. Malgré sa jeunesse l'application est très stable et l'émulation très bonne, je n'ai relevé aucun décrochage de son ou de saccades. Souhaitons que la mise en place progressive des nouvelles fonctionnalités ne viennent pas ternir ce premier bilan.



Pour fonctionner cette application ne nécessite pas une grosse configuration : MorphOS 2.0 ou supérieur (l'auteur ne l'a pas testé sous MorphOS 1.x, nous non plus ;-)), 1 Mo d'espace disque dur, 8 Mo de mémoire vive et un processeur PowerPC G4 à 600 MHz. Le mode overlay est géré, il apporte un filtre graphique et un gain processeur important. Quand j'ai réalisé ce test, j'avais de nombreuses applications ouvertes et cela ne m'a posé aucun problème.

L'Ace des As ?

Bien qu'il soit encore incomplet, le programme émule parfaitement le type de CPC CRTC1 et partiellement le type CRTC0 (le type de CRTC n'a d'impact que pour certaines démos). Du côté son, le PSG (puce AY-3-8912 de General Instrument) est très fidèle à la machine originale. Au niveau périphérique, l'auteur nous fait bénéficier de deux lecteurs de disquettes supportant les formats DSK et SNA.

D'ailleurs une fonction très intéressante est présente, l'émulateur scrute vos images disques et détecte les erreurs, il tente même une réparation automatique. J'ai poussé le test en utilisant des fichiers corrompus et miracle tout est passé sans aucun accroc.



Les manettes sont bien évidemment gérées et d'après l'auteur, un support trois boutons est même de la partie. Je n'ai pas trouvé de jeux supportant une telle option. Je ne pourrai donc pas vous en parler.

Autre élément très important pour les puristes, le respect du ratio des pixels permettant ainsi d'obtenir un rendu très proche du CPC, cette fonctionnalité est possible grâce au mode overlay (voir plus haut).

Pour les allergiques aux lignes de commande, ce logiciel possède une interface graphique complète et fonctionnelle. Cette dernière permet de basculer en mode plein écran, d'accélérer l'émulation, mettre en pause, gérer les disquettes, etc. Bref tout y est très intuitif et simple d'utilisation.

ACE n'est pas qu'un simple émulateur pour jouer ou bien regarder des démos. Il offre la possibilité de tout voir et tout manipuler, les développeurs apprécieront !

Ce logiciel est doté d'une interface ARexx donnant l'opportunité de contrôler de A à Z le programme, l'auteur a mis en ligne sur son site, les commandes REXX fonctionnelles.

Mais l'ARexx n'est pas le seul argument pour la programmation. L'utilisateur a également à sa disposition un éditeur pour la mémoire, le Zilog80 et le CRTC ainsi que des analyseurs pour le PSG et le Gate Array.





Conclusion

Qu'ils soient joueurs, programmeurs ou simplement nostalgiques de l'Amstrad CPC, ACE ravira les utilisateur de MorphOS. Même s'il n'est pas encore terminé cette version 1.01 possède de sérieux atouts pour devenir l'un des meilleurs émulateurs toutes plates-formes confondues. Bravo au programmeur pour cette réussite en espérant des mises à jour régulières pour obtenir une émulation complète.

Nom : ACE 1.01.
Auteur : Philippe Rimauro.
Genre : émulateur Amstrad CPC.
Date : 2011.
Configuration minimale : MorphOS 2.0, 8 Mo de mémoire, processeur PowerPC à 600 MHz.
Configuration de test : MorphOS 2.7, Mac mini G4 à 1,33 GHz, 1 Go de mémoire, 32 Mo de mémoire vidéo.
Licence : freeware.

NOTE : 7,5/10

Les points forts :

- L'interface.
- Les possibilités offertes pour les programmeurs.
- Unique sur MorphOS.

Les points faibles :

- La machine n'est pas encore totalement gérée.
- Pas de version AmigaOS 4 et AROS.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]