Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 21 novembre 2017 - 07:22  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : A570
(Article écrit par Gilles Soulet et extrait d'Amiga News - janvier 1993)


Commodore A570 : le lecteur de CD pour Amiga 500

L'A570 est disponible depuis déjà plusieurs semaines, mais nous n'avions encore jamais eu l'occasion de tester cette interface. Commodore nous ayant prêté gracieusement un A570, nous vous présentons aujourd'hui le lecteur de CD pour Amiga 500.

A570

A570

Présentation et installation

L'A570 se présente sous la forme d'un gros boîtier à insérer dans le connecteur d'extension latérale de votre Amiga 500. Ce boîtier possède sa propre alimentation externe, en tout point identique à celle d'un Amiga.

Sur la face avant de l'engin, se trouve une fente dans laquelle on insère un boîtier plat contenant un CD, selon exactement le même principe que le CDTV. Cette solution, consistant à protéger d'abord le disque dans un boîtier avant de l'introduire dans le lecteur, risque d'énerver rapidement les habitués des lecteurs lasers, d'autant plus qu'il n'est pas toujours évident d'insérer le boîtier dans la fente, celui-ci ayant plutôt tendance à se "coincer" à l'intérieur...

Toujours sur la face avant, on trouve une sortie audio pour casque (format Jack) ainsi qu'un potentiomètre pour régler le niveau de cette sortie. Curieusement, ce bouton sert aussi à désactiver l'A570 de façon à ce que l'on puisse faire fonctionner tous les programmes sans avoir à l'extraire de son connecteur. Lorsque l'on tourne ce bouton à fond vers la gauche, un petit déclic se fait entendre, et le lecteur A570 devient alors invisible au système.

Enfin, sur la face arrière, on trouve l'entrée pour l'alimentation externe, ainsi que quatre fiches audio RCA : deux en entrée et deux en sortie. Un double câble RCA est fourni, de façon à brancher les sorties audio standards de l'Amiga aux deux entrées de l'A570. De cette façon, il n'y a qu'une seule sortie audio commune, et vous n'avez donc qu'à relier les deux sorties audio de l'A570 à votre chaîne stéréo ou à votre moniteur.

Toujours sur la face arrière, on trouve un curieux petit connecteur d'extension, qui permet, selon Commodore, d'enficher des extensions mémoire ou des mini-disques durs, "sans avoir à ouvrir le lecteur de CD". Ceci fera sans doute une belle jambe aux possesseurs de disques durs (ou de tout autre périphérique) qui s'enfichent dans le connecteur d'extension latérale de l'Amiga, car Il n'y a pas de prolongateur de connecteur sur l'A570 ! Autrement dit, si vous possédez un tel disque dur (A590, GVP, Archos, etc.), vous devrez vous en passer quand vous utiliserez l'A570 !

Cette énorme erreur de conception risque bien, à mon avis, de coûter la vie à ce périphérique, car l'A570 est avant tout une grosse mémoire de masse non réinscriptible, et ne peut en aucun cas remplacer un vrai disque dur. En conséquence, les gens devront sans arrêt extraire et insérer leur disque dur ou leur A570 dans le connecteur, ce qui ne manquera pas de diminuer la durée de vie du dit connecteur, ainsi que d'augmenter la tension nerveuse du manipulateur !

Utilisation

Une fois l'engin installé et les connexions effectuées, vous pouvez utiliser l'A570 en deux modes : un mode "compatible CDTV" et un mode "lecteur de CD". En effet, l'A570 peut lire les disques destinés au CDTV, mais aussi les disques CD audio standards, les disques CD+G (ce sont des disques audio qui contiennent des images fixes), les disques CD+MIDI (ce sont des CD audio qui contiennent des pistes MIDI) et les disques CD au format ISO 9660.

Dans le mode CDTV, un disque se présente exactement sous le format d'une disquette : c'est donc un disque DOS standard, contenant un fichier de démarrage "startup-sequence" dans le tiroir "S" ainsi que des fichiers exécutables. La seule différence est qu'on ne peut pas écrire sur le CD. Par contre, un tel disque peut contenir 600 Mo de données, soit l'équivalent d'environ 700 disquettes ! Signalons toutefois que pour la compatibilité parfaite avec le CDTV, il faut que votre Amiga dispose de 1 Mo mémoire Chip (le minimum sur un lecteur CDTV).

Les disques CDTV sont toujours auto-amorçables, car le CDTV ne possède pas de lecteur de disquette en standard, et doit donc utiliser le lecteur laser comme périphérique système principal pour le démarrage. L'avantage avec l'A570, c'est qu'on peut quand même démarrer avec une simple disquette, car le système cherche toujours à démarrer d'abord sur le lecteur de disquette interne (DF0:). On pourra donc aller visiter sans aucun problème les disques CDTV, et vérifier ainsi qu'ils sont au format DOS ! Signalons que le lecteur A570 porte toujours le nom de périphérique "CD0:".

Pour les disques CD audio, deux cas de figure sont possibles. Premièrement, aucune disquette n'est présente quand on insère un CD audio dans l'A570. Dans ce cas, un petit logiciel présent dans la ROM affiche un bel écran avec un magnifique dégradé de couleurs et toute une série de gadgets, permettant de manipuler entièrement le disque audio. On peut ainsi sélectionner un ou plusieurs morceaux, programmer une séquence de lecture, exactement comme avec un lecteur laser traditionnel. Le son est restitué sur la sortie RCA de l'A570, avec une qualité d'écoute identique à celle d'un bon lecteur laser (16/18 bits à 44 kHz).

Deuxième cas possible : vous démarrez d'abord sur le lecteur de disquette, vous insérez ensuite un disque audio dans l'A570. Dans ce cas, le système considère le lecteur CD0: comme "not a DOS disk" (disque non-DOS), car il est bien évident que les CD audio ne sont pas au format DOS de l'Amiga ! Heureusement, il existe dans le domaine public un logiciel appelé "CDTV Player" qui permet de manipuler directement un CD audio depuis l'écran du Workbench, et donc de sélectionner à la souris vos morceaux favoris puis de les jouer, le tout sans aucun ralentissement pour votre Amiga !

A570
CDTV Player

En ce qui concerne les CD au format ISO 9660, ils peuvent être lus directement par l'Amiga en accédant encore une fois au lecteur CD0: mais la plupart ne s'amorcent pas, car ils ne contiennent que des données qui ne peuvent pas être exploitées au démarrage. Enfin, je ne vous parlerai ni des disques CD+G ni des disques CD+MIDI, car je n'ai pas pu en trouver un seul !

Les logiciels

Amiga News a publié récemment une liste des logiciels disponibles pour CDTV (page 1 et page 2). Si votre Amiga possède 1 Mo de mémoire Chip, tous ces logiciels fonctionneront sans problèmes sur l'A570. Ce sont pour la plupart des jeux et des logiciels éducatifs.

Certains sont très bien conçus, comme Ordicode, un éducatif permettant d'apprendre le code de la route, ou encore Language TV English, qui permet de s'initier à l'anglais, tout en en apprenant un peu plus sur l'Angleterre et les États-Unis. J'ai particulièrement apprécié la version CDTV de Sim City. Les graphismes ont été améliorés, et une bande son 16 bits vous tient compagnie pendant le jeu. J'ai aussi apprécié CD Remix, un séquenceur programmable permettant de "mixer" vos morceaux de musiques préférés, d'y ajouter des échantillons (batteries, voix...), etc.

Mais la palme revient sans aucun doute au disque CDPD (CD Public Domain) : une compilation de 600 Mo de logiciels et utilitaires du domaine public ! Ce disque est une véritable mine inépuisable de toutes sortes de programmes. Il contient par exemple les disquettes 1 à 660 de la fameuse collection Fred Fish, ainsi qu'une centaine de modules Soundtracker, des petits utilitaires, etc.

A570
Le CD "CDPD" vu par l'A570

Malheureusement, dans l'ensemble, l'impression générale est plutôt décevante : les jeux n'exploitent pas vraiment les capacités de la machine (sauf au niveau son) et sont très inférieurs en qualité aux meilleurs jeux disponibles sur Amiga. En particulier, aucun des logiciels que j'ai pu tester n'exploite le Full Motion Video, c'est-à-dire ce mode de lecture directe qui permet d'afficher une animation dans une portion d'écran. Depuis la fabuleuse démo PlanetSide de Psygnosis, nous n'avons rien vu de plus spectaculaire !

Conclusion

En conclusion, je vous conseille d'attendre. D'abord parce qu'il n'y a pas pour l'instant suffisamment de logiciels qui exploitent réellement les capacités du CD. Ensuite, parce que l'A570 n'est pas vraiment exploitable si vous possédez déjà un disque dur qui s'enfiche dans le connecteur d'extension latéral de votre Amiga 500. Enfin, et surtout, parce que les rumeurs sur la sortie d'un CDTV 2 se font de plus en plus insistantes. Le CDTV 2 serait basé sur le jeu de composants AGA, ce qui rendrait obsolète l'actuel CDTV ainsi que l'A570. Dans ces conditions, un nouveau lecteur de CD destiné à l'Amiga 1200 pourrait très bien faire son apparition. Espérons qu'il se branchera cette fois sur le port PCMCIA, laissant libre le connecteur interne...

Nom : A570.
Constructeur : Commodore.
Genre : lecteur de CD.
Date : 1992.
Prix : 2500 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]