Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 25 novembre 2017 - 03:12  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : A2386SX
(Article écrit par Matt Guthrie et extrait de comp.sys.amiga.reviews - juillet 1993)


Note : traduction par David Brunet.

Brève description

Le manuel donne cette description de l'A2386SX : "La carte passerelle Amiga est une carte d'extension qui offre à votre Amiga une compatibilité IBM PC/AT, tout en conservant les fonctionnalités avancées de l'Amiga".

L'A2386SX est livrée avec les câbles pour le lecteur de disquette, un manuel d'utilisation, un manuel pour le Commodore MS-DOS 5.0 (ugh !) et les habituelles cartes de garantie/enregistrement et la déclaration FCC (du moins pour les États-Unis). Ma carte était également livrée avec un petit supplément intitulé "Bridgeboard Addendum" qui indique que ma carte passerelle est vendue avec un processeur 386SX mis à jour (un modèle à 25 MHz au lieu des habituels 16 et 20 MHz). Il y a aussi cinq disquettes : Amiga Janus, PC Janus et les trois disquettes de MS-DOS 5.0.

A2386SX

Informations sur le constructeur
  • Nom : Commodore Business Machines, Inc.
  • Adresse : 1200 Wilson Drive, West Chester, PA 19380, USA.
(Commodore a des adresses différentes en dehors des États-Unis).

Les prix

999 $ est le dernier prix connu que j'ai vu, mais personne ne l'a acheté plus de 200-250 $ ici aux États-Unis. Personnellement, j'ai payé 208,30 $ pour que la carte me soit livrée à ma porte (après 11 semaines d'attente).

Matériels et logiciels nécessaires

Matériels

Le manuel indique que l'A2386SX doit être installée dans un Amiga 2000 ou 3000. Les machines AGA ne sont pas mentionnées.

Il n'y a pas de minimum mentionné au niveau de la mémoire. La carte passerelle utilise sa propre mémoire de 1 Mo (elle est extensible à 8 Mo).

Aucun disque dur n'est nécessaire, bien que le manuel indique que l'utilisation depuis les disquettes est plus lente, et nécessite de nombreux changements de disquettes (sans blague !). A noter que le chapitre "Installation" de cet article s'appuie sur une configuration avec disque dur. Si vous ne disposez pas de disque dur, il faudra vous débrouiller tout seul pour l'installation (pourquoi ne pas avoir acheté un disque dur à la place de cette carte passerelle ?)

Logiciels

La carte passerelle peut fonctionner sous Workbench 1.3 et 2.0 (les machines AGA ne sont, une nouvelle fois, pas mentionnées).

Machines de test
  • Amiga 3000 (68030/25 MHz).
  • 2 Mo de mémoire Chip, 4 Mo de mémoire Fast.
  • Deux lecteurs de disquette internes : un normal et un double-vitesse.
  • Deux disques durs internes : un de 52 Mo et l'autre de 212 Mo.
  • Système : AmigaDOS 2.04, Kickstart 37.175, Workbench 37.67.
Installation

Les instructions pour l'installation matérielle sont claires et sont accompagnées de plusieurs illustrations pour bien vous aider. Il y a plusieurs sections pour l'installation : sur A2000, A3000 et A3000T. Il est important de suivre ce qui est inscrit sur le manuel car certains cavaliers sur la carte doivent être réglés convenablement avant que celle-ci soit installée dans votre Amiga.

La partie la plus délicate de l'installation est au niveau du choix du lecteur de disquette. Vous pouvez utiliser un lecteur de disquette interne PC, vous pouvez déclarer vos lecteurs de disquette Amiga en tant que "Uniquement PC" ou "Partagé", et vous pouvez aussi connecter un lecteur de disquette Amiga externe directement sur l'A2386SX. Il y a donc plusieurs combinaisons, mais dans tous les cas, pas plus de deux lecteurs sont accessibles. Personnellement, j'ai choisi de déclarer mon lecteur de disquette double-vitesse en tant que "Partagé", et de ne pas connecter le lecteur de disquette standard.

Selon la combinaison de vos lecteurs de disquette, vous devez régler les cavaliers, connectez les câbles et enfichez la carte. Celle-ci rentre tout juste, mais en enfonçant d'abord un côté puis l'autre, ça le fait.

L'installation logicielle arrive ensuite. Janus Amiga utilise l'outil Installer standard et il n'y a pas de problème particulier ici. Vous pouvez créer un lecteur de disquette virtuel et autodémarrable. Le choix de cette création peut être fait de suite ou plus tard : j'ai choisi de le faire plus tard. Deux programmes contenus dans la disquette Amiga Janus doivent être mentionnés : PCPrefs et Flipper. Le premier est un utilitaire qui permet de définir les paramètres de l'A2386SX. Vous devez déclarer au moins la configuration de votre lecteur de disquette et du mode vidéo (monochrome ou couleur) avant de pouvoir démarrer la carte passerelle. Le manuel explique assez bien les diverses options nécessaires. Flipper, lui, est un utilitaire qui détecte automatiquement la nature de la disquette insérée : disquette MS-DOS ou AmigaDOS.

La partie la plus difficile de l'installation a été pour le repartitionnement de mon disque dur. J'ai utilisé une partition dédiée créée pour IBeM, un émulateur PC logiciel. Mais comme la carte A2386SX utilise une partition virtuelle (représentée par un gros fichier du côté Amiga), j'ai dû réaliser une copie de sauvegarde de ma partition sur disquette DOS, puis effacer la partition, créer la nouvelle partition virtuelle, et enfin restaurer tous mes logiciels. Quel travail ! Mais encore une fois, les instructions du manuel sur ce sujet sont clairs. Le manuel indique par ailleurs qu'il faudra ajouter, pour la partition sur laquelle est placé la partition virtuelle, 30 à 50 tampons mémoire par mégaoctet de ce gros fichier. Ceci accélère visiblement les performances. J'ai créé une partition de 20 Mo mais pas le volume JLINK:. Ce dernier est une partition virtuelle qui grossit en fonction de ce que vous copiez dedans (une partition virtuelle autodémarrable dispose, elle, d'une taille fixe).

Vous démarrez ensuite l'A2386SX et exécutez l'utilitaire BIOS Setup. Vous êtes à présent dans le monde MS-DOS (aventuriers débutants, méfiez-vous !). Vous devez à nouveau déclarer votre configuration pour les lecteurs de disquette et le mode vidéo. Si vous disposez de mémoire additionnelle ou d'un disque dur dédié, vous devez aussi les déclarer.

Vient à présent le premier vrai problème. La section du manuel qui couvre l'installation de MS-DOS n'est pas très loquace. On vous parle souvent du "DOS User's Guide" (le manuel de MS-DOS, qui s'intitule en fait "DOS Reference Manual") et de ses instructions sur l'utilisation de l'outil d'installation de MS-DOS. Le DOS Reference Manual est une réimpression directe de celui de Microsoft. Microsoft publie les instructions d'installation dans un livret séparé intitulé "Get Started with MS-DOS" (Premiers pas avec MS-DOS) mais Commodore n'a pas inclus ce livret avec l'A2386SX.

Par chance, j'ai déjà procédé à cette installation plusieurs fois par le passé : après avoir quitté BIOS Setup, l'A2386SX redémarre. Si vous n'avez pas encore inséré la disquette 1 de MS-DOS, faites-le maintenant, puis appuyez sur les touches "Ctrl-Alt-Del" pour redémarrer. MS-DOS démarre ensuite depuis la disquette. Vous devez alors formater votre disque dur virtuel. Le manuel indique que les utilitaires FDISK et FORMAT sont lancés automatiquement par l'outil d'installation de MS-DOS. Je les ai lancés moi-même. Ces utilitaires sont simples à utiliser et sont bien expliqués dans le DOS Reference Manual. Pour installer MS-DOS, tapez simplement "install" à l'invite de commande "A>". Suivez ensuite les instructions.

J'ai aussi eu quelques problèmes pour l'installation du programme Janus. Il ne s'installe pas entièrement si vous suivez les instructions du manuel, qui vous dit de taper "xcopy a:\janus c:\janus". Après avoir tapé cette commande, vous devez aussi taper "xcopy a:\dos c:\janus" afin d'installer le reste des fichiers de Janus sur votre disque dur. L'annexe E du manuel mentionne que tous les fichiers MS-DOS sont censés être présents dans le sous-répertoire Janus, mais en fait, les quatre fichiers suivants se trouvent dans le sous-répertoire "/dos" : keyboard.com, keyboard.sys, emm.sys et bbsetup.com.

Test

Comme l'A2386SX est polyvalente, je ne vais pas m'attarder longtemps dans ce chapitre "Test". Voici seulement quelques commentaires :

Mémoire : la carte passerelle utilise de la mémoire ZIP 80 ns en mode page (le modèle à 16 MHz peut utiliser des modules ZIP 100 ns). Deux des quatre bancs mémoire sont peuplés d'une barrette de quatre puces de 256 ko. Vous pouvez y placer aussi une barrette de quatre puces de 1 Mo (total de 4 Mo), ou bien remplacer les barrettes d'origine par deux barrettes de quatre puces de 1 Mo (total de 8 Mo).

Disque dur : vous pouvez ajouter un disque dur dédié, ce qui sera plus rapide qu'une partition virtuelle. En utilisant l'utilitaire ADISK, vous pouvez même disposer d'une partition Amiga sur le disque dur PC.

FPU : vous pouvez ajouter un coprocesseur arithmétique 80387 sur la carte.

Carte graphique : l'Amiga gère les modes MDA (monochrome) et CGA avec son affichage natif. Si vous voulez utiliser une carte graphique, vous devrez brancher un moniteur directement sur cette dernière. Selon moi, cette solution n'est pas terrible. J'ai entendu qu'il existait des commutateurs qui permettaient d'utiliser un seul moniteur avec deux entrées RGB. Si je mets la main sur une carte VGA, j'investirai certainement dans l'un de ces commutateurs. Un autre inconvénient est que vous ne pouvez ni voir l'écran PC sur le Workbench, ni utiliser la combinaison de touche "Amiga-M" pour cycler les écrans. Ceci car vous devez obligatoirement désactiver l'émulation MDA/CGA si vous installez/utilisez une carte graphique.

Impression : l'A2386SX peut utiliser les ports série et parallèle de l'Amiga pour imprimer. Du côté Amiga, vous exécutez un programme qui contrôle les devices PAR: et PRT: de l'A2386SX.

Modem : vous devez installer une carte modem interne ou une carte série car l'A2386SX n'en dispose pas. Elle n'utilise pas le port série de l'Amiga pour ses accès modem.

J'utilise l'A2386SX avec les logiciels Quattro Pro et PAF (Personal Ancestral File, un programme de généalogie). Avec de genre de logiciels DOS, je trouve que l'A2386SX s'en tire très bien, mais il est vrai que ces applications ne sont pas très gourmandes en temps processeur. A l'avenir, je compte ajouter une carte multifonction comme la SoundVision et installer Windows ou Linux. Je vais également essayer quelques jeux (S)VGA.

Voici quelques tests de performance avec l'utilitaire Norton System Info pour la carte A2386SX et mon ordinateur à base de 386/33 MHz au travail (le chiffre de 1,0 correspond à la vitesse d'un 8088 XT) :

			A2386SX (en mode CGA)		PC du travail

Vitesse processeur :	18,9				36,0

Disque dur :		 4,6				 7,2
Temps de recherche :	 0,0				14,86 ms
Piste-piste :		 0,0				 3,60 ms
Taux de transfert :	348,8 ko/sec			747,3 ko/sec

Global :		14,1					26,3

Note : Lors de son exécution sur l'A2386SX, Norton System Info indique qu'il a trouvé un "contrôleur disque avancé". Apparemment, ces contrôleurs sont souvent conçus de telle sorte qu'ils ne déplacent les têtes de lecture que lorsque les données sont réellement lues/écrites. Ainsi, les temps de recherche ne sont pas fiables. Norton System Info avertit également que tous les résultats pour le disque dur sont probablement meilleurs que dans la réalité.

Documentation

Les documentations incluses à l'A2386SX sont le manuel de l'utilisateur (A2386SX Bridgeboard User's Guide) ainsi que le manuel de référence de MS-DOS 5.0 (MS-DOS 5.0 Reference Manual) de Commodore. Ce dernier est une réimpression directe de celui de Microsoft, il est donc aussi bon (ou mauvais) que ce que fait habituellement Microsoft. Le manuel de l'utilisateur est, lui, imprimé de façon professionnelle, il est facile à lire et précis, outre les erreurs mentionnées dans le chapitre sur l'installation. Les annexes contiennent des informations techniques bien utiles.

Points forts et points faibles

Bien

La possibilité d'exécuter des programmes comme Quattro Pro (et le fait que le système soit suffisamment rapide pour suivre mes frappes au clavier) est une bonne chose ;-). IBeM, mon ancien émulateur, qui était uniquement logiciel, se traînait lamentablement.

Je peux enfin accéder aux disquettes 1,44 Mo ! IBeM, avec le système de fichiers MSH, en était incapable (bien sûr, j'aurais pu acheter CrossDOS ou AmigaOS 2.1 pour y avoir accès, mais je déteste acheter des logiciels commerciaux, à moins qu'ils soient vraiment utiles. J'attends par ailleurs AmigaOS 3.1).

Les programmes AREAD et AWRITE sont sympas. Ils vous permettent de copier un fichier d'un périphérique formaté en MS-DOS vers un volume AmigaDOS.

Pas bien

Le programme Flipper, qui détecte si vous avez inséré une disquette PC ou Amiga dans un lecteur PC/Amiga partagé, est un peu lent. J'ai installé de nombreux logiciels multidisquettes sur PC, et j'apprécie le fait d'appuyer sur la touche "Entrée" dès qu'une nouvelle disquette est insérée. Mais je ne peux pas faire cela avec ma configuration : je dois attendre environ deux ou trois secondes pour que Flipper réagisse. Sinon, la lecture est corrompue et vous devez réinstaller. La solution serait bien sûr de disposer d'un lecteur de disquette uniquement PC. Bref, tant pis, j'ai maintenant le temps d'écouter un module de musique lors de l'installation d'un logiciel MS-DOS.

La méthode pour partitionner un disque dur pour une utilisation de MS-DOS est plus intuitive pour moi que la méthode d'utiliser un seul gros fichier en tant que système de fichiers MS-DOS. Je pense que ce serait également plus rapide, mais qui sait ? De plus, il aurait été agréable d'éviter la réorganisation du disque dur, mais cela est un problème relativement mineur.

Mon ego aurait été grandement renforcé si mon A2386SX avait eu de meilleurs résultats avec Norton System Info, mais je suppose que ces faibles chiffres sont dûs à la communication entre l'Amiga et la carte passerelle. Il est irréaliste de supposer que l'A2386SX est aussi rapide qu'un PC avec le même processeur.

Les couleurs peuvent poser des problèmes. Quand j'ai lancé Quattro Pro pour la première fois, j'étais en mode monocolor et je ne pouvais rien distinguer. J'ai donc basculé en mode CGA et cela s'est amélioré. Les autres programmes MS-DOS peuvent aussi être confrontés à ce genre de problème.

Comparaison avec d'autres produits similaires

J'ai précédemment utilisé IBeM, un émulateur shareware qui est uniquement logiciel. Il démarre plus rapidement que l'A2386SX mais, bien sûr, fonctionne bien plus lentement. La documentation d'IBeM indique une vitesse similaire à un XT sur une configuration Amiga 3000 avec 68030 à 25 MHz comme la mienne (sur IBeM, je n'ai jamais pu lancer Norton System Info, je tombais sur une erreur de division par zéro, qui, je pense, venait du fait que cet émulateur n'implémentait pas d'horloge temps réel).

Bogues

Les seuls bogues que j'ai trouvés étaient dans la documentation, comme mentionné dans le chapitre sur l'installation. Mais je n'ai pas encore tout testé...

L'assistance vendeur

Je n'ai jamais contacté le vendeur pour demander une assistance technique, mais j'ai envoyé un courrier électronique à Dave Haynie (ingénieur chez Commodore).

Je ne suis en aucun cas affilié à Commodore, mais je pense sérieusement à acheter des actions de l'entreprise et à joindre la campagne "Dehors Irving Gould".

Garantie

Il y a une garantie d'un an sur les défauts de fabrication, elle n'est pas transférable.

Conclusion

La carte passerelle A2386SX fait tout ce qu'elle prétend faire, pour autant que je puisse dire. Je prévois de compléter cet article quand j'aurais l'occasion d'étendre la partie PC de mon Amiga.

Nom : A2386SX.
Constructeur : Commodore.
Genre : carte passerelle.
Date : 1991.
Prix : 4490 FF HT, 649 $.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]