Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 01:12  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : A1230 Turbo+
(Article écrit par Gilles Soulet et extrait d'Amiga News - mai 1993)


Voici l'A1230 Turbo+ de GVP, première carte accélératrice 68030 pour Amiga 1200. En grande partie réalisée en technologie CMS, l'A1230 est un petit chef d'oeuvre d'intégration. On y trouve un 68EC030 cadencé à 40 MHz, ainsi qu'un coprocesseur arithmétique 68882 à la même fréquence (optionnel) soudés directement sur la carte multicouches.

A1230 Turbo+

Deux emplacements sont disponibles pour placer des barrettes de mémoire SIMM. La capacité mémoire possible est comprise entre 1 et 32 Mo, selon les barrettes SIMM utilisées, notre modèle disposant de 4 Mo. Cette mémoire est, comme il se doit, de la mémoire Fast 32 bits, et comme d'habitude sur les cartes accélératrices de GVP, elle est à 60 nanosecondes (les mémoires courantes sont souvent plus lentes, entre 80 et 100 ns). Elle gère les modes d'accès en rafale ("burst") pour les données et les instructions, ces modes permettant l'accès rapide à 16 octets consécutifs en mémoire.

L'installation

L'installation est on ne peut plus simple : il suffît d'ouvrir la trappe située sous l'A1200, et d'insérer (avec précaution) la carte A1230 Turbo+ dans le connecteur prévu. La carte étant livrée par CIS avec tous les cavaliers positionnés dans la configuration voulue, il n'y a aucune manipulation particulière à faire. De plus, cette carte est "AutoConfig" : une petite ROM détourne la routine "Reset" afin de démarrer automatiquement en mode 68EC030 à 40 MHz, et d'activer le coprocesseur mathématique s'il est présent.

GVP fournit avec cette carte trois petits utilitaires :
  • GVPCPUCtrl permet de recopier la ROM en mémoire Fast 32 bits (option FastROM). Même si cette opération consomme 512 ko de mémoire, je vous conseille fortement de le faire, car les améliorations sont vraiment spectaculaires, surtout pour les programmes qui utilisent beaucoup les bibliothèques qui sont en ROM. Ce programme permet aussi de commuter le système en mode 68020, grâce à l'option "boot68000". Mais nous n'avons pas réussi à faire fonctionner correctement cette option. Ceci pourrait s'avérer ennuyeux pour utiliser des logiciels qui plantent en mode 68030, mais en fait, nous n'avons pas rencontré de problèmes d'incompatibilité.

  • Test Mémoire, permet de tester entièrement la mémoire Fast, pour vérifier qu'il n'y a pas de problèmes.

  • GVPInfo est un petit utilitaire permettant d'obtenir des informations sur la carte ainsi que sur les nouveaux registres du 68030 et les caractéristiques de la mémoire.
Les performances

Nous avons procédé à de nombreux tests et soumis l'A1230 Turbo+ au verdict du logiciel de domaine public AIBB 5.0. Voici les résultats obtenus :

Amiga 500
Amiga 3000
Amiga 4000
Writepixel 17,22 1,78 0,64
Sieve 15,09 1,63 1,27
Dhrystone 8,91 1,48 0,46
Sort 11,45 1,61 0,58
Matrix 16,39 1,61 1,00
IMath 28,82 1,57 0,69
Memtest 10,76 1,60 0,93
TGTest 2,94 1,29 0,98
Instest 8,83 1,49 0,88
Beachball 158,65 1,70 0,45
FMatrix 11,74 1,64 0,60
FMath 37,93 1,59 0,18
Savage 331,52 1,60 1,42
SWhestone 121,92 1,61 0,57
DWhestone 127,03 1,61 0,60
Ftrace 201,99 1,65 0,87
Cplxtest 11,04 1,55 0,39

Tous ces tests ont été réalisés en recopiant la ROM en mémoire Fast. Le premier groupe de tests (jusqu'à "Instest") rend compte du processeur lui-même, alors que le deuxième groupe (à partir de "Beachball") est orienté vers les calculs en flottant, et rend compte du coprocesseur mathématique. La première colonne donne un indice de comparaison par rapport à un Amiga 500 de base, la deuxième colonne donne un indice par rapport à un Amiga 3000 et la troisième par rapport à un Amiga 4000/040.

Comme vous pouvez le constater, ça "décoiffe" un maximum, et nous n'avons pas été déçus par la rapidité de cette carte. Globalement, elle ne peut faire jeu égal avec un Amiga 4000 à base du processeur 68040 à 25 MHz, mais malgré tout, elle approche ou dépasse la vitesse de l'A4000 dans cinq indices sur 17 !

En tenant compte de l'indice Dhrystone, le seul vraiment fiable et reflétant au mieux la rapidité globale de la machine, on peut dire que l'Amiga 1200 équipé de l'A1230 Turbo+ est entre 8 et 10 plus fois rapide qu'un Amiga 500. Au niveau des calculs en flottant, l'amélioration est encore plus spectaculaire (à cause du coprocesseur 68882 à 40 MHz) et l'observation de l'indice Whestone montre une amélioration d'un facteur 100 des performances. Autant dire que des logiciels comme Imagine, ADPro ou ImageFX sont grandement accélérés !

Nous avons également procédé à des tests pour vérifier que l'augmentation des accès DMA au niveau de la mémoire Chip ne perturbait pas trop les accès mémoire du processeur dans sa mémoire Fast. Pour ce faire, nous avons encore utilisé AIBB tout en ouvrant l'écran du Workbench avec différentes résolutions et nombre de couleurs. Voici les indices Dhrystones obtenus :
  • Workbench 1324x438 2 couleurs : 13711.
  • Workbench 1324x438 16 couleurs : 13711.
  • Workbench 1324x438 64 couleurs : 13469.
  • Workbench 1324x438 256 couleurs : 13083.
  • Workbench 640x512 2 couleurs : 13755.
  • Workbench 640x512 16 couleurs : 13754.
  • Workbench 640x512 64 couleurs : 13708.
  • Workbench 640x512 256 couleurs : 13633.
  • Workbench 640x512 2 couleurs, sans multitâche : 14277.
On peut voir grâce à ces chiffres que le DMA vidéo ne perturbe pratiquement pas le fonctionnement du 68030, puisque avec tous les DMA ouverts "en grand", on perd à peine 5% du temps machine, c'est-à-dire moins que n'en consomme le multitâche de l'Amiga.

Conclusion

Cette carte est un véritable turbo pour votre Amiga 1200. Je ne peux que la conseiller malgré son prix élevé à mon goût. Voilà en tout cas un très bon investissement pour les possesseurs d'A1200 fortunés.

Note : Amiga News remercie Marc Técles pour avoir permis d'utiliser son Amiga 1200 pour les nombreux tests. Marc Técles s'excuse auprès d'Amiga News de ne pas avoir réussi à extraire la carte après les tests, carte qui semble s'être soudée définitivement à son Amiga 1200...

Nom : A1230 Turbo+.
Constructeur : GVP.
Genre : carte accélératrice.
Date : 1993.
Prix : 3790 FF (sans mémoire), 4190 FF (avec 1 Mo), 5900 FF (avec 4 Mo et un coprocesseur 68882).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]