Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 22 octobre 2020 - 02:29  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de A-10 Tank Killer
(Article écrit par Cyrille Baron et extrait de Joystick - décembre 1990)


Mals qu'est-ce qu'il a de plus, ce simulateur de vol et combat ? Eh bien, il est édité par Dynamix. Je vous rassure, ce n'est pas sa seule particularité.

A-10 Tank Killer

Bon, en général, il faut bien avouer que les simulateurs de vol, même quand il y a des combats, ce n'est pas le genre de jeu dont on a fait le tour en deux secondes. Surtout quand il y a des combats. Même. Eh oui, grande nouvelle, ce logiciel permet de piloter... un gros bombardier à réacteur : l'A-10, tueur de char de son état. Enfin de l'état ennemi. C'est une expression.

Voilà le genre d'engin aussi impressionnant que, par exemple, un cuirassé volant. Ah... il a fière allure, avec son double fuselage arrière, ses réacteurs surpuissants, son tableau de commande qui ferait passer celui de la navette spatiale pour un jouet Fisher Price. Bref, les passionnés de la simulation de vol complète, mais pas prise de tête, seront comblés. Les autres, ceux qui jouent à Flight Simulator ou à Falcon depuis leur plus tendre enfance, vont trouver ce jeu beaucoup trop "jeu", justement.

A-10 Tank Killer

Tenez, sans vouloir me livrer à une analogie réductrice, disons que ça ressemble à Bomber. Oui mais attention, à un Bomber qui disposerait d'un affichage absolument époustouflant avec une finesse dans le détail d'une richesse à peine croyable. Surtout, et ça c'est vraiment sympathique, des messages d'aide, configurables à souhait, permettent au joueur néophyte de se familiariser avec le maniement de l'appareil. C'est impeccable, cette "prise en main" est parfaite : ni trop facile, ni trop prise de tête.

Et puis, c'est tellement beau. En plus de la prise en main, première campagne dite "training" (ça ne veut pas dire qu'il faut se mettre en survêtement pour jouer), plusieurs missions ponctuelles permettent de se faire la main, histoire de ne pas casser du bois au moindre courant d'air. Au menu : attaque du pont, attaque des chars, attaque une unité de fantassin. Bref, des tas d'attaques.

A-10 Tank Killer

Bien entendu, à chaque type de belligérant correspond un type d'arme : Durandal pour les aéroports, Maverick pour les chars, Sidewinder pour les bateaux, mitrailleuse quand il ne reste plus rien d'autre. L'embarras du choix, vous dis-je. Ceci étant, un défaut tout de même : dans la réalité, le missile Maverick dispose d'une caméra vidéo située au bout du nez. Du coup, la plupart des logiciels similaires se font en général un véritable plaisir, un devoir même, de montrer à l'écran la vue tel que la filme le Maverick. Là non. Dommage.

Remarquez, ne soyons pas trop durs : il y a tellement de vues différentes dans ce logiciel qu'on se demande comment un micro-ordinateur, même un Amiga, eût pu gérer tout ça. Vue de côté (les deux), vue de face (bien sûr) mais aussi des tas de vues de l'extérieur de l'appareil. De dos, de côté (les deux mais dehors), de derrière et tout et tout. Sans parler des vues que montre la carte stratégique, que l'on peut faire défiler, ni même de la vue des messages radio reçus dernièrement (les messages sont de toute façon affichés au milieu de l'écran), vue des armes disponibles et dommages subis par l'appareil, le tout commutable en appuyant sur les touches de fonctions.

Bien qu'un peu saccadées, les animations 3D sont de très bonne qualité et les écrans intermédiaires, tous numérisés avec force détails. De plus, un système de réglage de l'affichage absolument génial permet de régler au mieux la qualité du graphisme et de l'affichage. Grande première, il suffit de déplacer un curseur pour régler la profondeur des détails. Idem en ce qui concerne la taille de la fenêtre de la cabine de pilotage. De plus, les messages peuvent eux aussi être configurés. C'est super. D'habitude, on peut avoir :

A : pas de détail du tout.
B : moyennement de détails.
C : la totale.

Et bien sûr, c'est pareil, mais entre chacune de ces trois valeurs, vous avez la possibilité de choisir une infinité de valeurs intermédiaires. C'est au pixel près, ou quasiment. Du coup, lorsque l'on joue avec une petite fenêtre et pas de détails du tout, le programme va réellement vite, mais cela enlève de l'attrait au logiciel. Et passer en mode détails maximum rend malheureusement le jeu trop lent.

A-10 Tank Killer

Oh, un pont. Et hop, je passe en mode "plein de détails". Super. En revanche, c'est dommage que le son ne soit pas configurable. J'imagine un logiciel qui permettrait de passer de "musique pourrie" à "superbe musique" (c'est-à-dire celle que j'écoute). Ce n'est pas qu'elle ne soit pas terrible, la musique, au contraire, les sons sont sympathiques. Simplement, c'est un peu lourdingue, genre variété musclée.

En définitive, A-10 Tank Killer est vraiment fait pour les accrocs de simulateurs de vol qui apprécient de s'imprégner dans des missions militaires. Par contre, ce jeu arrive presque deux ans après la version PC et est trop lente quand tous les détails sont affichés.

Nom : A-10 Tank Killer.
Développeurs : Dynamix (voir photo de l'équipe).
Éditeurs : Dynamix, Ubi Soft.
Genre : simulateur de vol/combat.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 250 FF.

NOTE : 6/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]