Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 17 août 2017 - 23:30  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de 3D Construction Kit 1.1
(Article écrit par Christophe Tarnec et extrait d'Amiga News - juillet 1991)


3D, la maison de kit : l'héritier spirituel de VideoScape 3D. Incentive software, par l'intermédiaire de Domark, nous balance ce mois-ci un pavé en travers de la figure, pavé répondant au doux nom de 3D Construction Kit et dont le coût est inférieur à 500 FF chez les bons charcutiers. Le titre est alléchant. Le sous-titre l'est encore plus : on est en plein dans la "virtual reality", la réalité virtuelle, quoi...

Là, nous nous permettrons de faire une petite mise au point : si vous vous attendez à trouver dans la boîte un casque 3D, des écouteurs stéréo et un gant électronique, cessez de fumer des petites herbes : pour le prix, on en n'est pas encore là. Pour le moment, 3D Construction Kit permet la création de mondes 3D, dans lesquels vous pouvez simplement vous balader ou plus encore faire promener vos copains à la recherche de quelque trésor... Vous connaissez le jeu Castle Master ? Et bien, il a été programmé avec une version "développeur" de 3D Construction Kit. Autrement dit, vous pouvez faire la même chose !

3D Construction Kit

La théorie du corps noir

La boîte est superbe, un gros bloc noir plein de promesses. Elle devient encore plus superbe quand on s'aperçoit que l'on peut lire ce qui est marqué sur la jaquette parce que c'est en français, si, si ! Là, vous commencez à saliver. Puis vous apprenez, toujours sur la jaquette, que le manuel est en français lui aussi, et qu'il est épaulé par une cassette VHS. Trop c'est trop.

On craque et on ouvre la boîte. Effectivement, il y a tout ce qui est promis. La cassette VHS est frenchie jusqu'au bout des doigts puisque SECAM, ce qui est quand même le signe d'une exquise politesse de la maison Domark à l'égard de notre peuple de grenouilles. Ceci dit, il ne faudra pas être trop regardant sur la qualité, ça sautille un peu et si la voie "off" est française il n'en est pas de même pour les commentaires du présentateur, qui n'est autre que le programmeur, et qui mâchonne l'anglais plus qu'il ne le parle... en général, en voyant la suite de la cassette, on comprend ce qu'il avait voulu dire.

Une fois visionnée la bande, vous devez être capable de construire une maison et ses pièces intérieures, et de vous y balader à l'aide du logiciel.

Piracy is theft, y a des limites

Parlons-en, justement, du logiciel, pour commencer par un gag : le manuel vous indique bien que vous pouvez faire une copie de sécurité, c'est bien, mais il ne vous dit pas comment, et le logiciel est protégé, c'est moins bien... Bien sûr, on se débrouille, mais quand on dit à quelqu'un qu'il peut le faire, il faut lui en donner les moyens, à la base, cela nous semble logique.

Et ce d'autant plus que, s'il y a bien un utilitaire d'installation sur disque dur, il n'est pas particulièrement performant, en disséminant les fichiers un peu partout sur le disque et en en oubliant la moitié sur la disquette originale (entre autres, le programme qui permet de transformer vos créations en exécutables autonomes ("run alone"), ainsi que les icônes du tiroir d'installation et celle du programme principal, obligeant à lancer 3D Construction Kit par le CLI ou à bidouiller avec IconX...).

Le Taj Mahal

Ces quelques gouttes de vinaigre étant distillées, voyons voir ce que vaut 3D Construction Kit (ce n'est pas trop tôt, t'as mis du temps pour y arriver, coco). Premier bord agréable, il n'y pas que la boîte qui est francisée, les menus le sont aussi, par un choix au lancement du programme.

Deuxième abord déroutant, les menus sont de type Atari ST (si, ça existe) et se déroulent au passage du curseur sans qu'il soit besoin de cliquer sur le bouton droit de la souris. Les polices écran aussi semblent voir une forte connotation atarienne.

Enfin, arrive le tableau de bord qui va permettre de piloter tout ça, et là c'est Bysance : tout est possible. Les vues dans tous les sens, les rotations, déplacements, translations, reculs, avancées, tout cela grâce à une multitude de boutons actionnés à la souris, et regroupés fort opportunément par thèmes. Quel pied.

3D Construction Kit

Le schéma de base de la création d'un objet 3D est d'une facilité déconcertante : vous choisissez une des primitives proposées, vous lui appliquez toutes les variations souhaitées, vous regardez le résultat sous toutes les coutures pour voir ce que ça donne et pour terminer, après avoir coloré les faces, vous positionnez votre création dans le monde de l'ordinateur. Avec un peu de pratique, et après avoir pris soin de modifier la mémoire disponible avec l'option préférences, le Taj Mahal est à vous ; après l'avoir recréé vous pourrez vous promener nonchalamment dans ses allées parfumées...

Et avec un peu d'expérience, rien ne vous empêchera de lui rajouter quelques fontaines ruisselantes, puisque les animations sont prévues, ainsi que quelques passages secrets à ouvrir avec la bonne clé, puisque des actions conditionnelles sont possibles grâce au langage AOC.

What ? Y aurait-il aussi une bonne bouteille de picrate dans le paquetage ? Que nenni, hélas, il ne s'agit que d'un langage de programmation "orienté objet", ce qui n'a strictement rien à voir avec ce que l'on entend couramment par là dans le monde de la programmation : il s'agit en fait dans 3D Construction Kit d'accrocher aux objets que vous créez une ou plusieurs conditions qui seront réalisées lorsque le dit objet sera la cible d'une action donnée.

On s'explique, c'est tout simple : vous créez une porte en aplatissant un cube. La dite porte est placée contre son mur en position "fermée". Vous la "programmez" pour que si on la touche, elle pivote, ou disparaisse, ou coulisse, ou ce que vous voulez. Puis il suffit de définir un nouveau "area"(secteur) et vous voilà dans une pièce nouvelle ou sur une pelouse quand vous franchissez la porte que vous venez d'ouvrir.

3D Construction Kit

Il est de ce fait très facile de sauter du coq à l'âne dans des variations délirantes, comme par exemple mettre une pièce immense dans une toute petite cabane... Et ainsi de suite, cela devient un jeu d'enfant de programmer une aventure tout droit sortie de votre cerveau, et que vous pouvez agrémenter d'un des tableaux de bord livrés avec le logiciel, ou un fait "maison" avec, au hasard Deluxe Paint. Et sur lequel vous aurez librement déterminé la fenêtre de jeu, ou l'emplacement des touches, à l'écran (souris) ou clavier ! Quand on vous dit que c'est délirant !

Une fois terminé, rien de plus facile que de rendre votre oeuvre "auto run" (exécutable indépendamment) et distribuable, à condition bien sûr d'indiquer que 3D Construction Kit a été utilisé, ce qui est bien naturel. Il y d'ailleurs sur la disquette un jeu en exemple, afin que nul n'en ignore des possibilités de ce logiciel. Et justement, en parlant d'animation, la statue ricanante dans le temple, c'est fââcile. Mais allez vous promener "sous la mer" et regardez donc le requin nager avec son rémora... costaudes, les possibilités.

Les limites du feu d'artifice

Malheureusement, il y a encore quelques défauts majeurs dans la version 1.1 en notre possession : des bogues, et pas des moindres... comme des redémarrages à chaud intempestifs que nous supposons être dus au système de protection contre le piratage. Puis, beaucoup plus éprouvant, les menus qui ne répondent plus, vous obligeant à recommencer la dernière pièce que vous avez eu tant de mal à mettre en place.

Également, le fait que le clavier, s'il est bien azerty, est bloqué sur les chiffres pour la rangée du haut, empêchant l'accès aux caractères shiftés... dis, monsieur, comment je fais pour avoir les parenthèses, indispensables pour la programmation des objets ? (la réponse du bidouilleur est simple : passez en version anglaise, vous aurez les caractères espérés... sur un clavier qwerty, gasp !). A ce niveau, notre ardeur se tempère et on arrive à se demander comment il a été possible de programmer le jeu inclus sans quelques crises de nerfs ?

En conclusion

La 3D facile et à la portée de tous à ses limites : si vous vous attendez à voir du raytracing animé, vous subirez indubitablement un choc psychologique majeur : 3D Construction Kit ne travaille qu'en 16 couleurs (et 256 tramés derrière, quand même...), il est incapable de vous dessiner la moindre sphère bien ronde, ainsi que de vous faire une lumière ou une ombre. Franchement, c'est peu de chose en regard de pouvoir faire tranquillement le tour de son futur château en Espagne.

Plus sérieusement, nous sommes même convaincus qu'un tel logiciel ferait un malheur sur le bureau de n'importe quel agent immobilier, architecte, paysagiste, décorateur, installateur de cuisine ou de cheminées... C'est sûr, direz-vous, ces pros-là se servent de plus conséquent pour la conception et 3D Construction Kit n'a pas de vocation "pro" (à tel point qu'une version "station de travail" est annoncée...) mais pour modéliser en quelques instants une ébauche et laisser le client se promener dedans il n'y a rien d'équivalent en rapport qualité maniabilité prix. Espérons seulement que les problèmes de plantage relevés seront rapidement résolus.

Nom : 3D Construction Kit 1.1.
Développeurs : Incentive Software.
Éditeur : Domark.
Genre : logiciel de création graphique 3D.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 499 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]