Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 26 mai 2017 - 21:01  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : 16 Bit Computer Fair Janvier 1990
(Article écrit par Nicolas Fournel et extrait d'A-News (Amiga News) - février 1990)


Du 12 au 14 janvier 1990 se tenait à Londres le 16 Bit Computer Fair. Étendu sur deux des Royal Horticultural Halls à Victoria, le salon regroupait des micros tels que l'Atari ST, l'Archimedes (seulement deux), le PC, et bien sûr... l'Amiga, qui était là en position de force.

Des hommes et des affaires

Le 16 Bit Computer Fair n'avait ni l'ampleur de l'AmiExpo de Cologne, ni son lot d'exclusivités et de grosses configurations, mais chacun pouvait y faire de bonnes affaires, et c'est le principal.

Nombreux sont les "kids" londoniens à être repartis avec quelque chose, des cordons et commutateurs les plus divers aux lecteurs de disquette, en passant par un Hard Drivin' à 13 £ ou un Deluxe Paint II, avec documentation et disquettes, bradé à 10 £. Il s'y dégargeait une ambiance sympathique et familiale dont j'ai profité pour faire quelques emplettes.

Des hommes et des notes

Du côté musical, rien de spécial en ce qui concerne le MIDI, mais à l'occasion de l'AMAS World Tour, Microdeal présentait son nouveau produit, le Master Sound : un échantillonneur de plus pour l'Amiga, qui offre cependant des possibilités intéressantes de séquencement de numérisations sonores en plus des options classiques (fondu in/out, filtre, analyseur de spectre, etc.).

Pour rester dans l'échantillonnage, on pouvait apprécier sur le stand de Bytes & Pieces un échantillonneur d'une grande qualité à un prix tout petit : 35 £. Sound Trap III d'Omega Projects, puisque c'est de lui dont il s'agit, existe en une seule version pour toutes les machines : il suffit de le brancher dans un sens ou dans l'autre pour satisfaire votre Amiga 500/2000 ou votre Amiga 1000. Il est très petit, dispose d'une passerelle pour l'imprimante et est livré avec un logiciel et un tournevis (!).

Des hommes et des jeux

Ce n'était pas la seule attraction de ce stand où l'on pouvait voir tourner négligemment à l'arrière une démo rappelant étrangement Dragon's Lair. Space Ace ? Que nenni, Dragon's Lair II: Escape From Singe Castle. Ben oui, parce que ce n'est pas le tout de rentrer dans le château, encore va-t-il falloir en sortir maintenant ! La démo, très impressionnante, ne nécessitait pas moins de 3 Mo de mémoire ; espérons que la version éditée sera largement moins gourmande.

Stand de Kador

Un stand qui m'a beaucoup fait rire, outre celui de l'Encyclopedia Britannica qui était là - on ne saura jamais pourquoi -, fut celui de Kador. En effet, ces gens là proposaient des claviers Seal'n Type en plastique transparent souple, à travers lesquels on pouvait programmer comme si de rien n'était et qui protégeaient votre machine préférée des poussières, fumées et liquides indésirables.

La démonstration consistait en une énorme cafetière déversant son contenu de façon irréversible sur un pauvre petit clavier, heureusement protégé par le Seal'n Type ; intéressant aussi sans doute pour programmer sous la douche.

Kador proposait aussi la Peace'n Quiet, boîte d'insonorisation pour imprimante, conforme aux recommandations de la CEE sur le niveau sonore dans les bureaux !

Matériels en vrac

La supra-gamme de supra-périphériques pour Amiga 2000 de Frontier Software était aussi de la partie. Au rendez-vous : le SupraDrive, disque dur 30 Mo (549,99 £) ou 45 Mo (649,99 £) avec la carte contrôleur WordSync (SCSI, autodémarrage...), la SupraRam 2000, carte d'extension mémoire 8 Mo configurable en 2, 4, 6 et 8 Mo pour des prix s'échelonnant de 399,99 à 999,99 £ une fois peuplée, et enfin le SupraModem 2400zi (169,99 £) compatible CCITT V21/V22/V22bis et permettant des transferts à 300/1200/2400 bauds.

Les gens d'Oasis présentaient, quant à eux, la carte contrôleur HardFrame 2000 de MicroBotics (importée par MAD en France).

Rombo Productions présentait dans son coin le Vidi Amiga, un numériseur vidéo temps-réel au prix incroyable (mais vrai) de 99,95 £. Pour ce prix, vous avez droit à vos 50 images par seconde en 16 couleurs et 320x200. Une version PAL met le 320x256 à votre disposition pour 15 £ de plus alors que 20 £ supplémentaires devraient suffire à vous faire basculer dans le monde du HAM. Le logiciel serait paraît-il écrit en HiSoft Basic, ce qui n'enlève rien à sa qualité sans rien ajouter non plus mais devrait faire bigrement plaisir à notre désespérados-maison du BASIC, Christian Sager.

Ceci mis à part, une option intéressante permet de découper des zones sur l'écran pour ne numériser qu'à l'intérieur ou à l'extérieur de celles-ci, laissant le reste de l'image intact.

Bilan

Voilà en gros ce que j'ai retenu du 16 Bit Computer Fair, et je profite honteusement de mon passage à l'antenne pour remercier Westminster Exhibitions d'avoir organisé ce salon très culturel dans un si beau quartier, et puis pour faire la bise aux hôtesses des London City Airways, et puis aussi pour saluer nos amis lecteurs d'ANews à Londres et plus particulièrement Anthony Zboralski (junior & senior) et puis aussi God Save The Queen, mais alors pas en DF0:.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]