Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 23 novembre 2017 - 12:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Zip 100 Mo
(Article écrit par Jean-Luc Manchon et extrait d'Amiga News - octobre 1995)


Le marché des disques durs amovibles a longtemps été dominé par SyQuest et ses différents modèles de lecteurs de cartouches. Mais, depuis quelque temps, ce quasi-monopole est mis à mal.

Les baisses très importantes des prix des disques durs et l'augmentation de la taille des données à stocker posent un double problème. Tout d'abord, la sauvegarde des données contenues sur un disque dur. Les systèmes de sauvegardes sont ou bien dépassés, c'est le cas des dérouleurs de bande (lents et de faible capacité), ou bien hors de prix (systèmes de sauvegarde sur cartouches DAT par exemple). Et ensuite pour l'échange de données. La quantité de données à transmettre d'une machine à l'autre dépasse très rapidement la capacité ridicule d'une disquette et les solutions de réseau ne sont pas encore largement implantées.

Les systèmes de disques durs amovibles présentent une solution des plus pratiques pour ces problèmes. Ils sont devenus rapides, fiables, et leur rapport capacité/prix est très intéressant.

Description du système Zip

Sorti depuis peu des chaînes de Iomega, le Zip semble connaître un succès considérable dans le monde du disque dur amovible. Dès l'annonce de sa sortie, tous les revendeurs se sont trouvés en rupture de stock, avant que le lecteur ne soit effectivement disponible.

Zip

Le Zip, de technologie Winchester, existe en deux versions : l'une SCSI (celle dont il est question ici), l'autre parallèle, destinée principalement aux compatibles PC dépourvus de contrôleur SCSI.

Le lecteur est livré avec :
  • Une cartouche de 100 Mo formatée Macintosh, comportant divers utilitaires.
  • Une disquette d'installation Macintosh 800 ko.
  • Un câble SCSI spécifique (une DB-25 à chaque extrémité).
  • Un transformateur d'alimentation séparé.
  • Une notice d'utilisation Mac et PC.
  • Une documentation sur les produits Zip Iomega.
Le lecteur, très léger, fait environ la taille d'un lecteur de CD interne, 13 cm de large, 3,5 cm de haut et 18 cm de long. Les six pieds permettent de l'installer à plat ou debout sur un côté. Le Zip est présenté dans un boîtier bleu en plastique. Il ne semble pas possible de l'installer en interne.

Sur la face avant on trouve la trappe d'insertion pour la cartouche (protégée par un rabat), une LED verte témoin de fonctionnement, une LED orange témoin de lecture/écriture, et un bouton d'éjection.

La face arrière présente deux connecteurs SCSI DB25, l'un recevant le câble spécifique Zip à relier au contrôleur, le second permettant de brancher un autre périphérique. Théoriquement, la norme de connexion SCSI est de deux prises de 50 broches par périphérique. Ce choix était imposé par la taille du lecteur. La seule différence avec un périphérique SCSI classique est que cette configuration oblige à brancher le Zip en premier sur le contrôleur, ce qui ne pose en soi aucun problème. Il est bien sûr possible de se procurer un câble DB25/50 supplémentaire pour connecter le Zip à une autre position.

Ensuite, on trouve deux interrupteurs : l'un pour définir le numéro d'unité SCSI du Zip (limité à 5 ou 6), l'autre pour activer ou non la terminaison de bus interne (selon que le lecteur est le dernier élément de la chaîne SCSI ou non). Enfin, un petit contacteur permet d'éjecter une cartouche quand le lecteur est éteint. Sur le côté se trouve simplement le connecteur d'alimentation 5 volts. La face supérieure présente une fenêtre qui permet de voir l'étiquette de la cartouche insérée.

Les cartouches font sensiblement la taille d'une disquette mais elles sont deux fois plus épaisses. Elles n'existent pour l'instant qu'en 100 Mo. Une version 250 Mo semble en préparation. Elles sont livrées dans un boîtier en plastique transparent.

Utilisation

Le lecteur a été connecté en tant que premier élément SCSI externe de la configuration suivante : Amiga 2000, ROM 3.1, 68030 à 25 MHz, 14 Mo de mémoire 32 bits. Le contrôleur SCSI-2 est une carte Oktagon 2008 (EPROM 6.8) sur laquelle sont déjà connectés un disque dur interne Quantum FB de 540 Mo formaté Mac, un disque dur interne Quantum LPS de 250 Mo formaté Amiga, un lecteur de CD externe Apple CD300e+.

Le lecteur Zip est donc connecté directement sur la prise SCSI DB25 du contrôleur, le lecteur de CD étant à son tour branché sur la sortie du Zip.

Mise en route de l'Amiga...

Le système se lance, pas de blocage du bus, pas de message d'erreur, tout va bien. Un petit tour du bus SCSI avec le logiciel de DP SysInfo qui signale bien la présence du Zip en tant que périphérique SCSI-2.

Insertion d'une cartouche...

A ce moment se présente le seul problème. Le système n'est pas capable de détecter tout seul l'insertion d'un disque. Heureusement, un petit utilitaire est fourni avec la carte Oktagon : OktagonMount. Ce programme inspecte tout le bus SCSI à la recherche d'un périphérique à monter. Il est donc nécessaire de relancer ce programme à chaque changement de cartouche. Mais ce problème est un grand classique des systèmes de disques durs amovibles, toutes plates-formes confondues.

Il est possible qu'avec d'autres contrôleurs SCSI, le problème ne se pose pas. Note : l'utilisation de l'EPROM 6.8 de la carte Oktagon est quasi obligatoire. En effet, l'EPROM 4.3 par exemple ne permet la reconnaissance d'une cartouche qu'au démarrage de la machine. C'est un peu lourd pour changer de cartouche...

Une fois la cartouche reconnue par le système, elle peut être utilisée comme n'importe quel disque dur. Il faut donc la formater pour l'utiliser. Il est bien sûr possible de faire des partitions et d'utiliser toutes les options de configurations qu'offre votre contrôleur. La cartouche formatée offre 95 Mo disponibles et il est tout à fait possible de démarrer le système dessus.

Divers essais de copie depuis et vers le Zip se passent sans problèmes et montrent que ce lecteur est loin d'être ridicule en termes de vitesse. SysInfo nous donne un taux de transfert de 1 Mo/s, et DiskSpeed 520 ko/s. Dans l'absolu, une moyenne de 750 ko/s est plus que respectable pour ce type de périphérique. Le fabricant Iomega annonce 1 Mo/s et un temps d'accès de 29 ms.

La fiabilité est aussi au rendez-vous. Un redémarrage provoqué volontairement lors d'une écriture et la malheureuse cartouche est dévalidée avec une belle erreur de somme de contrôle. J'ai voulu réaliser ce test en me souvenant de multiples mésaventures sur les cartouches SyQuest de 44 Mo qui étaient irréparables 90% du temps après une erreur (sur Mac). Mais un petit tour de DiskSalv et tout rentre dans l'ordre. Rien à craindre donc, la cartouche est aussi fiable et d'ailleurs aussi rapide qu'un disque dur de capacité équivalente.

Pour éjecter la cartouche, il suffit d'appuyer sur le bouton en face avant. Le Zip range ses têtes et éjecte électriquement la cartouche. Il est aussi possible d'utiliser le programme DP "Eject". Ce dernier installe une Appicon sur le Workbench et toute icône d'unité SCSI amovible lâchée dessus provoquera l'éjection du volume (CD ou Zip) concerné.

Notez que l'éjection est quasi instantanée, le lecteur n'a pas besoin (comme le SyQuest) d'attendre que le disque ralentisse.

Avec ShapeShifter...

L'émulateur Macintosh ShapeShifter permet (en version enregistrée) d'utiliser sans restriction les périphériques SCSI. Après avoir démarré le système Mac 7.5.1, SCSIProbe m'informe bien de la présence du lecteur Zip. J'insère une cartouche formatée Mac et me rends alors compte que le problème de reconnaissance à l'insertion est aussi valable pour le Macintosh. Iomega a d'ailleurs prévu ce phénomène classique puisqu'il est fourni sur la disquette d'accompagnement un petit utilitaire qui réalise le même travail que OktagonMount mais uniquement pour le Zip connecté au Mac.

L'éjection d'une cartouche est bien évidemment typique ; il suffit de lâcher l'icône du volume Zip sur la corbeille et la cartouche est automatiquement éjectée.

Tout comme le lecteur de CD, le Zip est donc parfaitement utilisable aussi bien côté Amiga que côté Macintosh.

Autres configurations...

Le lecteur Zip a aussi été testé avec succès sur :
  • Une carte contrôleur GVP HCD+ série II (EPROM 4.13).
  • Un module SCSI-2 d'une carte DKB Mongoose et Cobra pour A1200.
  • Le contrôleur SCSI d'origine d'un Macintosh IIci.
Conclusion

Ce lecteur est donc un formidable moyen d'échanger des données, non seulement entre Amiga mais aussi avec le Macintosh, et pourquoi pas, avec un PC. Les sauvegardes de système sur 50 disquettes ne sont qu'un vieux souvenir. Les images, polices de caractères, cliparts n'envahissent plus le disque dur réservé au système.

Les lecteurs SyQuest bruyants, lourds, avec leurs énormes cartouches sont oubliés. Les seuls points négatifs du Zip sont d'ordre purement pratique et ne remettent absolument pas en cause l'exceptionnel rapport qualité/capacité/prix de ce périphérique promis à un bel avenir.

J'apprécie :
  • La petite taille du lecteur facilitant le transport.
  • Le SCSI permettant une intégration immédiate à une configuration existante.
  • Les performances (fiabilité et vitesse) exceptionnelles pour ce type de périphérique.
  • La présence d'un terminateur de bus intégré.
  • Le format réduit des cartouches.
  • La capacité de stockage des cartouches.
  • Le prix du lecteur et des cartouches.
Je regrette :
  • L'alimentation séparée encombrante (plus lourde que le lecteur...).
  • Pas de possibilité de protection physique en écriture des cartouches.
  • Pas d'interrupteur (il faut débrancher l'alimentation...).
  • Encore un nouveau format de cartouche...
  • Pas de possibilité d'installation en interne.
Bruce Lepper : la concurrence est déjà là...

SyQuest nous promet son nouveau lecteur EZ (135 Mo, plus rapide que Zip, au prix similaire) en test bientôt. Et puis Compaq et 3M préparent un lecteur pour disquettes de 120 Mo, compatible avec les disquettes 3,5" actuelles, de technologie floptical. La bataille sera rude entre ces différents standards.

Nom : Zip 100 Mo.
Constructeur : Iomega.
Genre : périphérique de stockage de masse amovible.
Date : 1994.
Prix : moins de 1400 FF (lecteur avec une cartouche), et moins de 100 FF (la cartouche supplémentaire).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]