Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 19 septembre 2017 - 22:43  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de WinUAE 1.5.0
(Article écrit par Trevor Dickinson et extrait d'Amiga Future - septembre 2008)


WinUAE 1.5.0 Note : traduction par Vincent Bouvelle.

Malgré ses débuts très controversés, l'émulation a prolongé la vie de l'Amiga Classic bien au-delà de la période de vente des machines. Tous nos talentueux développeurs et fans d'Amiga nous témoignent que l'esprit de l'Amiga Classic est toujours bel et bien en vie grâce à l'émulation. Au lieu de disparaître en silence dans l'obscurité et l'obsolescence, l'héritage des ordinateurs Amiga Classic a non seulement survécu mais il a continué à prospérer en dépit du manque de nouveau matériel et de soutien officiel.

Émuler l'Amiga Classic n'est pas une mince affaire et on a longtemps pensé que ce serait impossible, en raison de la difficulté à transcrire sous forme de programme toutes les fonctions des puces spécialisées de l'Amiga. Cependant, ce mythe a été dissipé en août 1995 quand Bernd Schmidt sortit la première version d'UAE, "Unusable Amiga Emulator" (émulateur Amiga inutilisable), pour les systèmes Unix tournant sous X Window. Le logiciel était bourré d'anomalies et difficilement utilisable d'où ce titre un peu ironique de Schmidt, mais il a prouvé une fois pour toute que même l'Amiga pouvait être émulé. A la longue, grâce à l'amélioration des performances logicielles et aux progrès technologiques, UAE est devenu plus viable et le "U" a repris ses lettres de noblesse : Utilisable, Unix, Universel, Indispensable (Useful) ? UAE est sorti sous le statut de logiciel gratuit sous licence publique GNU et a été porté sur de nombreuses plates-formes.

A partir de 1998, UAE atteignait la vitesse d'un A500 de base, mais avec l'évolution toujours croissante des machines, il n'a pas fallu longtemps pour pouvoir émuler parfaitement toute la gamme de modèles Amiga Classic. Une autre avancée majeure est sortie avec le compilateur Just-In-Time (JIT/juste à temps) en 2000, qui a considérablement amélioré la vitesse d'émulation. Tout à coup, il a été possible non seulement d'émuler les Amiga Classic, même les plus rapides, mais dans bien des cas, de les surpasser, même avec un PC milieu de gamme.

L'ouverture de Windows au monde Amiga - le moteur Amiga ultime

Sans surprise, la plupart des émulations Amiga se sont concentrées sur les plates-formes Windows de Microsoft qui, en dépit des revendications des accros d'Apple et de Linux, continue de couvrir plus de 90% du marché européen et nord-américain des PC de bureau. Le portage le plus réussi d'UAE est WinUAE et, comme son nom l'indique, il est conçu pour tourner sur les plates-formes Windows. WinUAE est un moteur d'émulation Amiga extrêmement puissant et flexible, qui est capable d'émuler n'importe quel modèle d'Amiga Classic. Cela comprend sept modèles d'Amiga couvrant cinq générations de puces propriétaires, douze versions de ROM Kickstart et neuf versions de Workbench (onze si vous tenez compte des AmigaOS 3.5 et 3.9).

La première version bêta de WinUAE, la 0.6.6 R1, a vu le jour en janvier 1997 grâce à Mathias Ortmann. Au fil des années, il a été constamment mis à jour et amélioré, Brian King a remplacé Ortmann fin 1997, et a continué à maintenir WinUAE jusqu'à la sortie de la version 0.8.21 R1 en février 2002, lorsque Toni Wilen a pris les rênes. La version actuelle, la 1.5.0, est sortie en juin 2008 et tourne sous Windows 2000 minimum. Il est à des années-lumière de la version originale et boguée d'UAE et représente le summum actuel de l'émulation Amiga Classic toutes plates-formes confondues. Cependant, cette puissance et cette flexibilité a un prix qui nécessite une bonne connaissance de la famille des Amiga Classic pour tirer pleinement profit de ce logiciel impressionnant. Heureusement, le succès grandissant et la stabilité de WinUAE a conduit au développement de plusieurs non moins excellents paquetages d'émulation Amiga Classic qui utilisent WinUAE comme moteur d'émulation. Cela va des distributions Amiga préconfigurées comme AmiKit, AmigaSys et AIAB, disponibles gratuitement en téléchargement, aux produits commerciaux comme Amiga Forever de Cloanto, véritable bible de l'Amiga Classic.

Prérequis

Pour accéder à tout le potentiel de WinUAE, vous aurez besoin des disquettes originales d'AmigaOS, et des images officielles des ROM Kickstart de tous les modèles que vous désirez émuler. Vos disquettes Amiga seront nécessaires pour pouvoir les convertir en images-disques ADF, et l'utilitaire Transdisk vous y aidera. L'utilitaire Transrom est également fourni pour vous permettre de transférer les ROM Kickstart de votre Amiga. Ces deux utilitaires s'utilisent en ligne de commandes, mais si vous préférez utilisez les GUI (Graphical User interfaces) du Workbench, ADFBlitzer et GrabKick seront plus à votre goût et vous pourrez les télécharger directement sur Aminet.

Si vous n'avez plus d'Amiga Classic, ne vous inquiétez pas, le paquetage Amiga Forever de Cloanto est là pour vous sauver. Il contient des copies officielles avec licence de tous les fichiers ADF du Workbench, et les images ROM des Kickstart de tous les modèles d'Amiga. Il contient également une distribution d'AmigaOS 3.x pure et dure, avec les pilotes RTG, réseau et audio. Je dois vous l'avouer, j'utilise Amiga Forever comme source pour les fichiers système et les Kickstart pour WinUAE. Vous avez droit, en plus comme bonus, à l'excellent utilitaire Amiga Explorer, GUI qui vous permet de mettre en réseau un PC et un Amiga et vous fournit une méthode très simple pour créer des images ADF à la volée à partir des disquettes Amiga. C'est vraiment très utile si vous voulez créer des images ADF de vos jeux Amiga originaux ou d'utilitaires et les transférer directement sur PC. Vous pouvez même utiliser Amiga Explorer pour transférer tout le contenu de votre disque dur sur votre PC, bien que ce soit tout de même assez lent.

Une fois téléchargé la dernière version de WinUAE, converti vos disquettes Amiga en images ADF et copié vos images de ROM Kickstart, vous voilà enfin prêt à recréer votre Amiga Classic sur votre PC sous Windows.

Installation et configuration

L'installation est on ne peut plus simple. Double-cliquez sur l'icône d'installation de WinUAE et suivez les instructions. Choisissez l'emplacement du répertoire de WinUAE et lancez l'installation. Une fois l'installation terminée, au premier démarrage de WinUAE, vous aurez droit à un message d'erreur vous informant que WinUAE ne trouve aucune image de ROM (Kickstart).

Après avoir quitté ce message, un autre message d'erreur vous indique que vous avez besoin d'une ou plusieurs images de ROM et que le chemin d'accès au répertoire des ROM doit être vérifié et mis à jour. En cliquant sur "Ok", vous tombez sur la fenêtre "WinUAE properties" qui vous permet de modifier toutes les options et préférences de WinUAE. Au premier abord, ça a l'air très simple, mais c'est l'arbre qui cache la forêt. Cliquez sur l'icône "Paths" de la fenêtre "Settings" et entrez le répertoire où vous avez enregistré vos images ROM. Le répertoire sera automatiquement analysé et toutes les images ROM que vous y aurez mis vous seront proposées. Cliquez sur l'icône "Quickstart" dans la fenêtre "Settings" et choisissez le modèle d'Amiga qui correspond à l'image Kickstart que vous avez installée. Cela aura pour effet de charger automatiquement tous les réglages correspondants à l'Amiga émulé.

Ensuite, cliquez sur l'icône "Floppy Drive" de la fenêtre "Setting" sous "Hardware". Vérifiez que "DF0:" est bien sélectionné et entrez le chemin d'accès au répertoire dans lequel vous avez stocké votre image "Workbench.adf". Cliquez sur "Start" et si tout va bien, l'Amiga Classic que vous émulez devrait démarrer sur l'écran du Workbench que vous connaissez bien.

WinUAE 1.5.0
Liste des ROM

WinUAE 1.5.0
Menu Quickstart

En appuyant sur F12, vous accéderez à la fenêtre "WinUAE properties" et vous pourrez ainsi éditer et enregistrer votre configuration. Si vous le voulez, vous pourrez également entrer l'emplacement du fichier "Extras.adf" du Workbench dans "DF1:". En cliquant sur "Ok", vous fermez la fenêtre de "WinUAE properties" et revenez à l'écran du Workbench où vous constaterez que l'icône de votre disquette Extra apparaît maintenant aux côtés des icônes du Workbench et du RAM Disk.

Vous pouvez également créer des disques durs dans votre environnement émulé. Faisons un test simple ; créez un répertoire à partir de Windows Explorer et nommez le "AOS". Retournez sur la fenêtre "WinUAE properties" en appuyant sur F12 et sélectionnez l'icône "Hard Drive" dans la fenêtre "Settings" sous "Hardware". Cliquez sur "Add Directory or Archive" et entrez "AOS" à la fois pour "Device name" et "Volume Label" et sélectionnez l'emplacement où vous avez créé le répertoire "AOS". Cliquez sur "Ok" et votre nouveau disque dur apparaîtra dans la liste des périphériques.

Cliquez sur "Restart" et ensuite "Start" et l'icône de votre nouveau disque dur devrait apparaître sur le Workbench quand l'Amiga redémarre. Si vous le souhaitez, vous pouvez installer AmigaOS sur ce nouveau disque dur. Comme dernier test, appuyez à nouveau sur F12 et cliquez sur l'icône "Hard Drive". Cette fois-ci, faites en sorte de sélectionner les options suivantes : "Add PC drives at start-up" et "Include CD/DVD drives". Cliquez sur "Start" et au démarrage de l'Amiga, l'icône de tous les disques Windows de votre PC vont apparaître sur l'écran du Workbench. Les options et préférences de "WinUAE properties" sont infinies et dépassent le cadre de ce petit article. Il est possible de contrôler presque tous les aspects de l'environnement d'émulation et le meilleur conseil que je puisse vous donner c'est de faire des essais en vous amusant avec les réglages. Cependant, si vous n'avez pas la patience de découvrir toute la puissance de WinUAE, installez l'une de ces excellentes distributions Amiga complémentaires. Les résultats sont tout bonnement étonnants, on se croirait sur un Amiga Classic !

WinUAE 1.5.0
Ajouter un disque dur

WinUAE 1.5.0
Le Workbench 3.1

Conclusion - WinUAE, un véritable classique ?

WinUAE est le meilleur moteur d'émulation Amiga actuellement disponible sur PC moderne sous Windows. Les amateurs avertis d'Amiga n'auront pas trop de difficulté à recréer l'esprit de leur modèle d'Amiga préféré. Bien que l'apprentissage soit un peu plus difficile pour le novice Amiga, les nombreuses distributions complémentaires préconfigurées Amiga disponibles devraient l'aider à surmonter toutes les difficultés. Comme avec toutes les émulations, il ne s'agit pas d'un véritable ordinateur Amiga, mais si vous voulez goûter au plaisir d'un Amiga survitaminé sur votre PC sous Windows, dans ce cas, WinUAE est fait pour vous.

Remarque : les distributions Amiga Classic sont également disponibles pour les machines ne tournant pas sous Windows, mais utilisant le moteur d'émulation E-UAE, développé par Richard Drummond, et qui est basé sur le noyau de WinUAE.

Références

Page d'accueil de UAE : uae.coresystems.de/.
Site d'Amikit : amikit.amiga.sk/.
Site d'AmigaSys : amigasys.extra.hu/winuae.html.
Site d'Amiga In A Box (AIAB) : www.amigainabox.co.uk/.
Site de E-UAE : www.rcdrummond.net/uae/.
Aminet : aminet.net.
Site des parts de marché : marketshare.hitslink.com/.

Nom : WinUAE 1.5.0.
Développeur : Toni Wilen.
Genre : émulateur Amiga Classic pour Windows.
Date : 2008.
Configuration minimale : PC sous Windows 2000, 256 Mo de mémoire, une ROM Kickstart.
Licence : freeware.
Téléchargement : www.winuae.net.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]