Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 octobre 2014 - 05:06  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Wargus (Warcraft 2)
(Article écrit par David Brunet - septembre 2009)


Wargus ? Stratagus ?

Wargus Wargus est une extension/modification pour Stratagus permettant de jouer à Warcraft 2, l'un des meilleurs jeux de stratégie de son époque (il fut publié en 1995 sur PC par Blizzard Entertainment). Stratagus étant, de son côté, un moteur de jeu vidéo Open Source. Il fut nommé à son origine "Freecraft", mais suite à la menace de procès par Blizzard, Freecraft fut revu et modifié pour devenir un moteur de jeu moins lié aux productions de Blizzard. Quelques jeux sont sortis pour Stratagus dont notamment Battle of Survival et Wargus. Et c'est de lui dont on va parler dans cet test.

Stratagus, avec son extension Wargus, est disponible pour AmigaOS 4 et MorphOS. La dernière version pour AmigaOS 4 est la 2.1, elle a été portée par Juha Niemimaki (disponible sur OS4Depot.net). Pour MorphOS, la dernière version est la 2.2.4, portée par Michal Wozniak et téléchargeable sur kiero.binaryriot.org/stratagus-2.2.4.lha. Notez enfin que malgré l'existence de Stratagus pour AmigaOS 3.x (sur le site de Artur Jarosik), elle ne dispose pas de Wargus.

Prérequis

Une fois Stratagus/Wargus téléchargés, il faut vous munir d'un des CD originaux de Warcraft 2. Les versions DOS sont supportées, que ce soit pour le Warcraft 2 original (Tides Of Darkness) ou l'extension (Beyond The Dark Portal), mais pas la variante Battle.net. Trouver les bons CD est assez fastidieux car, ici, les deux premières tentatives se sont soldées par un échec : l'installation reconnaît les fichiers (CD anglais) mais rien ne se passe lors du lancement. Donc ne désespérez pas si votre Warcraft ne fonctionne pas avec Wargus, il y a sans doute une version qui fonctionne non loin de chez vous.

L'installation sur AmigaOS 4 est très simple ; il suffit de double-cliquer sur "Prepare_WarCraft2_Data". Sur MorphOS, l'installation se fait en ligne de commande (voir la doc pour plus d'information), tout comme le lancement. Cette version MorphOS a été compilée avec le support de l'OpenGL pour permettre de jouer dans de hautes résolutions (jusqu'à 1920x1200). Cela a un coût : le quantité de mémoire nécessaire (à l'origine 64 Mo) passe à plus de 128 Mo, autrement dit, Wargus ne fonctionnera pas sur Efika 5200B.

Un jeu de stratégie à l'ancienne

Warcraft 2 est le théâtre d'une guerre entre l'Alliance de Lordaeron (les humains et leurs alliés : nains, elfes et gnomes) et la Horde (groupement entre orcs, trolls et ogres). Elle se déroule sur Azeroth, un monde médiéval-fantastique berceau de nombreuses races. Ce deuxième épisode est, d'un point de vue scénaristique, la suite logique du premier, six ans après la chute d'Azeroth causée par les orcs.

Wargus
Le menu

Vous pouvez débuter une campagne en incarnant soit le camp humain soit le camp orc. Mais avant de vous lancer dans une campagne entière, vous avez la possibilité de vous mettre en jambe en effectuant des parties simples (en solo ou en multijoueur). Le jeu a un principe simple : exterminer les ennemis. Vous devez pour cela achever une quinzaine de missions comportant chacune un ou plusieurs objectifs. Le nerf de la guerre est basé sur trois ressources : le bois, l'or et le pétrole. Avec eux, vous pourrez ainsi construire une base, entrainer vos troupes, explorer le territoire et plus si affinités.

Wargus
La base commence à prendre forme

Les unités de Warcraft 2 sont au nombre de 16 pour les humains et autant pour les orcs. Les unités de base sont les paysans humains et les péons orcs. Sans eux, impossible de construire les bâtiments ou de récolter les ressources. On trouve également les unités militaires terrestres comme les fantassins et les archers elfes (côté humain), ainsi que les grunts et les trolls lanceurs de hache (côté orc). Ces unités sont très similaires de par leurs caractéristiques, il faudra attendre les missions plus avancées pour voir des unités plus différentes. Outre l'armée terrestre, Warcraft 2 dispose d'unités volantes (dragon et griffon) et navales (frégates, transporteurs,...). Ces derniers ont leur importance car c'est par voie de mer que vous pourrez extraire l'une des ressources du jeu, le pétrole.

Wargus
Les navires sont prêts à couler leurs homologues adverses

Avec des unités terrestres, maritimes et aériennes, les combats peuvent engendrer plusieurs sortes de tactiques. Mais Warcraft 2 ajoute, en plus, une dimension : celle de la magie. En effet, deux unités dans chaque camps ont la possibilité de lancer des sorts. Ceux-ci peuvent être la découverte de régions inconnues, mais aussi la résurection de morts ou bien l'invisibilité. Avec cet arsenal "magique", des stratégies plus fines peuvent se mettre en place (et donc éviter les habituelles et ennuyeuses actions "je tape dans le tas"). Enfin, quelques missions mettront en scène des personnages, uniques, ayant leur propres caractéristiques, qui sont au-dessus des autres unités. Par exemple, dans la campagne Beyond The Dark Portal côté humain, vous pourrez manier Alleria, une archère d'une incroyable efficacité. Avec elle dans votre équipe, les attaques surprises seront un jeu d'enfant.

Wargus
Ces deux gros vont goûter aux flèches d'Alleria

Concernant les bâtiments, les ressemblances sont encore plus frappantes : chaque bâtiment humain à sa contrepartie orc. La construction d'un bâtiment de base autorisera la construction d'un édifice plus évolué et ainsi de suite. Il faut donc commencer par l'hôtel de ville (pour le stockage du bois et de l'or, et pour former les paysans/péons) et les fermes (qui permettent d'avoir une population nombreuse). Ensuite, la scierie et la forge pourront améliorer votre productivité, alors que la caserne préparera vos unités militaires. Il est à noter que l'hôtel de ville est améliorable, c'est une chose qu'il faudra rapidement faire si vous souhaitez gagner du temps.

Technique

En 1995, au moment de la sortie de Warcraft 2, les opinions étaient unanimes concernant le soin apporté à la réalisation du jeu. Son "passage" à travers Stratagus n'a en rien terni cette qualité. Certes, il ne s'agit que de graphismes 2D en 256 couleurs, mais on ne peut qu'apprécier le style à la fois simple et détaillé des décors, des unités et des bâtiments. La version MorphOS de Wargus gère, en plus, des résolutions jusqu'en 1920x1200, de quoi satisfaire les écrans actuels.

La réalisation n'est pas seulement de bonne facture pour les graphismes. On note avec joie l'ambiance sonore nette et sans bavure. Les voix sont assez excellentes : chaque type d'unités à sa propre voix (parfois bien marrante), elles répondent à vos ordres et deviennent même un peu grognonnes si vous cliquez plusieurs fois sur elles.

Sur un Pegasos II avec un G4/1000 MHz, l'animation est sans faille également, même dans de hautes résolutions. Cependant, Wargus semble disposer d'un moteur d'intelligence artificielle différent du Warcraft 2 original. Cela a comme conséquence de sévères ralentissements dans les missions complexes où l'intelligence artificielle est mise à rude épreuve. Cela rend souvent la partie injouable et on est obligé de la recommencer.

A propos de la difficulté, si les campagnes de Tides Of Darkness sont d'un niveau acceptable, ce n'est plus le cas pour celles de Beyond The Dark Portal. Malgré la présence, dans quelques missions, de héros surarmés, les combats s'annoncent bien trop en votre défaveur. C'est surtout le cas dans les missions où vous débutez sans base alors que les ennemis sont déjà bien implantés avec de nombreuses troupes. C'est rapidement la galère, dommage.

Enfin, si Wargus permet de rejouer à Warcraft 2, il n'en est pas moins incomplet et pas exactement fidèle à l'original. En effet, Wargus ne sait pas gérer les animations (l'intro notamment), ce qui retire un peu de charme et d'ambiance au jeu. La compatibilité avec les fichiers .pud (ceux représentant les cartes de Warcraft 2) est inexistante ; autrement dit les milliers de cartes additionnelles disponibles sur le Net sont inutilisables. Heureusement, la version MorphOS dispose d'un outil, du nom de pudconverter, qui permet de les convertir dans un format reconnu par Stratagus (...mais cet outil gèle le système dès son exécution). Et comme Wargus ne possède pas l'éditeur de carte de Warcraft 2, ces possibilités d'extension sont moins grandes que pour son ainé. la durée de vie passe ainsi par les campagnes (sympathiques) ou les parties simples (qui se révèlent très répétitives au regard de l'objectif de mission quasi-unique : raser les forces ennemies).

Conclusion

Wargus permet de jouer à un ancien mais toujours excellent jeu de stratégie. Warcraft 2 était l'un des meilleurs jeux des années 1990 à ne pas tourner sur Amiga. C'est maintenant chose faite. Sa jouabilité très intuitive et sa réalisation très correcte sont une véritable marque de fabrique du studio Blizzard Entertaiment. Des heures de jeu en perspective vous attendent, que ce soit avec les parties simples, en multijoueur (non-testées) ou bien dans les campagnes (quatre au total). Les points faibles de Wargus proviennent à la fois de lui-même et du Warcraft 2 original : le moteur Wargus n'a pas d'éditeur de cartes et ne sait pas jouer les animations, alors que Warcraft 2 ne dispose pas assez d'unités et présente deux camps trop similaires. Cela amènera une certaine répétitivité des actions une fois que le joueur aura découvert toutes les unités et les sorts.

Nom : Wargus (Warcraft 2).
Développeurs : Lutz Sammer, Nehal Mistry (pour Stratagus/Wargus) et Blizzard Entertainment (pour le jeu originel).
Genre : stratégie.
Date : 2005.
Configuration minimale : AmigaOS 4 ou MorphOS 2.x, 64 ou 128 Mo de mémoire.
Licence : GPL pour Wargus, commercial pour Warcraft 2.

NOTE : 8/10

Les points forts :

- Warcraft 2 jouable sur Amiga.
- Les campagnes de Tides Of Darkness sont de bonne facture.
- Très intuitif.
- Réalisation correcte.
- Les voix ont été particulièrement travaillées.

Les points faibles :

- Une fois que tout est découvert, une répétitivité des actions s'installe.
- Les campagnes de Beyond The Dark Portal sont trop difficiles.
- L'outil de conversion plante.
- Les animations ne sont pas supportées.
- L'éditeur de niveau est absent.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]