Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 18 août 2017 - 06:53  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Universal Message System 11.6
(Article écrit par Luc Gibert et extrait d'Amiga News - 1998)


Présentation

Si vous cherchez un logiciel pour gérer la lecture des courriers électroniques et des nouvelles Usenet, quel que soit le type de réseau sur lequel votre Amiga est connecté, alors le doute n'est pas permis : c'est UMS qu'il vous faut.

Mais avant tout approfondissement, une petite -mais complète- présentation s'impose. UMS est un logiciel complexe. Complexe dans le sens littéral du mot : composé d'éléments divers. UMS lui n'est chargé que de la gestion de la base de messages et de ses entrées-sorties. Puis vient s'y ajouter toute une série de "satellites" dont le plus indispensable est GoodNews le lecteur de courrier et de nouvelles Usenet. Ensuite, on peut y adjoindre UMSFido (le pilote pour les réseaux à technologie Fido), UMSRfc (le pilote pour le réseau Usenet via TCP/IP ou UUCP)... Tous ces satellites ont en commun la base de messages contrôlée par UMS et le fichier de configuration ums.config qui regroupe toutes les variables d'UMS et ses complices. C'est déjà là le premier bon point (d'une longue série) : vous n'aurez pas à chercher dans tous les tiroirs de vos disques durs pour savoir où a bien pu être placé le fichier de configuration de tel logiciel ou alors sous quel nom a-t-il été habilement camouflé ?!

Avec UMS, plus d'inquiétude tout est placé dans un seul fichier : ums.config. Et pour permettre de reconnaître aisément à quel logiciel appartient telle variable, c'est très simple : elles commencent par le nom du programme lui-même. Exemple les variables UMSFido commencent par "fido.", celles de goodnews par "goodnews." etc.

Fonctions

De quoi est capable UMS ? (par UMS, je désigne à partir de maintenant UMS et ses satellites). Voici en bref ses capacités :
  • Il est multiréseau : Internet par TCP/IP et UUCP, Fidonet et autres Net à technologie Fido, QWK... UMS peut servir de porte entre différents types de réseaux.
  • Il est multi-utilisateur : sur votre ordinateur, vous pourrez installer autant de comptes utilisateurs que vous désirez (frère, soeur, femme, mari, Père Noël s'il réside chez vous...).
  • Il est multiposte : vous pouvez connecter plusieurs Amiga ensemble via Ethernet/Arcnet/Slip... pour partager la même base de messages et le même fichier de configuration.
  • Il peut être configuré en simple client mais également en tant que serveur.
  • Il peut être interfacé avec un BBS Amiga KMS ou mieux, avec un BBS que vous aurez "construit" vous-même avec SPL. SPL étant un langage de programmation du port série qui permet de se créer de toute pièce un BBS avec une facilité déconcertante même pour les non programmeurs.
Au niveau performance, UMS semble pécher par la base :-). Une seule base de messages pour tout permet de gagner de la place sur le disque dur, mais ralentit un peu les accès malgré les divers fichiers index qui l'accompagnent. De plus, en cas de problème, vous risquez de perdre la totalité de la base. Fort heureusement il existe un outil de récupération performant et faire des sauvegardes n'est pas une mauvaise idée. Par contre, un avantage de tout contenir dans une seule base doit résider au niveau des recherches tous azimuts. Ceci dit c'est une supposition.

Les satellites et la configuration

Évidemment, en plus des satellites indispensables déjà mentionnés, il en existe une flopée d'autres tout aussi utiles. Voici un bref aperçu de ce qui existe : Robot répondant soit aux demandes d'accusé de réception soit à votre place en cas d'absence, Robot FTP Mail, Area fix Fido et Usenet (abonnement sur groupes de discussions Usenet), gestion de liste de diffusion, statistiques en tous genres...

UMS

Le logiciel que vous utiliserez manuellement est essentiellement GoodNews, le lecteur de courriers électroniques et de nouvelles Usenet. Ce dernier utilise la toute puissance d'UMS tout en conservant une souplesse suprême. Je ne vais pas ici recopier la documentation, mais il permet de faire tout ce que vous pourriez vouloir sous un aspect plus que superbe et pratique : l'espace laissé pour la lecture de la liste des groupes de discussions Usenet ou du message est maximum. De plus, la liste des conférences est présentée type arborescence. Enfin, tout, jusqu'au plus petit détail est totalement configurable.

C'est justement ce qui constitue le seul défaut d'UMS, le revers de la médaille en quelque sorte. N'essayez pas de vous lancer dans UMS tout seul sans avoir une réserve de cachets d'aspirine à côté de vous. Car cette puissance, cette souplesse, il faut bien la payer à un moment donné... eh bien c'est à la configuration. Du moins au début, lors de votre initiation, parce qu'après, lorsque vous aurez acquis la philosophie UMS, lorsque vous aurez pigé les mécanismes, configurer deviendra un véritable jeu d'enfant. Mais jusque-là, je vous conseille fortement de vous faire aider par un UMSiste aguerri histoire de ne pas vous décourager dès le début et de passer ainsi à côté de ce méga programme.

Conclusion

J'ai gardé la cerise à poser sur le gâteau pour la fin. Devinez... il est temps de parler prix à présent, n'est-ce pas ? Eh bien voilà, UMS, UMSFido, GoodNews et cie sont des logiciels freeware ! Eh oui, vous avez bien lu : gra-tuit ! Vous téléchargez, vous installez et vous utilisez la conscience tranquille ! C'est tout de même assez exceptionnel de voir des logiciels de cette qualité dans le DP. Évidemment, ça vous donne moins de poids pour exiger quelque chose de l'auteur, mais dans pas mal de cas les suggestions sont toujours les bienvenues. Quant à la question "mais où les trouver ?" Je vous réponds illico presto : aucun problème ! UMS a son propre répertoire depuis longtemps sur Aminet (comm/ums). Il est à noter que UMS est d'origine allemande mais quelques éléments ont étés repris ou totalement créés par des compatriotes comme GoodNews (Jean-Marc Xiumé, Jérôme Fleury) ou SPL (Rodrigo Reyes, Regis Levie) tout quatre supportant activement leur création.

Vous aurez besoin des archives suivantes :
  • UMS 11_6 - gestion de la base de message.
  • Mise à jour 11.9.
  • UMSRfc - si vous utilisez Internet ;-).
  • UMSFido - si vous utilisez les réseaux FTN.
  • NNTPGet - remplace le NNTPGet d'UMSRfc incompatible avec les fournisseurs d'accès à Internet n'acceptant pas la commande "newnews".
  • GoodNews - le lecteur de courriers électroniques et de nouvelles Usenet.
Nom : Universal Message System 11.6.
Développeur : Martin Horneffer.
Genre : gestionnaire de messages Internet et autres.
Date : 1995.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, AmigaOS 2.x ?, 1 Mo de mémoire, disque dur, connexion à Internet/Fido.
Licence : freeware.
Téléchargement : Aminet.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]