Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 19 septembre 2017 - 19:04  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Installation de Linux Ubuntu sur AmigaOne X5000
(Article écrit par John Michael Hayler et extrait de amigax5000.blog - juillet 2017)


Note : Traduction par David Brunet.

En lisant le titre de l'article d'aujourd'hui, vous vous demandez peut-être pourquoi acheter une très chère carte mère conçue pour AmigaOS afin d'y installer un système d'exploitation concurrent ?

Eh bien, pour ceux qui ne le savaient pas, même si l'AmigaOne X5000 a été conçu principalement pour AmigaOS, cet ordinateur peut aussi fonctionner sous d'autres systèmes d'exploitation. Actuellement, l'AmigaOne X5000 dispose d'un double démarrage Linux/AmigaOS 4 et, plus tard, il pourra lancer la future version 3.10 de MorphOS, un autre système d'exploitation assimilé Amiga.

La distribution Linux que j'ai choisie d'installer sur ma machine est la version PowerPC d'Ubuntu Mate 10.04.1.LTS. Un petit avertissement est nécessaire ici. J'ai de l'expérience en matière de système d'exploitation Amiga et Windows, je suis peut-être capable d'écrire un blog, d'utiliser un ordinateur pour des tâches quotidiennes (traitement de texte, tableur, déplacement de fichiers, Internet), mais j'ai généralement tendance à utiliser mes ordinateurs pour le jeu. Je ne sais pas programmer, je lutte contre les lignes de commande Shell et je préfère les interfaces utilisables avec la souris. Donc pourquoi diable est-ce que j'essaye d'installer Linux, qui est un système destiné aux experts informatiques et qui est célèbre pour ses lignes de commandes sans fin ? Eh bien merci à Ubuntu, grâce à lui Linux est un peu plus convivial, et j'ai voulu savoir comment il fonctionnait sur AmigaOne X5000.

Préparation

Pour télécharger Linux Ubuntu sur AmigaOne X5000, vous aurez besoin d'une machine sous Windows ou Linux afin de générer une image-disque sur une clé USB qui sera votre portail d'ouverture sur le monde Linux.

Tout d'abord, vous devez vous diriger vers le forum de Hyperion, dans la partie Linux, afin de télécharger le fichier suivant : X5000_Ubuntu_16.04.1_Live_USB-3.img.

Une fois ce fichier téléchargé sur votre PC, vous devez insérer votre clé USB (au moins 2 Go est requis) et utiliser un programme comme Rufus qui convertira l'image-disque en clé USB amorçable.

Il existe quelques instructions, sur le forum de Hyperion, sur l'installation de Linux sur AmigaOne X5000, que j'ai suivies à la lettre. Mais après de nombreuses et vaines tentatives essayant de trouver ce qui n'allait pas, j'ai pensé qu'il était préférable de partager quelques trucs avec vous, car cette installation peut se révéler très rebutante surtout pour un utilisateur novice comme moi. La configuration de Linux m'a vraiment aidé à comprendre un peu mieux le firmware U-Boot sur AmigaOne X5000.

Après avoir créé la clé USB sur votre PC, vous devez la brancher sur l'AmigaOne X5000. Allumez l'AmigaOne X5000 et attendez que l'écran de chargement commence à clignoter :

Ubuntu

Une fois que l'écran clignote, appuyez sur la touche "Entrée" afin d'entrer dans le menu Early Startup qui propose quelques options dont le démarrage d'AmigaOS, de MorphOS et de Linux ainsi qu'une interface en ligne de commandes (CLI).

Ubuntu

Ici, vous devez sélectionner la dernière option (Command Line) et entrer la commande suivante :

Usb reset

Ceci réinitialisera les ports USB. Ensuite, entrer les commandes suivantes qui vont permettre de régler l'environnement pour Linux afin qu'il puisse démarrer depuis la clé USB (la première commande est sur une seule ligne) :

setenv bootargs root=/dev/ramdisk file=/cdrom/preseed/ubuntu-mate.seed boot=casper rootdelay=10 mem=3500M radeon.pcie_gen2=1

fatload usb 0:1 1000000 uImage-cyrus

fatload usb 0:1 1c00000 cyrus_5020.dtb

fatload usb 0:1 2000000 uRamdisk

bootm 1000000 2000000 1c00000

A ce stade, si vous rencontrez des erreurs USB, vous devez de nouveau effectuer une réinitialisation de l'USB dans la ligne de commande, puis rentrer les commandes ci-dessus.

Ubuntu

Partitionnement du disque dur

Si tout s'est bien passé, Ubuntu Mate se chargera et l'option d'installer le système en utilisant le script alternatif se présentera à vous.

Ubuntu

Vous devez sélectionner l'option 1 afin de préparer votre disque dur.

Sur mon AmigaOne X5000, je dispose déjà de deux disques SSD branchés aux ports SATA et j'ai donc décidé d'installer Ubuntu sur cette petite clé USB de 64 Go.

Ubuntu

Lorsque vous appuyez sur l'option 1, un programme nommé GParted se chargera, il s'agit de l'outil Linux de partitionnement et de préparation des disques durs.

Ubuntu

Dans le coin supérieur droit de la fenêtre du logiciel se trouve une liste des disques reconnus. La petite clé USB qui a servi d'amorce est reconnue par Linux en tant que "sde". Les autres périphériques reconnus sont les suivants :
  • dev/mmcblk0 -> le disque MicroSD de l'AmigaOne X5000.
  • dev/sda -> mon premier disque Amiga.
  • dev/sdb -> mon second disque Amiga.
  • dev/sdd -> ma clé USB Sandisk de 64 Go sur laquelle je souhaite installer Ubuntu.
Si vous souhaitez faire l'installation sur un disque ou un SSD vierge, il doit se trouver ici et il est plus que probable qu'il soit reconnu en tant que dev/sdb si vous ne disposez que d'un seul disque Amiga. Pour moi, la chose qui me permet de voir quel est le bon disque est sa taille (64 Go).

Vous devez créer deux partitions. Cliquez sur le signe "+" situé en haut à gauche afin d'ajouter une partition. La première partition doit être une de petite taille avec le système de fichiers FAT32. 100 Mo devraient être suffisants et vous devez formater en mode cylindre. La deuxième partition, plus large (plusieurs dizaines de Go), sera réservée aux fichiers système d'Ubuntu et à l'espace de stockage supplémentaire. Il est recommandé de la formater en mode cylindre et de choisir le système de fichiers Ext4 qui est un système de fichiers spécial Linux.

Ubuntu

Installation des fichiers

Une fois vos partitions créées, il est temps de procéder à l'installation des fichiers.

Les fichiers suivants doivent être copiés depuis votre clé USB (qui a servi au démarrage) vers la petite partition FAT32 : uImage-cyrus, cyrus_5020.dtb et uRamdisk.

Cliquez ensuite sur l'icône pour utiliser à nouveau le script alternatif et, cette fois-ci, sélectionnez l'option 2 afin de copier les fichiers sur votre nouvelle partition. Le script vous demandera sur quel périphérique vous voulez copier les fichiers. Ici, comme je souhaite copier les fichiers dans sdd2, j'entre alors "dev/ssd2" et la copie commence alors. Cela prendra environ 5 à 10 minutes.

Une fois l'installation d'Ubuntu Mate terminée, vous devez retirer la clé USB et redémarrer la machine.

Modification finale des réglages de U-Boot

Attendez à nouveau que l'écran clignote puis que le menu Early Startup s'affiche. Vous devrez modifier certains paramètres dans le menu de démarrage de Linux.

Tout d'abord, entrez la commande "editenv linux boot" afin de modifier les arguments de démarrage de Linux. Ensuite, entrez les commandes suivantes afin de démarrer depuis l'USB (la commande est sur une seule ligne) :

setenv bootargs root=/dev/sdd2 boot=casper rootdelay=10 mem3500M radeon.pci_gen2=1; fatload usb 0:1 1000000 uImage-cyrus; fatload usb 0:1 2000000 cyrus_5020.dtb; bootm 1000000 ? 200000

Ensuite, entrez la commande "saveenv" pour sauvegarder cette modification. Cette commande sera stockée dans U-Boot et affichée dans son menu de démarrage.

Ubuntu

Cela va maintenant un peu se compliquer : si le périphérique sur lequel vous avez copié vos fichiers est reconnu comme "sdb" sous Linux et qu'il s'agit d'une clé USB, alors vous devez modifier la commande comme suit (la commande est sur une seule ligne) :

setenv bootargs root=/dev/sdb2 boot=casper rootdelay=10 mem3500M radeon.pci_gen2=1; fatload usb 0:1 1000000 uImage-cyrus; fatload usb 0:1 2000000 cyrus_5020.dtb; bootm 1000000 ? 200000

Si vous avez copié les fichiers sur un SSD ou un véritable disque dur connecté à un port SATA, alors il faudra modifier la commande comme suit (en supposant que le disque est le périphérique "b") (la commande est sur une seule ligne) :

setenv bootargs root=/dev/sdb2 boot=casper rootdelay=10 mem3500M radeon.pci_gen2=1; fatload sata 0:1 1000000 uImage-cyrus; fatload sata 0:1 2000000 cyrus_5020.dtb; bootm 1000000 ? 200000

La commande "sata 0:1" indique le port 0 de la carte. Donc modifiez cette commande en "sata 1:1" si votre disque est connecté au port 1.

Ceci fait, je suis maintenant en mesure de démarrer Ubuntu. Mais avant d'exécuter la commande de démarrage d'Ubuntu, je vous recommande de taper la commande de réinitialisation de l'USB.

Démarrage et premières impressions

Ensuite, j'ai lancé Ubuntu, effacé le compte par défaut présent lors de l'installation, entré mes propres identifiants et détails et paramétré mon compte en tant qu'administrateur. Il est maintenant temps de personnaliser quelques éléments.

Ubuntu

Ma première impression est que l'utilisation d'Ubuntu est comme celle d'une ancienne version d'Android, disons la version 4, mais cela semble logique car Android lui-même est un dérivé de Linux qui utilise son noyau. Comparé à AmigaOS, les répertoires prennent un peu plus de temps à s'ouvrir et il manque d'agilité lors de la navigation dans les écrans, mais je suppose que vous avez déjà remarqué cela sur Windows.

Le navigateur Internet présent par défaut dans Ubuntu est Firefox. Il fonctionne très bien, il dispose d'une gestion de BBC IPlayer (service de télévision et de radio par Internet) et du Flash (qui est absent sur Amiga). Mais encore une fois, les pages Web semblent ne pas s'afficher aussi vite qu'avec Odyssey sur Amiga. Peut-être que cette lenteur est due au fait que j'utilise une clé USB (bien que performante : 150 Mo/s en lecture), mais cela est tout de même un peu surprenant.

Ubuntu

Ubuntu

Pour un utilisateur novice comme moi, il y a quelques bizarreries lors de l'utilisation d'Ubuntu, et je vais devoir m'y habituer. Par exemple, il faut entrer mon mot de passe à chaque fois que je veux télécharger quelque chose ou même supprimer des fichiers.

Ubuntu

Oh, et si je veux télécharger des jeux ou des applications, je dois passer par l'Ubuntu Software Center (centre logiciel d'Ubuntu) qui n'est pas différent, je suppose, des plates-formes de téléchargement pour Windows ou Mac.

Ubuntu

Avec Ubuntu, je dois aussi monter le lecteur de DVD à chaque fois que je veux écouter un CD/lire un DVD. Vous pensiez que le système aurait fait cela automatiquement ?

En parlant de logiciels et plus particulièrement de jeux, j'ai été surpris de voir un certain nombre de jeux qui ont également été portés sur AmigaOS 4 comme Open Transport Tycoon, LinCity, Frogatto And Friends et Super Tux Kart.

Ubuntu

J'ai décidé de lancer Open Transport Tycoon, auquel je joue aussi sur AmigaOS 4. Il ne semble pas très différent bien qu'il s'agisse d'une version mise à jour : sur Linux, les applications sont plus souvent mises à jour que sur AmigaOS 4, simplement en raison du nombre plus important d'utilisateurs et de développeurs.

Ubuntu

Voici à présent Libre Office, installé par défaut dans cette distribution Linux. Ce logiciel est très agréable à utiliser et, en tant qu'utilisateur Amiga, j'attends avec impatiente une version native sur notre plate-forme.

Ubuntu

Je vais sans doute bidouiller un peu plus Linux dans les jours à venir. Je suppose que je devrais mettre à jour l'installation en utilisant un vrai SSD au lieu de ma clé USB. Car cette dernière, bien qu'utilisable pour les jeux et des applications comme Libre Office, se révèle peu utile pour la lecture de vidéos ou le visionnage via IPlayer car, dans ces cas-là, il faut impérativement un disque avec un gros débit.

Pour ceux qui souhaitent essayer Ubuntu et ainsi explorer une autre facette de l'AmigaOne X5000, je vous encourage à l'essayer et j'espère que mes expériences sur son installation vous aideront à le configurer sans trop de problèmes.

D'ici la prochaine fois, amusez-vous bien avec vos Amiga !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]