Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 20 octobre 2017 - 05:09  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Turtleminator
(Article écrit par Human Ktulu et extrait d'EmuNova - août 2007)


Introduction

Ah Terminator ! Il y a eu les films, les produits dérivés puis les jeux (enfin les daubes devrais-je dire) et pour finir les parodies. Turtleminator est un petit jeu bien sympathique qui reprend sans complexe le concept de Cannon Fodder dans une parodie colorée de Terminator...

Turtleminator

Les Tortues Ninja peuvent se rhabiller

Oui, les Tortues Ninja ont bien été incapables d'empêcher la destruction de la belle planète Terre... Encore un sale coup de Shredder pensez-vous ? Hé ben non, même pas ! Il y a fort longtemps, une espèce parmi les autres dominait toute la planète : les êtres humains. Ils étaient nus et avaient encore peur de l'inconnu, mais ils respectaient la nature. Les animaux acceptèrent cet état de fait et le temps s'écoula. Mais les humains devinrent de plus en plus arrogants, s'appropriant toutes les richesses et détruisant tout, avec leurs technologies, leurs industries et leurs armes. La Mère Nature pleura cet horrible échec et décida de réagir plus violemment encore : Extermination !

Mais c'était sans compter la détermination de ces "turbulents locataires", puisqu'une partie d'entre eux réussirent à s'échapper pour se réfugier dans une station spatiale. Et peu à peu, la Terre est redevenue un paradis. Mais la menace est bientôt de retour ! Depuis leur station, les humains complotent pour reprendre possession de la Terre. Mais cette fois, les animaux sont aidés par des tortues de chocs, pouvant lutter contre les horribles envahisseurs : les Turtleminators !

Ecaille métallique

Evoluer dans un terrain hostile, repérer les objectifs et zigouiller tout ce qui n'est pas tortue ou kiwi (une petite boule de plume jaune), voilà en gros le programme du chef.

Bon sang ne saurait mentir : un jeu dans le style de Cannon Fodder ne peut avoir qu'un concept très bon ! On retrouve par exemple dans Turtleminator toutes les subtilités et la profondeur de Cannon Fodder, rien n'a été oublié et cela est déjà un très bon point.

Pour commencer, les animations sont excellentes, depuis le briefing, la vue du monde et j'en passe. Le style BD est très plaisant et toutes les créatures sont finement travaillées. Et que de diversités ! Entre les serpents, les manchots (qui ressemblent étrangement à des Tux), les pandas et autres machins indéterminés verts et rouges qui balancent des oeufs pourris. Et cerise sur le gâteau, il y a même des boss !

Pour ce qui est du jeu, si le déplacement est une chose toute naturelle, on se rend vite compte que ce jeu prend toute son originalité avec les équipements que l'on peut récupérer. Les traditionnelles grenades bien sûr, de la dynamite pour faire exploser des rochers, les autopropulseurs pour traverser des zones inaccessibles, quelques trousseaux de clés passe-partout et enfin la possibilité de se protéger dans sa coquille. Tiens, la coquille justement, encore mieux qu'un gilet pare balle, puisque les balles ricochent dessus ! Mais non, ce n'est pas de la lâcheté de tourner le dos à un feu nourris ! C'est de l'efficacité ! :-)

Pour certaines missions, on pourra même contrôler plusieurs tortues, pour autant de fois plus de dégâts. Le classique "libérer les otages" est aussi présent dans le jeu, il faudra alors aider les kiwis (les fameuses petites boules de plumes jaunes) à trouver la sortie.

Pour diversifier un peu les niveaux, plusieurs aires de jeu sont disponibles : la forêt, le château et le glacier. Et dans une même mission, il est possible de passer par certaines de ces ères, histoire de ne pas être blasé au bout de la deuxième mission.

Tout ceci est encadré par des musiques très présentes et bien entendu des "bang", "piouuuu" et autres "gnap !".

Tata Tata Tata Bang Bang... CLAP !

Voilà encore un bon jeu qui mériterai d'être plus connu ! Un jeu amateur ? Dans ce cas il est de bien meilleure facture que certains jeux commerciaux. Tout y est bon, rien n'est à jeter ! Et en domaine public en plus, là vraiment il n'y a plus aucune excuse.

Nom : Turtleminator 1.1.
Développeurs : Monolith Designs (Alastair Murray).
Genre : jeu d'action/tir.
Date : 1999.
Configuration minimale : Amiga OCS, 2 Mo de mémoire.
Licence : freeware.
Téléchargement : Aminet.

NOTE : 7/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]