Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 28 mars 2017 - 17:56  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Turbo Imploder 3.1
(Article écrit par Cédric Beust et extrait d'Amiga News - septembre 1991)


Ce qui a attiré mon attention sur Imploder est qu'il prétendait être un "compresseur intelligent", n'appliquant pas des algorithmes systématiques tels zoo et lharc, mais analysant la structure des exécutables, leurs "hunks", et optimisaient leur placement en factorisant les données identiques. Je pensais "une idée intéressante, mais qui doit se traduire par des taux de compression médiocres"...

Comme je me trompais ! C'est avec une stupeur non dissimulée que ma première victime (Quarterback) s'est vue plus que coupé en deux par ma première tentative avec la bête. Très sceptique, j'ai lancé le fichier compressé et constaté qu'a priori, celui-ci fonctionnait comme avant.

Turbo Imploder 3.1

Turbo Imploder

Mes expériences suivantes n'ont fait que confirmer cet étonnant résultat. Je vous livre ici quelques chiffres, taille en octet :
  • Quarterback : 59412->25452.
  • Metascope : 72580->40636.
  • MirrorHack : 61208->28552.
  • Sksh : 72468->41572.
  • Zoo : 41428->25400.
  • Handshake : 130844->61720.
  • Vt100 : 64964->34024.
  • GCC : 591948->263708.
Je me suis naturellement empressé d'appliquer le traitement à la plupart de mes exécutables gourmands en place (en gardant à l'esprit que si un pépin se produisait, ma copie de sauvegarde serait là pour me sauver. Jusqu'à maintenant, je n'ai pas eu à m'en servir).

Voyons donc de plus près ce compresseur pas comme les autres. Celui-ci se présente sur un écran très esthétique. Une fenêtre de dialogue vous informe régulièrement de l'avancement de la compression. On sélectionne d'abord le fichier à compresser qui est alors chargé. En fonction de sa structure, Turbo Imploder propose alors plusieurs modes : "library", "crunch" et "overlay". Par exemple, le mode library permet de ne pas inclure dans l'exécutable le code qui permettra la décompression, mais d'utiliser une bibliothèque externe (explode.library), naturellement fournie dans la distribution. Cela permet une économie substantielle de 1,5 ko par fichier compressé. Sur un grand nombre de fichiers, cela peut jouer.

Turbo Imploder 3.1

Lancez la compression

Turbo Imploder affiche durant toute l'opération des "vu-mètres", si chers à nos démophiles, qui donnent respectivement l'avancement de la compression, ce qui reste à faire, et trois autres informations plus techniques expliquant les analyses auxquelles le programme se livre. Tout ceci se fait tellement rapidement que l'on n'a pas vraiment le temps de contempler le spectacle. Toujours est-il que l'on regarde avec intérêt la taille du fichier décroître en se demandant où il s'arrêtera... Bien entendu, tout cela est entièrement piloté à la souris.

Turbo Imploder 3.1

Le seul fichier qui ait refusé de fonctionner jusqu'à maintenant est SID, qui m'a offert un gourou régulier à chaque lancement. Je me suis donc résigné à le passer à la moulinette. Moralité : pour les plus anxieux, gardez une version non compressée de votre exécutable. Pour les autres, sachez que vous pouvez exploser le fichier une fois compressé afin de le faire revenir à son état initial.

Enfin, dernier atout non négligeable : Turbo Imploder peut compresser de la même façon des bibliothèques, des polices de caractères et des devices. Un petit chef-d'oeuvre du domaine public !

Nom : Turbo Imploder 3.1.
Développeurs : Peter Struijk et Albert Brouwer.
Genre : compression de données.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : shareware.
Téléchargement : Aminet.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]