Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 23 octobre 2017 - 01:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de TrapFax
(Article écrit par Gilles Bourdin et extrait d'Amiga News - avril 1995)


TrapFax est, comme vous pouvez vous en douter, un logiciel vous permettant, si vous possédez un modem capable d'envoyer et de recevoir des fax, de recevoir ou d'envoyer des télécopies avec votre Amiga. Les modems devront être compatibles avec les normes V29 (CCITT TR29.2 Class 2)

TrapFax a été introduit lors du salon World of Commodore à Cologne, Allemagne, les 5-7 novembre 1993.

Présentation

Conçu par un éminent spécialiste des télécommunications sur Amiga, Martin Laubach, programmeur du logiciel TrapDoor (gestion des appels automatiques pour Fidonet), ce logiciel se différencie de ses concurrents par quelques particularités ergonomiques assez remarquables.

Le concept repose sur un ensemble de modules qu'on peut lancer séparément en fonction des opérations que l'on veut effectuer. Chacun de ces modules peut être activé d'un simple clic de souris. Ne nous étendons pas sur la procédure d'installation qui est simple et rapide grâce à l'utilisation du vénéré Installer de feu Commodore. La documentation en anglais est bien conçue et permet à l'aide d'exemples de vite se familiariser avec TrapFax.

Cependant, la simplicité d'utilisation de ce logiciel rend l'usage de la documentation presque inutile.

TrapFax marche sur toutes les machines, bien que la réception sur un 68000 à 7 MHz oblige TrapFax à se monter en priorité pour disposer d'un maximum de temps machine.

TrapFax

Réception de télécopie

Si vous désirez recevoir un fax sur le champ ou faire de votre Amiga un télécopieur en attente en permanence, il vous suffit de démarrer le module de réception automatique (TFaxAnswer) et celui-ci se lance en tâche de fond, sans qu'aucune fenêtre n'apparaisse. Transparence totale. Si un appel arrive, une petite fenêtre de contrôle s'affichera sur votre Workbench et vous renseignera sur l'état de la réception.

Pensez tout de même à allumer votre modem-fax. Lorsque la transmission sera terminée, la fenêtre disparaîtra aussi vite qu'elle était apparue. Vous pourrez alors vérifier dans le répertoire "réception" si de nouvelles icônes s'y trouvent. Un clic sur l'icône du fax reçu ouvrira une fenêtre de visualisation qui vous permettra de visionner la télécopie, d'effectuer des zooms, de sauvegarder sous forme d'image IFF ou de faire du copier-coller dans le presse papier (RAM:T). Il n'y a pas de module de reconnaissance de caractères fourni.

Le logiciel étant livré avec un datatype fax (gestionnaire de type de fichier pour le Workbench), vous pourrez aussi visionner vos télécopies avec le logiciel Multiview, livré en standard avec le Workbench 3.0 et 3.1.

Émission d'une télécopie

La procédure est similaire et tout aussi transparente pour le système. On active l'icône "impression Fax" et le gestionnaire en question s'active comme tâche de fond. Une petite fenêtre vous informe que tout ce que vous imprimerez dorénavant sera intercepté par TrapFax. C'est alors qu'il faut démarrer son traitement de texte favori (test effectué avec Final Writer), taper sa lettre, lancer l'impression en mode graphique et ce, en sélectionnant la qualité maximum.

C'est au moment de valider l'impression que le gestionnaire fax entre en action. L'écran du Workbench est remis en avant-plan automatiquement et une fenêtre apparaît, dans laquelle vous pouvez sélectionner dans le répertoire téléphonique le numéro du destinataire. Une fois le numéro choisi, un clic sur "OK" et le logiciel envoie la télécopie. Avant de valider l'envoi, vous pouvez visualiser la télécopie telle qu'elle sera reçue par le destinataire en cliquant sur "view".

Il est ici aussi possible d'effectuer des envois multiples en sélectionnant plusieurs numéros de destinataires dans l'annuaire. Il n'y a pas de limite au nombre de destinataires, il suffit de cliquer dessus dans la liste pour les sélectionner.

Lors d'un envoi multiple, si le télécopieur du destinataire sonne occupé, TrapFax passe au numéro suivant et tente ensuite à nouveau d'appeler les numéros qui n'ont pas fonctionné la première fois. Et si vous lancez un envoi multiple de nuit, vous pourrez toujours consulter le lendemain le fichier-journal "trapfax.log" qui vous informera sur tout ce qui a pu se passer (appels passés, incluant la durée, les erreurs (s'il y en a), le numéro de téléphone, l'heure d'envoi ou de réception, le nombre de pages).

Fonctionnement modulaire

TrapFax permet à l'utilisateur une grande souplesse d'utilisation. Par exemple, lorsque vous avez sélectionné l'icône d'émission de télécopies, toutes les impressions en mode graphique provenant de votre traitement de texte sont automatiquement redirigées et sauvegardées sous forme de fichier fax dans le répertoire "outgoing" (à envoyer). Dès que l'envoi est effectué avec succès, le fichier fax est déplacé du répertoire "outgoing" vers le répertoire "sent" (envoyé).

Tant que des fichiers fax se trouvent dans le répertoire "outgoing", TrapFax tente de les expédier à leur(s) destinataire(s). Si vous voulez envoyer une seconde fois un fax au même destinataire, il vous suffit de déplacer avec la souris l'icône du fichier concerné de "outgoing" vers "sent" et l'envoi se lance à nouveau automatiquement. Pour envoyer le même fichier à un autre destinataire, on peut changer le numéro d'envoi en sélectionnant l'icône et en choisissant "information" dans le menu "icônes" du Workbench. Le numéro se trouve dans les types d'outils peut être facilement mis à jour.

Seul inconvénient de ce genre de système : on ne peut pas signer les lettres qu'on envoie. Il existe une solution à ce problème. Trouvez un télécopieur, imitez votre propre signature et envoyez-vous-la par fax sur votre Amiga. Il vous suffira ensuite de convertir l'image reçue au format IFF et d'importer celle-ci dans votre traitement de texte... Il fallait y penser, un fax peut aussi servir de scanner 200 DPI...

Conclusion

Ce logiciel est disponible chez Village Tronic, en Allemagne, et l'investissement en vaut la peine. Ancien utilisateur de GPFax, c'est TrapFax qui l'emporte sur mon Workbench.

Qualités :
  • Localisé.
  • Gestion d'ARexx.
  • Clair.
  • N'a jamais planté (Guru ou autre...).
  • Efficace.
  • Très très très simple d'utilisation.
  • Rapide.
  • Entièrement Intuition.
Défauts :
  • Pas de "hotkey" (combinaison de touches) pour libérer la série avec TFaxAnswer.
  • N'est pas une commodité.
  • Initialisation du modem un peu longue.
  • Impossibilité d'enlever la requête de TFaxPrinter (NOPOPUP).
  • TrapFax devrait, en réception, comparer le numéro de l'expéditeur avec son propre carnet de numéros pour donner un nom approprié en cas de similitude.
  • Ne crée pas de répertoire pour ranger les faxes suivant le mois d'envoi ou de réception.
  • En cas de réémission d'un fax à intervalle réduit, TrapFax ne compose pas le numéro, et attend la montée des eaux.
  • Fait un petit coucou au modem de temps en temps pour une sombre raison.
  • Le PhoneBook ne semble pas avoir apprécié mes polices (les "lettres raccourcis" soulignées semblent avoir gagné des chromosomes...).
Nom : TrapFax.
Développeurs : TrapDoor Development (Maximilian Hantsch, Rene Hexel et Martin Laubach).
Éditeur : Village Tronic.
Genre : envoi/réception de fax.
Date : 1993.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire, AmigaOS 2.04.
Licence : commercial.
Prix : 198 DM.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]