Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 23 avril 2017 - 21:46  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de The Strangers
(Article écrit par Benjamin Yoris et extrait d'Amiga News - novembre 1997)


Il ne fait pas bon se promener le soir dans les rues du monde de The Strangers. La drogue, la corruption et la violence y règnent en maîtres absolus. Pourtant, la police tente tout ce qu'elle peut, mais avec de faibles résultats.

The Strangers

L'introduction en images de synthèse montre d'ailleurs une superbe poursuite du chef de la mafia locale par une voiture de flics. Celle-ci se retrouve finalement au fond d'un ravin, laissant s'échapper le parrain une nouvelle fois. Cette fois, c'en est trop. Plutôt que d'utiliser les moyens conventionnels pour régler leurs comptes à tous ces malfrats, c'est à vous et votre bande de vous occuper d'eux. A la clé, en plus d'avoir aidé la police, il y a peut-être l'assurance d'être seul mettre de la rue...

The Strangers

Triple baston

Après s'être baladé dans le menu d'options, on choisit son personnage (homme ou femme), le gang auquel il appartient et un des trois modes de jeux. Le plus traditionnel est le mode "Action", qui se déroule linéairement, niveau après niveau. On ne peut y jouer qu'à deux, et c'est préférable vu la difficulté même en mode facile. Rien à dire sur cet aspect du jeu : huit niveaux à traverser, un gang à chaque fois dont il faut terrasser le chef à la fin.

The Strangers

Il y a ensuite le mode "Deathmatch" et "Gangwars" qui relèvent de la baston généralisée, plutôt que du jeu à progression. A ce niveau, il est possible de jouer jusqu'à six en même temps avec un adaptateur spécial sur port parallèle, ou bien quatre sans adaptateur (deux aux manettes, deux au clavier). Ici The Strangers prend toute son importance car autant le mode "Action" est classique, voire un peu dépassé, autant les modes "Deathmatch" sont plus intéressants et prenants.

Dans les décors, on trouve un peu de tout pour aider à massacrer le copain d'en face : tonneaux, battes de hockey, base-ball, chaînes, etc. Les coups possibles sont nombreux et s'exécutent tous avec un seul bouton "Feu" et une direction : coup de pied sauté, retourné, arrière, uppercuts, directs, et j'en passe. Il est même possible de frapper un adversaire à terre : chose plutôt lâche, mais tellement plus efficace...

The Strangers

Côté technique

Il est dommage que les graphismes bitmaps soient moyens. Les sprites sont petits et les décors pas très recherchés. Par contre, les rendus qui ponctuent chaque début de niveau sont nettement plus réussis.

Côté animation, ça bouge bien, même avec de nombreux ennemis à l'écran. On regrettera tout de même un peu l'impression de figé qu'arborent les personnages.

The Strangers

Les bruitages sont corrects, parfois des voix numérisées se font entendre, et une musique différente sera jouée à chaque niveau.

Le plus intéressant à la fin d'un combat, ce sont bien sûr les "fatalités" sanglantes que vous fera subir, en cas d'échec, le chef du gang adverse. On aperçoit alors du sang, mais ce n'est pas l'effusion comme dans Mortal Kombat par exemple. Allez, une petite pour vous donner une idée : le chef vous arrache les tripes, joue au lasso avec et vous les expédie autour de la gorge. Sympa, non ?

Conclusion

En dépit d'un style de jeu et de graphismes un peu dépassés, on passe de bons moments à plusieurs avec The Strangers. On n'atteints pas toutefois les sommets d'un Mortal Kombat ou d'un Capital Punishment. Mais en attendant un jeu de combat 3D sur Amiga (ça viendrait selon les rumeurs), on pourra toujours garder la main sur ce premier CD de Vulcan.

Nom : The Strangers.
Développeur : Ablaze.
Éditeur : Vulcan Software.
Genre : jeu de combat.
Date : 1997.
Configuration minimale : Amiga AGA, 68020, 2 Mo de mémoire, lecteur de CD.
Licence : commercial.
Prix : NC.

NOTE : 6,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]