Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 30 mai 2017 - 09:08  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de The Plague
(Article écrit par Alain Huygues-Lacour et extrait de Tilt - septembre 1990)


Beat-them-all classique, The Plague ne se contente pas d'exiger des joueurs une capacité de tir tous azimuts : il leur faut également faire preuve d'astuce pour se placer aux endroits stratégiques au bon moment. Rançon de cette conception : certaines étapes sont bien trop faciles et répétitives pour qui a compris la technique !

The Plague

Le scénario

Alors qu'ils travaillaient à des recherches génétiques, les savants de votre planète ont engendré un univers de cauchemar. Des créatures dégénérées peuplent désormais les alentours de la base. Votre mission : les anéantir pour sauver l'univers ! Ce scénario donne naissance à un beat-them-all classique mais suffisamment bien conçu techniquement pour qu'il passionne l'amateur.

The Plague

Jeu d'action classique

Après une introduction magnifique, surtout pour la bande son qui l'accompagne, votre héros apparaît sur le premier tableau de programme. De grande taille, le personnage principal est bien dessiné et tous ses mouvements développent des animations fluides et réalistes. The Plague s'ouvre sur un défilement sans heurt.

Le paysage que l'on découvre tout au long du jeu est assez varié. Il ne se développe cependant que dans l'horizontale. Bien que le joueur utilise de nombreuses plates-formes, il n'y a pas de défilement vertical, ni de juxtaposition de plans, comme il est de coutume dans bien des jeux du genre.

The Plague

Classique donc, ce paysage est le terrain d'action de monstres qui sont en revanche, multiples et variés. Là encore, tous les sprites ont, comme votre personnage, des déplacements souples et fluides. Côté bruitages, l'ensemble est assez simple, même si certains moments de l'action sont très bien mis en valeur (explosions multiples, bruits de tonnerre, etc.).

Reste, enfin, la maniabilité du jeu. Votre personnage se tourne très rapidement sur la droite ou sur la gauche. Mais il vous est impossible de le diriger lorsqu'il est en l'air, pour mieux viser son point de chute, pour orienter un tir, etc.

La stratégie

Côté stratégie, les concepteurs de cette partie ont, avant tout, misé sur la coordination des mouvements, des actions, plutôt que sur l'action pure et dure. Pour chaque vague d'ennemis, une seule stratégie permet de détruire l'adversaire sans perdre un seul point de vie. Il faut soit découvrir le bon emplacement face à l'ennemi (notamment dans le cas des redoutables gardiens de fin de niveau), soit adopter une trajectoire minutée avec le plus grand soin.

The Plague

Beaucoup de plates-formes et d'élévateurs vous obligeront ainsi à une partie de "manette-précision" d'enfer. Personnellement, j'apprécie beaucoup ce genre de lutte, plus en fait que le tir à gogo, le tir automatique à fond les manettes. Mais certaines étapes sont bien trop faciles et répétitives, pour qui a compris la technique !

En ce qui concerne l'armement, vous possédez en début de jeu une simple mitraillette, aux munitions illimitées. Le joueur collectera ensuite une "méga bombe" puis des lasers à triples tirs. Un arsenal assez simpliste, mais ce n'est jamais gênant. En effet, il est possible d'éliminer presque tous les ennemis avec la simple mitraillette, pour peu que l'on connaisse les réflexes de chaque créature, ses déplacements ainsi que ses points faibles.

Un atout enfin, toujours en ce qui concerne les armes, celles-ci sont toutes déclenchées à la manette. Gâchette pour la mitraillette, gâchette maintenue enfoncée pour le tir puissant, jusqu'à la méga bombe qui se lance soit au clavier, soit par un rapide mouvement gauche-droite de la manette. L'utilisation des armes est, dans l'ensemble, très maniable.

Conclusion

The Plague répond finalement aux deux critères suivants : simplicité et efficacité. Techniquement réussie, "intelligente" puisqu'elle ne s'appuie pas uniquement sur le tir à répétition, la partie séduira les passionnés du genre.

Une dernière remarque, le programme offre un mode jeu continu de trois parties (merci !) et aussi la possibilité, pour le meilleur score, d'entrer le label/logo de son joueur. Ce label sera dessiné à l'écran avec la souris, et réapparaîtra au milieu du troisième niveau du programme !

Nom : The Plague.
Développeurs : Critical Design.
Éditeurs : RainbowArts, Innerprise.
Genre : jeu d'action.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]