Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 18 octobre 2017 - 09:18  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Term 3.4 et de Terminus 2.0d
(Article écrit par Patrick Conconi et extrait d'Amiga News - janvier 1994)


Term ou Terminus, la communication grâce au domaine public !

Dans les autres mondes de l'informatique, les meilleurs logiciels de communication sont des logiciels commerciaux. Dans le monde Amiga, les meilleurs logiciels sont domaine public...

Pour illustrer ce propos, je vais donc vous parler de Term, qui a eu une évolution assez fantastique, et de Terminus, successeur de JR-Comm le célèbre, incontournable référence des programmes de communication.

Terminus est un Shareware alors que Term est un "Cadeauware". En effet, l'auteur réclame des cadeaux en nature pour paiement de son travail... Je vais essayer de comparer ces deux logiciels, mais ils sont si complets l'un et l'autre que ce sera dans les détails que se fera la différence.

Présentation

La version de Terminus que j'ai testée est la 2.0d non enregistrée, la version de Term est la 3.4. Dans la présentation générale de Terminus, on retrouve JR-Comm. Ceux qui l'ont utilisé seront en pays connu. Term est différent dans sa conception même et les habitués d'un des deux programmes auront de légères difficultés avec l'autre.

Term
Term 3.4

Le match commence, et les deux concurrents sont prêts, confiants dans leurs possibilités. Coup de sifflet : le match est engagé et le comparatif peut commencer. Term ayant choisi de commencer par le paramétrage, le journaleux se met au travail...

Dans Term, la configuration peut être complètement différente d'un numéro d'appel à l'autre. Pour Terminus, idem, mais c'est nettement moins poussé. Ainsi dans Term, nous pourrons avoir autant de séquences d'initialisation du modem qu'il y a de numéros rentrés dans le "PhoneBook", alors que Terminus limite à quatre les séquences d'initialisation.

Terminus
Terminus 2.0

Term permet de paramétrer vraiment complètement le logiciel, écran, terminal, émulations XEM, tampons mémoire, macros, etc. au point d'avoir des numéros de presse-papiers différents... Terminus ne va pas aussi loin, et ne permet "que" de paramétrer le port série, le terminal et ses attributs ainsi que le protocole de transfert et les macros. Par contre, il y a une option "Send password" avec un raccourci clavier que Term n'a pas. Term permet d'avoir aussi un mot de passe par BBS, mais celui-ci ne peut être utilisé que par script.

Term marque ici un point d'avance sur Terminus.

Gestion des coûts et écran de travail

La gestion du coût des communications est sommaire sur Terminus. Il est simplement possible de spécifier un prix en centimes par minutes, alors que Term permet de définir des tranches horaires avec leur taxe, ainsi que des jours avec ces fameuses tranches... Et bien sûr, sur un logiciel comme sur l'autre, les taxes sont fonction des numéros rentrés dans le "PhoneBook". Très complet ! Term marque encore un point ! Ça fait 2 à 0.

L'un comme l'autre peuvent être iconifiés, et la gestion des scripts peut être assignée ou non à un numéro du "PhoneBook". Un point chacun !

Le paramétrage de l'écran de travail est plus complet sur Terminus, et de plus, si l'on renvoie le programme sur un écran public, Terminus lui va conserver les polices choisies alors que Term prendra les polices système de l'écran. Il y a un bogue dans Term lors de l'envoi sur un écran public si le nombre de couleurs spécifiées est supérieur au nombre de couleurs de l'écran choisi. Cela provoquera un Guru !

Terminus marque un point, cela fait 3 à 2 pour Term !

Tampon mémoire, transferts et scripts

Le tampon mémoire est renvoyé sur un écran à part avec Term, et il est possible de faire des recherches et de faire un copier sur plusieurs lignes. Par contre, Terminus, lui, ouvre une fenêtre ou le copier n'est possible qu'avec une ligne, et le fait d'avoir une fenêtre pour visualiser le tampon peut être considéré comme un avantage dans certains cas... L'un comme l'autre proposent de faire des captures avec sauvegarde, avec un plus à Term qui peut le faire automatiquement avec comme nom de fichier le nom du BBS appelé ! Un demi-point pour Term qui se détache avec un points et demi d'avance sur Terminus... 3,5 à 2 !

Les transferts... Là, c'est Terminus qui marque le point, car celui-ci propose les bibliothèques XPR et les principaux protocoles de communication en interne dans le programme avec leurs paramètres. Ainsi, le débutant qui ne possède pas les bibliothèques XPR n'aura pas à s'en préoccuper. Terminus se charge de tout. Ça fait 3,5 à 3, et la marque se réduit ne laissant qu'une courte longueur d'avance à Term !

Les scripts. Un point de plus à Terminus qui inclut un mode d'enregistrement, ce qui facilitera énormément le travail d'écriture. Si je libelle cette phrase ainsi, c'est que ce mode d'enregistrement n'est pas parfait, et qu'il faudra retoucher "à la main" les scripts ainsi fournis par le programme. Un point aussi à Term qui lui offre une fenêtre de "Fast macro" qui lance le script par un clic de souris !

Toujours une légère avance de Term qui contrôle bien la course, mais pour l'intérêt de l'épreuve, il faudrait que Terminus se ressaisisse... Du nerf ! 4,5 à 4.

Le dernier point sera attribué par l'auteur de l'article, et ceci en fonction de son appréciation personnelle.

Paramétrage

Avec Term, j'ai aimé la possibilité de paramétrer le logiciel d'une manière complètement indépendante pour chaque numéro d'appel, mais dans la pratique cela n'est pas très utile. On se sert de trois voire quatre configurations et Terminus a eu bien raison de ne pas faire de même.

Par contre, j'ai aimé sur Terminus la gestion des écrans et la simplicité de création d'un script. Et vu que je me sers de mon logiciel de communication sur un écran de 1024x768, l'impossibilité de spécifier la police de la fenêtre dans Term m'a fait changer de logiciel à la suite des tests effectués pour écrire cet article.

Je dirai que Term est le logiciel le plus complet, mais qu'il manque de finitions, et surtout j'ai eu quelques problèmes, notamment pour des problèmes d'accès mémoire (mémoire fragmentée surtout). Terminus est moins complet, mais ce qui est implémenté est plus fini et la qualité de la programmation est meilleure.

Je décerne donc un point à Terminus à cause des deux derniers points cités. Cela fait donc 5 pour Terminus et 4,5 pour Term ! Ainsi Terminus bat Term sur le fil et remporte la palme du meilleur logiciel de communication.

Nom : Term 3.4 et Terminus 2.0d.
Développeurs : Olaf Barthel et Jack Radigan.
Genre : logiciels de terminal.
Date : 1993.
Configuration minimale : 68000, OCS, 512 ko de mémoire, AmigaOS 1.3.
Licence : freeware et shareware.
Téléchargement : Term 3.4 et Terminus 2.0.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]