Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 19:59  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Switchblade
(Article écrit par Alain Huyghues-Lacour et extrait de Tilt - janvier 1990)


Cela a le goût japonais, le style japonais, même le héros est japonais ! Et pourtant, derrière ce camouflage oriental, se cache le programmeur de Rick Dangerous, un récidiviste !

Switchblade

Plate-forme nippone

Je dois avouer que j'accueille toujours avec beaucoup de scepticisme un nouveau programme de Gremlin, car les dernières productions de cet éditeur étaient franchement décevantes. Je fais donc une partie sans grand enthousiasme, puis plusieurs autres et finalement je n'arrive pas à décrocher de ce jeu, qui est vraiment prenant. Il faut se méfier des idées préconçues...

Switchblade

Toutefois, deux choses m'intriguent. D'une part, ce programme présente quelques ressemblances avec Rick Dangerous. D'autre part, on dirait un jeu japonais. Voilà qui est bizarre, une enquête s'impose. Je sors ma loupe, ma pipe et ma casquette à la Sherlock Holmes. En fin de compte, il s'avère que ce programme est l'oeuvre du créateur de Rick Dangerous (qu'il soit béni pour nous faire des jeux aussi passionnants !) et que ce programme est également développé sur la console Nintendo. Bon sang, mais c'est bien sûr !

Quelques coups ne font pas de mal

Vous tenez le rôle d'Hiro, un guerrier japonais, et vous devez explorer un gigantesque labyrinthe souterrain à la recherche des fragments d'une épée magique. L'aventure commence dans un terrain vague et, après avoir abattu quelques rats agressifs, vous découvrez l'entrée du complexe souterrain.

Switchblade

Première surprise : seule la salle dans laquelle vous vous trouvez apparaît sur l'écran et les suivantes s'affichent dès que vous y pénétrez. C'est une longue exploration qui vous attend, car les différents labyrinthes sont très vastes et ils renferment une quantité incroyable de salles secrètes. Afin de les découvrir, n'hésitez pas à donner quelques coups de pied dans les murs.

Certaines pierres exploseront, découvrant l'entrée d'une nouvelle salle. Il s'agit généralement d'armes de jet, plus ou moins puissantes, qui vous permettent d'abattre vos adversaires à distance. Ne les gaspillez pas car vous disposez d'un stock limité de munitions. La plupart du temps, vous devez combattre à mains nues.

Switchblade

Le mode de combat est très original : vous devez garder le bouton de tir appuyé pendant quelques instants avant de frapper vos ennemis. La direction et la force de vos coups dépendent de la durée de la pression sur le bouton. Cela vous oblige à respecter une synchronisation très précis lors des combats au corps-à-corps.

Conclusion

Switchblade est un excellent jeu de plates-formes et si vous avez aimé Rick Dangerous, vous ne serez pas déçu. La réalisation est assez proche mais l'esprit est différent. Rick Dangerous est principalement basé sur la présence de très nombreux pièges, alors que Switchblade laisse une place importante aux combats. Et surtout, tout repose sur les salles secrètes et les bonus cachés. Simon Phipps, l'auteur de ce programme, a parfaitement assimilé l'esprit des grands jeux japonais. C'est le type de programme qui manquait dans la ludothèque de nos micros.

Nom : Switchblade.
Développeurs : Core Design.
Éditeur : Gremlin.
Genre : jeu d'action/plates-formes.
Date : 1989.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 7,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]