Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 28 mai 2017 - 02:58  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Point de vue : Sputnik en orbite
(Article écrit par David Brunet - novembre 2006)


L'état des navigateurs Amiga actuels

C'est un fait, les navigateurs Web pour AmigaOS et MorphOS sont peu à peu dépassés et deviennent de plus en plus obsolètes au fil des jours. Jusqu'à maintenant, trois navigateurs se partageaient les faveurs des amigaïstes :
  • Voyager 3.4, shareware, le développement a été arrêté.
  • AWeb 3.4, GPL, maintenu par une petite équipe de développeurs, les progrès sont minimes.
  • IBrowse 2.4, commercial, la future version majeure tarde à venir.
Au total, il y a bien trois navigateurs mais aucun n'est capable d'afficher une page Web utilisant les feuilles de style, le fameux CSS (Cascading Style Sheet). Les webmasters ont de plus en plus recours au CSS, cela permet de faciliter les changements de mise en forme des pages Web. IBrowse, Voyager et AWeb peuvent charger une page HTML avec du CSS mais le CSS sera ignoré : la présentation de la page sera basique.

Voici un exemple type où le CSS est omniprésent : Wikipédia. La différence de rendu entre les deux images suivantes est édifiante.

Wikipédia sous IBrowse 2.3
Wikipédia sous IBrowse 2.3

Wikipédia sous Sputnik
Wikipédia sous Sputnik

Autre exemple, la page des résultats de Google vient de passer au CSS (c'est la page la plus visitée du monde !) : la couleur verte des liens est absente et les sauts de lignes entre résultats aussi. C'est vrai, ce n'est pas extrêmement pénalisant, mais c'est une alerte de plus qui doit nous faire réagir.

Outre le manque complet de la gestion CSS, nos bons vieux navigateurs ne sont pas compatibles à 100% avec les standards HTML 4.01, XHTML 1.1 et DHTML. Les pages avec JavaScript passent parfois (quand on a de la chance) ou alors plante le navigateur. Enfin, les pages avec Java ne sont pas du tout gérées.

Avec toutes ces limitations, il était évident que la situation ne pouvait perdurer. Il fallait réagir et trouver une solution.

Sputnik en orbite

Sputnik est le nom d'un nouveau navigateur pour MorphOS développé par Marcin Kwiatkowski. Il est basé sur KHTML, un moteur de rendu Web performant et moderne. Le code source utilisé est en fait celui du navigateur des appareils S60 de Nokia, qui est lui-même basé sur KHTML. Quelques navigateurs célèbres emplois KHTML comme moteur de rendu, on peut citer Safari sous Mac OS X, Konqueror sous Linux/KDE, ABrowse sous AtheOS, Omniweb sous Mac OS X, SkyKruzer sous SkyOS, etc.

La première version publique de Sputnik est arrivée début novembre 2006. Après avoir été titillés pendant des mois par son auteur, Marcin Kwiatkowski, les utilisateurs de MorphOS ont pu juger par eux-mêmes les qualités et les défauts de ce navigateur :

Les qualités :
  • Il est gratuit et une bonne partie du code source est sous GPL.
  • Les pages en CSS passent enfin, c'est une première pour AmigaOS/MorphOS.
  • Le JavaScript est bien géré, il ne fait pas planter le navigateur.
  • Gestion du DHTML et XHTML.
  • La navigation par onglet est déjà implémentée.
Les défauts :
  • C'est pour le moment plus un moteur de rendu qu'un navigateur.
  • Ça plante assez facilement.
  • C'est assez lent.
  • Il manque des éléments très importants comme les cookies, les favoris, les téléchargements, une fonction de recherche, l'impression, la sauvegarde des pages...
Qu'en penser ? Sputnik représente un bon départ mais il y a encore beaucoup à faire et des années de développement sont peut-être encore nécessaires pour aboutir à un vrai navigateur fonctionnel, rapide et stable.

L'avenir

Après l'arrivée de cette première version, que peut-on espérer pour la suite ? Cela peut se résumer en quatre points :
  • Marcin Kwiatkowski continuera d'améliorer Sputnik, mais il faudra du temps pour arriver à un vrai navigateur (coder de toute pièce un gestionnaire de téléchargement, un gestionnaire pour les favoris, un menu de préférences, la gestion pour les formulaires et les cookies, la gestion du Flash,...). Sans compter le temps pour rendre Sputnik stable et bien optimisé. Au moins deux ans sont nécessaires pour arriver au but fixé.

  • Le moteur de rendu KHTML est Open Source donc tout le monde peut le réutiliser. C'est ce que l'équipe de développement d'AWeb compte bien faire. Si le projet se réalise, on aura donc assez rapidement un navigateur complet.

  • Et inclure KHTML dans IBrowse ? Ce n'est pas d'actualité. Même si le développement de IBrowse 2.4 est lent, ses auteurs ne prévoient pas l'aide de KHTML pour IBrowse.

  • Enfin, la création d'une classe HTML pour MUI est plus que possible (la classe serait ensuite réintégrée dans n'importe quelle application MUI, notamment les gestionnaires de courriels tels que YAM et SimpleMail).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]