Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 18 janvier 2021 - 09:11  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Skull & Crossbones
(Article écrit par Alain Huyghues-Lacour et extrait de Joystick - mai 1991)


Les éditeurs n'aiment pas les pirates, c'est bien connu. Mais Tengen démontre le contraire avec ce jeu d'action/combat.

Skull & Crossbones

Deux braves pirates nommés One Eye et Red Dog ont réussi à accumuler un formidable butin, obtenu par les moyens les plus malhonnêtes et les plus éhontés qui soient. Mais la vie est terriblement injuste, car un redoutable sorcier (encore plus escroc qu'eux) a usé de magie pour s'approprier leur trésor. Damned! Quelle époque, même un honnête pirate ne peut plus se fier à personne. Enfin, tant qu'il leur reste un bon sabre d'abordage, rien n'est encore perdu.

Skull & Crossbones

Nos deux compères vont donc tout faire pour récupérer leur bien et ils se lancent aussi sec à la recherche du traître. Cette poursuite les mènera à travers bien des paysages exotiques : un château espagnol, un vaisseau pirate, une caverne enchantée, ou encore une île mystérieuse. En fait, vous allez vous battre tout au long du jeu contre d'autres pirates ou des soldats espagnols. Mais ne comptez pas découvrir une botte secrète imparable, car vous ne disposez que de trois malheureux coups différents et de deux parades, ce qui est un peu maigre.

Votre état de santé empire chaque fois que vous prenez un coup, le nombre de points de vie qui vous reste étant indiqué en bas de l'écran, et lorsque la fin est proche vous vous mettez à pisser le sang. Quant à votre score, il augmente lorsque vous ramassez une pièce d'or après avoir vaincu un adversaire. Vous pouvez également faire des découvertes enrichissantes en fouillant le sol à l'endroit où se trouvent des ossements. Si vous jouez à deux, il est préférable d'adopter une stratégie commune et de s'épauler, mais cela n'a qu'un temps. En effet, chaque fois que vous abattez un gardien de fin de niveau il y a un trésor à ramasser et comme un pirate ne saurait résister à l'appât du gain, les deux compères s'affrontent alors pour s'en emparer.

Skull & Crossbones

Le jeu d'arcade original est passé assez inaperçu lors de sa sortie, ce qui s'explique par le fait que ce programme d'Atari Games n'offre pas un grand intérêt de jeu. Mais au moins, la réalisation du programme original était soignée, ce qui n'est vraiment pas le cas de cette conversion. En effet, les graphismes sont encore plus simplistes que l'original et l'animation est à mourir de rire. Mais le plus grave, c'est encore la jouabilité de cette version qui laisse franchement à désirer. Les personnages se déplacent vers le fond ou le devant de l'écran et il n'est pas du tout évident de se rendre compte si on frappe dans le vide, ou si l'on touche l'ennemi, ce qui est franchement gênant. De plus, le moins qu'on puisse dire est que les commandes manquent singulièrement de souplesse et de précision.

Skull & Crossbones

Une fois que l'on a bien rigolé en découvrant la démarche grotesque des personnages, on s'ennuie ferme tout au long du jeu.

Nom : Skull & Crossbones.
Développeurs : Walking Circles.
Éditeurs : Domark, Tengen.
Genre : jeu d'action/combat.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 250 FF.

NOTE : 4,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]