Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 18 octobre 2017 - 23:57  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : SATIS 1998
(Article écrit par Thierry Lamblot et extrait d'Amiga News - novembre 1998)


Le Salon des Technologies de l'Image et du Son (SATIS) va bien. Merci. 280 exposants répartis sur les 19 :000 m² du hall n°4 entièrement refait à neuf.

SATIS 1998
Grue et caméra embarquée

L'évènement se passait Porte de Versailles à Paris du 3 au 6 novembre 1998. Suivez le guide.

Une des grandes originalités, à mon avis, de cette 16e édition du SATIS était la création d'un "village numérique". Un espace était réservé à la présentation d'animations et le second à la démonstration. Sur ce second espace, dix stations attendaient les candidats au voyage numérique. Kinetix proposait un cours d'une heure sur 3D Studio Max et NewTek une formation sur Aura et LightWave 5.6.

J'ai assisté au cours donné par Frédéric Boullier à ses dociles élèves. Il leur a ainsi fait manipuler LightWave 5.6 : opérations booléennes, extrusion, utilisation de Morph Gizmo, des os (bones), etc. Il était aussi possible de découvrir Softimage dans les mêmes conditions. J'ai assisté à une démo renversante de création de déformation (morphing) avec Flame de Discreet Logic.

La 3D

Tous les grands de la 3D étaient bien entendu présents sur ce salon (à l'exception peut-être d'Alias Wavefront avec Maya que je n'ai pas vu ou peut-être manqué).

Softimage faisait bien entendu des démos de Godzilla. L'animateur expliquait ainsi que les mouvements (keyframes) de l'objet avait été réalisés avec un objet en basse définition puis remplacé ensuite par le sujet haute définition au moment du calcul final. Des démos de 3D Studio Max étaient proposées sur le stand de Kinetix. Ce qui m'a le plus impressionné sur ce stand est la présentation du scanner 3D de Minolta : le 3D Vivid 700.

Les objets ainsi numérisés sont utilisables sous 3DS et LightWave. Certes, le joujou coûte encore 210 000 FF. Une bagatelle à mon avis pour les sociétés de productions importantes qui feront ainsi l'économie de longues semaines de modélisation.

CIS et NewTek Europe disposait cette année d'un stand imposant à la mesure des ambitions avouées par la nouvelle structure. La part des ventes de LightWave en Europe ne représente que 7% du volume de vente total.

SATIS 1998
CIS

L'ambition est claire : multiplier les ventes en Europe par 4. NewTek Europe va donc embaucher dans les mois à venir et développer sa structure afin de répondre aux objectifs annoncés. Précisons que la position de la France est correcte sur le marché européen. On est cependant très loin des formidables ventes effectuées au pays du soleil levant. Frank Lafage, le sympathique dirigeant de NewTek Europe m'indiquait qu'il comptait bien faire bénéficier à la France de l'implantation de NewTek Europe à Pessac (Gironde).

LightWave offrait déjà le meilleur rapport qualité/prix du marché mais NewTek propose aujourd'hui une politique de prix plutôt agressive pour mieux pénétrer le marché : baisse de 2000 FF sur la version 5.6, proposition de mise à niveau particulièrement alléchante (5.00 -> 5.6 à 3000 FF), licence étudiant à 4990 FF, etc. Par contre, il semble pratiquement acquis que la version 5.00 Amiga sera la dernière.

A noter que la version 6 de LightWave devrait être présentée au NAB en mars 1999. Son interface devrait être modifiée et présenter un multifenêtrage. La Motion Capture en stéréoscopie devrait être présente sur cette version.

Bien entendu on ne pouvait pas manquer les démos de LightWave 5.6 sur le stand de CIS-NewTek. Cette version intègre HyperVoxels version 1.0, une puissante extension novatrice puisqu'elle permet la création et la pénétration de rendus volumétriques. Une version 2.0 est proposée en option à un tarif attractif. La société française Duran utilise LightWave pour certaines de ces réalisations et on pouvait en apprécier la qualité sur le stand de NewTek (générique de "l'oeil du cyclone", clip de S. Eicher, etc.).

LightWave devait partager la vedette sur le stand avec Aura 1.0 le puissant successeur de TVPaint Animation. A noter sur ce programme l'impressionnant "Stroke Recorder". Celui-ci permet de générer une animation à partir d'un tracé tout en conservant les caractéristiques du tracé (vélocité, pression). Mais où Hervé Adam va-t-il donc chercher tout ça ? Ce programme absolument génial et unique dans son genre approchera la perfection quand son interfaçage avec LightWave sera plus développé.

On pouvait aussi sur ce stand découvrir les solutions matérielles de DPS et découvrir en particulier la carte d'effets temps réel pour Perception RT.

Concernant l'avenir, Franck Lafage m'a révélé que NewTek disposait d'un étage entier pour développer du matériel. Le fruit de ces travaux sera la commercialisation d'une carte PCI fonctionnant sans compression au cours du premier trimestre 1999.

Elle sera dotée d'une connectique SDI, YUV, YC et composite, de deux canaux audio et sera surtout utilisable avec LightWave et Aura.

La vidéo

Malgré mon énorme passion pour la chose, je n'ai pratiquement pas visité les espaces vidéo. Il me fallait bien faire des choix. Bien entendu, les géants de ce monde étaient bien présents avec des stands énormes comme Sony, Panasonic, JVC, etc.

SATIS 1998
Panasonic

Coté virtuel, AVID faisait son "show" et Optyx faisait un carton avec la présentation de Trinity, un cube bleu révolutionnaire aujourd'hui disponible en PAL.

SATIS 1998
AVID

SATIS 1998
Démo Trinity

Le Chroma Keyer est absolument fabuleux. Pinacle et Fast présentaient eux aussi leurs solutions et à quelques pas de Fast, Canopus présentait la concurrente directe de la DV Master : la DVRex. Un peu plus loin SATV et Gilbert Hulin présentaient leur nouvelle gamme de solutions de montage virtuel : la Magic 2000 bien entendu mais aussi le Magic Prod, une solution Broadcast à bas prix.

SATIS 1998
"Magic" Gilbert Hulin (AVID)

Cette dernière est basée sur un processeur K6 cadencé à 300 MHz. Adobe Première 5.0 et Adobe Photoshop 5.0 sont fournis en version complète. La solution "de base" est vendue 35000 FF TTC avec un écran 17 pouces, 64 Mo de mémoire, un disque système de 2,1 Go et un disque vidéo de 8 Go. L'apparition de cette solution a provoqué la disparition de la Mégavision du catalogue de la société normande. Une solution temps réel est aussi proposée : le Magic ReelTime. Le produit qui fera du bruit est sans doute le Magic Top, un portable dédié au montage virtuel.

SATIS 1998
Portable Bêta SX

Une des suprises de ce salon a été pour moi la place aujourd'hui occupée par le Casablanca. Un espace important de démonstration avait été aménagé par Optyx et les curieux étaient bien nombreux à se presser à cet endroit. Un autre point de rencontrer pour les accros du Casablanca était le stand de Cactus qu'occupait pour partie le Casaclub créé par Yves Thibaut. Ce club regroupe aujourd'hui 250 adhérents.

Yves Thibaut et ses amis éditent un bulletin d'information, proposent un mode d'emploi en français pour 70 FF et réalisent des vidéos thématiques. Quatorze cassettes ont été éditées à ce jour et sont disponibles à un prix cadeau : 250 FF le lot. Le Casablanca a pas mal évolué depuis ma dernière rencontre. La version actuelle est la 2.7.5. Il dispose aujourd'hui d'une offre logicielle intéressante, dont Akaba, un logiciel de retouche d'images.

PC Link créé un lien entre le Casablanca et un ordinateur afin d'autoriser l'import et l'export d'images. Enfin, Spice Rack constitue un paquet de 200 effets 2D. Une version 3.00 du Casablanca est annoncée pour le premier trimestre 1999 et permettra une prévisualisation en plein écran et le calcul en temps réel grâce à l'adjonction d'un processeur supplémentaire.

Certes, il y avait beaucoup de choses à voir comme les écrans plasma, les projecteurs Barco, des prestataires, des solutions MPEG-2, des dolly, des Steadycam, etc. Cette année il y avait aussi une partie son très importante avec pas moins de 52 exposants. Je n'ai hélas eu le temps que de parcourir très rapidement ces espaces.

SATIS 1998
MPEG-2

Conclusion

En conclusion, je dirais que ce salon prend d'année en année de l'importance et devient un rendez-vous incontournable des professionnels de l'image et du son.

Bien entendu, le numérique est partout omniprésent et va certainement bouleverser et révolutionner dans les années à venir notre façon de voir, penser et aussi de concevoir des images.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]