Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 23 novembre 2017 - 12:08  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Sam460ex/AmigaOne 500
(Article écrit par Benoît Wiblé et extrait d'Amiga Power - octobre 2011, mis à jour en mars 2013)


Voilà, la dernière Sam est sortie, après un petit retard, mais cela en valait la peine. Cette nouvelle carte nous réserve plein de surprises. Je vous propose donc ici un petit état des lieux et quelque astuces bien pratiques.

Principales spécifications

Cette carte est construite autour d'un processeur 460ex d'AMCC, un des seuls successeurs du 440 qui est "compatible" AmigaOS. En effet, les autres versions du 460 ne le sont pas. Le processeur est cadencé à 1,150 GHz (1,1 GHz depuis début 2013) et à 1 GHz pour les versions "Lite". C'est une vitesse de plus en plus intéressante et qui permet une plus grande souplesse. C'est bien agréable à l'utilisation.

Sam460ex

Comme pour la 440, c'est un SoC (système sur puce, autrement dit un composant "tout en un"). Enfin presque, vu qu'il ne gère pas la partie graphique et la partie audio. C'est "à cause" de lui, et non un choix de conception, si cette nouvelle Sam n'a qu'un port SATA au lieu des quatre ports de la 440. De plus, il faut noter que le port SATA n'est pas utilisable en même temps que le port PCIe 4x. C'est soit l'un, soit l'autre mais, pour le moment, aucune carte en PCIe n'est gérée par AmigaOS.

Du côté de la mémoire, on peut enfin être content puisqu'il s'agit de DDR2 standard facile à trouver et bien plus rapide (667/800 MHz). La gestion de 2 Go nous permet de nous passer de partition Swap (inutile d'en rajouter car AmigaOS 4 étant limité à 2 Go de mémoire adressable).

Sam460ex

Pour la partie graphique, c'est un Silicon Motion SM502 qui s'en occupe. Une petite puce graphique qui ne paie pas de mine mais qui permet un bon affichage et une résolution très correcte et suffisante pour une utilisation bureau (1280x1024 ou 1440x900). Malheureusement, cette puce ne gère pas la 3D, elle ne dispose que de 64 Mo de mémoire vidéo et sa sortie est en VGA. Certains se demanderont pourquoi avoir choisi une telle puce ? Tout d'abord, pour une raison financière. En effet, l'achat de puces graphiques en petites quantités serait exorbitant et ACube avait déjà fait des cartes à base de Silicon Motion.

C'est aussi elle qui s'occupe de la partie audio avec un codec Realtek ALC655. Au début de la commercialisation de la Sam460ex, il n'existait pas de pilote audio, il fallait donc soit patienter, soit acquérir une carte son spécifique. Depuis le 15 août 2011, un pilote en version bêta est disponible. Mais la qualité du son (craquements) n'était pas au rendez-vous. Ce pilote a par la suite été mis à jour (le 14 avril 2012) : les craquements ont disparu dans la plupart des cas mais certains utilisateurs doivent effectuer un redémarrage à chaud pour avoir du son.

Le problème qui engendrait un son qui grésille a été identifié fin février 2013. Certaines cartes mères n'avaient pas de résistance R267 sur la face du dessous. Cette résistance 0 ohm est responsable de la sélection de la source de synchronisation pour le codec AC97. Sans cette résistance, le codec tourne à une mauvaise fréquence et cela cause des grésillements (voir cette photo de la partie fautive).

La carte mère est équipée d'une connectique AC97 : c'est la petite prise qui se trouve sur quasiment chaque boîtier qui donne le son sur la façade mais que vous ne savez pas où mettre sur les autres Sam. Voir le brochage dans la documentation de la Sam460, sur le site d'ACube.

Sam460ex

De par le fait que la carte comprend un port PCIe 4x, on peut y brancher à peu près n'importe quelle carte graphique récente de chez ATI en PCIe (voir annexe n°1). Tout cela pour un prix totalement dérisoire, alors pourquoi se compliquer la vie ? À noter que, pour le moment, le pilote de ces cartes ne gère pas la 3D non plus.

La carte comprend le port PCI habituel sur les Sam, qui nous est très utile actuellement. Pour continuer dans les standards, il y a un port Ethernet, un seul en standard, le second étant en option.

Sam460ex
La plaque arrière

Pour finir, ACube n'a pas été chiche avec l'USB puisque la carte mère propose sept ports (six USB 2.0 + un USB 1.1). Comme d'habitude, deux sont à l'arrière et le reste à connecter sur la carte mère directement.

Comme mentionné plus haut, il existe une version "Lite" (allégée) de la Sam460ex. Cette variante est strictement identique à la Sam460ex normale, exceptés la fréquence du processeur (1017,5 MHz exactement) et le bus PCI un peu plus rapide.

Liste des caractéristiques
  • Facteur de forme FlexATX (21,6x17 cm).
  • Circuit imprimé (PCB) sur huit couches.
  • Système sur puce (System On Chip) 460ex d'AMCC à 1150 MHz.
  • Bus système à 230 MHz.
  • Jusqu'à 2 Go de mémoire DDR2 (barrettes SODIMM 200 broches pouvant tourner jusqu'à 800 MHz).
  • Puce audio/vidéo (Multimedia On Chip) Silicon Motion SM502 avec 64 Mo de mémoire.
  • Puce audio 5.1 Realtek ALC655.
  • Un port PCI Express 4x (connecteur mécanique 16x).
  • Un port PCI Express 1x.
  • Un port PCI 32 bits, 66/33 MHz, 3,3 V.
  • Un port SATA 2.
  • Six ports USB 2.0 EHCI/OHCI + un port USB 1.1.
  • Deux ports Ethernet 10/100/1000.
  • FPGA Lattice XP2 avec connecteur d'extension entrées/sorties 80 broches (optionnel).
  • Module UMTS/GSM (optionnel, nécessite une carte additionnelle).
  • Mémoire Flash NAND de 512 Mo (optionnelle).
  • Lecteur de cartes SD intégré.
  • Horloge RTC.
  • Port série 8 fils.
  • Bus I2C et SPI/I2C.
  • Refroidissement passif.
  • Firmware U-Boot 2010.06.
Schéma de la carte mère

Schéma
Schéma

J4 : mémoire DDR2 200 broches SODIMM.
J5 et J8 : ports Ethernet 10/100/1000 Mbps.
J6 : port série.
J9 : port bus I2C.
J10 : port bus SPI/I2C.
J11 : ports USB externes (EHCI/OHCI).
J12 et J13 : ports USB internes (EHCI/OHCI).
J15 : port SATA 2.
J16 : sélectionneur entre SATA 2 et PCIe.
J19 : JTAG (FPGA Lattice XP2).
J22 : connecteur d'extension du FPGA Lattice XP2.
J23 : LVDS.
J24 : entrée audio (DVD/CD).
J25 : port d'extension audio.
J26 : sortie audio (Jack stéréo).
J27 : VGA.
J28 : port USB interne (OHCI).
J29 : panneau de connecteurs pour le boîtier (1 et 2 pour la LED du disque dur, 3 et 4 pour la LED de l'alimentation, 5 et 6 pour le bouton de mise en marche, 7 et 8 pour le bouton de réinitialisation).
J31 : carte SD.
J32 : module UMTS.
J33 et J34 : antenne UMTS.
J35 : emplacement SIM UMTS.
J36 : connecteur pour l'alimentation ATX.
J37, J38 et J39 : services.
J40 : port Video Zoom.
J41 : panneau audio frontal AC97.
J42 : carte additionnelle.
J43 : entrée/sortie SVideo (nécessite une carte additionnelle).

Branchement/installation

Pour ma part, j'ai acheté une carte mère avec 2 Go de mémoire avec la licence d'AmigaOS 4.1 (mise à jour n°2). Si vous achetez une configuration complète, un bon nombre de ces conseils vous seront inutiles. Vous ferez de vous-même le tri parmi les informations qui vous concernent ou pas.

Il vous faudra au minimum :
  • Une Sam460ex.
  • Une barrette de mémoire DDR2 de 2 Go pour portable (au vu de la très petite différence de prix, ce serait bête de prendre moins).
  • Une tour avec son alimentation.
  • Un disque dur SATA.
  • Pour ceux qui ont un autre Amiga NG en plus de leur Sam460ex : une clé USB ou une carte SD de 512 Mo au minimum.
  • Pour ceux qui n'ont pas ou plus d'Amiga NG à leur disposition : une carte SATA compatible (voir annexe n°3). Le plus simple étant de demander à votre revendeur une carte qu'il a testée lui-même et qu'il garantit fonctionnelle.
  • Un lecteur optique SATA.
La première des choses à faire est de réaliser tous les branchements (voir photo). Il faut savoir que, si vous n'avez pas de bouton de réinitialisation, le bouton de mise sous tension ("power") peut le remplacer (un appui court = réinitialisation matérielle ; un appui long = extinction).

Sam460ex

Une fois tous vos branchements en place, il vous suffit de brancher un clavier sur la prise USB du haut à l'arrière de la Sam460ex et de brancher votre écran en VGA directement sur la carte, sans carte graphique. Ensuite, je vous conseille de vérifier la version de votre U-Boot et d'en faire la mise à jour éventuelle. En effet, tous les revendeurs ne le font pas et vous risquez de vous retrouver avec une vieille version, voire la version d'origine qui posait certains soucis. Plus simplement, une mise à jour a pu sortir entre le jour de votre commande et celui de sa réception. Voir l'annexe n°2 pour les mises à jour d'U-Boot.

Maintenant que votre Sam460ex est à jour, il est temps de brancher le disque dur. Si, comme moi, vous voulez utiliser le port PCI pour autre chose que la carte SATA, il vous faudra soit faire l'installation via une clé USB, soit passer par une carte SATA et ensuite déplacer le disque dur sur le port SATA de la Sam460. Dans tous les cas, une fois votre média inséré, il vous faudra faire une installation du système en n'oubliant pas de copier le SLB à la racine de la partition de démarrage pour qu'U-Boot détecte le disque comme amorçable (voir annexe n°3).

Si vous utilisez le lecteur de CD et que vous voulez utiliser le SATA, il ne faudra pas oublier de déplacer les pilotes pour qu'ils soient pris en charge lors du chargement du Kickstart, sinon vous resterez devant l'écran de Kickstart. Eh oui, votre disque sera reconnu par U-Boot mais pas par AmigaOS.

Si vous avez préparé un média (SD ou USB) comme je vous le décris dans l'annexe 3, il n'y aura pas de souci, tout est déjà en place.

N'oubliez pas de configurer vos cartes additionnelles. Si vous branchez votre écran en DVI ou en HDMI, activez la détection automatique de résolution pour obtenir à chaque fois les meilleurs réglages possibles.

Si vous connectez une carte audio, n'oubliez pas de configurer votre périphérique dans AHI avant de penser que la carte ne fonctionne pas.

Lorsque tous vos réglages sont terminés, je vous conseille d'installer quelques programmes supplémentaires comme OWB pour la navigation, MUI-MPlayer pour la lecture vidéo et Ranger qui vous permettra de voir si vos cartes sont bien détectées par le système.

A l'usage

Voici en vrac quelques ressentis sur l'utilisation de la machine.

On va commencer par ce qui marche. La grande majorité des applications fonctionnent que ce soit en natif AmigaOS 4 ou en émulation AmigaOS 3 : TuneNet (audio), AmigaAMP (audio), UnArc (archive), AmigaWriter (traitement de texte), FxPaint (graphisme), AmiPDF (lecteur PDF), WarpView (visualiseur d'images, à utiliser avec Wazp3D), AmiPhoto (catalogueur d'images), MUI-OWB (navigateur Web), Timberwolf (navigateur Web), YAM (gestionnaire de courriels), ScummVM (interpréteur de jeux). Et avec 2 Go de mémoire, une bonne partie de ceux-ci peuvent s'utiliser en parallèle sans aucun problème : le multitâche d'AmigaOS s'y sent bien.

Pour l'USB, on est confronté à un problème : il y a impossibilité d'utiliser la norme OHCI (USB 1.1) et EHCI (USB 2.0) simultanément. C'est un bogue du SoC 460ex et l'EHCI est donc sélectionné par défaut. L'USB sur AmigaOS 4 (pile Sirion) garde également ses faiblesses : déconnexions de la souris ou du clavier (qu'il faut débrancher et rebrancher pour qu'ils soient reconnus), cartes mémoire qui plante sans raison, etc. Mais cela arrive assez rarement dans la pratique. De plus, la vitesse de l'USB 2.0 High Speed est un peu meilleure que les cartes USB 2.0 en PCI que l'on peut mettre dans les AmigaOne et Pegasos II.

Pour la lecture de vidéo, c'est très moyen. Si vous avez une Radeon HD, l'overlay n'est pas géré. Cela se traduit par une absence de mise à l'échelle (pas de mode plein écran) et une lecture qui utilise davantage le processeur. Il faut donc installer une Radeon 9xxx pour pouvoir visualiser une vidéo en overlay. En outre, les vidéos haute résolution ont vraiment du mal à passer, que ce soit avec DvPlayer ou MPlayer.

Le processeur 460ex est également à la traîne pour certains logiciels comme Timberwolf. Ce navigateur Web est lent, et sur Sam460ex, cela saute encore plus aux yeux. Idem pour les émulateurs RunInUAE/E-UAE (qui doit être utilisé avec un saut d'image pour retrouver un peu de fluidité) et DOSBox (qui se traîne...).

Par contre, l'utilisation d'une Radeon HD permet de doper quelques applications comme le jeu de tir 1941 Extreme Deluxe. Celui-ci est carrément deux fois plus rapide que sur AmigaOne XE G4 ! L'absence de pilote 3D (pour le moment) sur les Radeon HD oblige à passer par Wazp3D, la couche 3D logicielle créée par Alain Thellier. Avec Wazp3D (et le mode composition), certains jeux 2D OpenGL fonctionnent bien voire mieux que sur AmigaOne XE G4 (comme Zaz) et d'autres fonctionnent tout aussi bien (Hurrican, Aquaria, Equilibrio...). Mais exit les "vrais" jeux 3D comme Quake 2, Quake 3, Cube, etc. Et c'est malheureusement aussi le cas des jeux WarpOS/Warp3D comme WipEout 2097 car l'émulation WarpOS (WarpOSEmu) ne fonctionne pas sur Sam460ex et même sur Sam440ep et AmigaOne X1000.

AmigaOne 500

L'AmigaOne 500 est tout simplement une configuration complète, proposée par ACube Systems, à base de carte mère Sam460ex. Elle a été lancée le 19 septembre 2011. ACube a obtenu l'autorisation de Hyperion d'utiliser le nom "AmigaOne" pour cet ordinateur. Celui-ci fut préinstallé avec AmigaOS 4.1 Update 3 à ses débuts (puis par des versions plus récentes par la suite). Ses caractéristiques sont les suivantes :
  • Carte mère Sam460ex (processeur 460ex à 1,15 GHz, puis 1,10 depuis début 2013).
  • 2 Go de mémoire DDR2.
  • Disque dur de 500 Go.
  • Lecteur/graveur de DVD-RW.
  • Carte contrôleur SATA 3512 en PCI.
  • Souris AmigaOne.
  • Autocollants pour personnaliser votre clavier AmigaOS 4.1.
Son prix est de 878 euros HT avec AmigaOS 4.1.

AmigaOne 500

Bilan

La carte Sam460ex et l'ordinateur AmigaOne 500 sont des produits fiables. On peut noter des bons points comme l'absence de surchauffe du processeur (voire de la machine entière), 2 Go de mémoire DDR2 bien utiles, un port PCIe 4x qui permet de brancher des cartes graphiques récentes, et de l'USB 2.0 "rapide" (en tout cas plus que sur les cartes USB en PCI).

Par contre, quelques insuffisances se font sentir : le processeur 460ex est moins véloce qu'un PowerPC G4 à 1 GHz, le port SATA n'est pas utilisable en même temps que le port PCIe 4x, l'audio qui grésille sur certaines cartes, et un prix costaud qui réserve cette machine aux passionnés d'AmigaOS 4. De plus, le manque de pilote 3D pour les Radeon HD sur AmigaOS 4 ne permet pas de tirer toute la puissance de ce genre de cartes graphiques.

Annexe 1 : comment bien choisir ses composants additionnels

La première carte que l'on peut hésiter à rajouter est une carte SATA. En effet, la question peut se poser. Si vous n'avez pas d'Amiga NG, elle est quasiment indispensable du moins pour l'installation de l'OS, mais si vous avez la possibilité de faire une carte SD d'installation ou une clé USB, une telle carte n'est pas nécessaire. Depuis une mise à jour récente d'U-Boot, il est possible d'utiliser le SATA et, si vous avez besoin du lecteur de CD, il suffit de l'installer sur un simple adaptateur USB-SATA.

Pour choisir ces cartes, il vous faut absolument connaître la puce utilisée, toutes n'étant pas gérées. Il y en a trois types : les 3114, les 3512 et les 0680 de chez Silicon Image (la dernière n'étant pas du SATA mais de l'IDE).

La seconde carte à envisager est évidemment une carte graphique. S'il vous faut absolument la 3D, il faudra opter pour une carte en PCI, les pilotes ne gérant pas encore les cartes en PCIe. Mais cela vous occupera le seul port PCI disponible. Il faut donc bien réfléchir au choix que l'on veux faire. On peut toujours utiliser la carte PCI d'une ancienne configuration en attendant la sortie des pilotes 3D. Par contre, si vous pouvez attendre, je vous conseille l'achat d'une carte HD série 4, courante et peu chère. Pour choisir, il vous suffit de consulter le site de Hans de Ruiter, l'auteur des pilotes pour ces nouvelles générations de cartes. Pour ma part, je suis un heureux possesseur d'une HD 4650 dotée de 1 Go de mémoire, connectée en HDMI.

Si vous avez choisi d'utiliser le SATA et que vous utilisez le port PCI, vous aurez quand même envie de pouvoir lire et graver des CD/DVD. Pour cela, je vous conseille de passer par un adaptateur USB-SATA. Par contre, je n'ai pas réussi, pour le moment, à trouver un tel adaptateur qui permet en configurant U-Boot de démarrer sur le CD : cela m'oblige à faire les mises à jour par réseau ou à connecter le lecteur sur une carte SATA en PCI. Dès que j'en aurais trouvé un, je vous le ferai évidemment savoir.

En attendant la sortie des pilotes audio non-bêta, vous serez, comme moi, tenté de brancher une carte son. Toutes les cartes fonctionnant auparavant fonctionnent aussi sur la Sam460ex. Pour ma part, j'ai une Sound Blaster Audigy 2 qui fonctionne sans problème.

Enfin, si tout de même vous avez des soucis, n'hésitez pas a demander conseil auprès d'un revendeur qui pourra, soit vous vendre une carte qu'il a lui-même testée, soit vous conseiller un modèle qu'il sait compatible.

Annexe 2 : créez votre clé USB ou carte SD d'installation

Pour commencer, il faut préparer votre média proprement dit (clé USB ou carte SD). Pour cela, il vous faudra :
  • Une configuration Amiga NG (par exemple une Sam440ep).
  • Le CD d'AmigaOS pour Sam460ex.
  • Une clé USB ou carte SD de 512 Mo minimum.
Ensuite, utilisez Media Toolbox situé dans le tiroir "System" d'AmigaOS. Attention, l'utilisation de Media Toolbox, l'outil gérant l'installation (initialisation et partitionnement) des périphériques de stockage sur AmigaOS, n'est pas aisée quand on n'a pas l'habitude et vous pouvez rapidement perdre vos données.

Choisissez "usbdisk.device" et "Démarrer", Dans la partie "Unités présentes sur ce contrôleur", sélectionnez votre clé ou votre carte, puis cliquez sur "Installer..." (parfois "Éditer RDB / Réinstaller...". Dans la partie "Caractéristiques du disque", cliquez sur "Installer/Lire la configuration...".

Ensuite, dans la partie "Code de démarrage AmigaOne (SLB)", cliquez sur "Installer", sélectionnez le fichier SLB et confirmez les modifications.

Allez ensuite dans la deuxième partie de Media Toolbox, en cliquant sur "Éditer partitions et systèmes de fichiers". Il vous faut créer une partition qui accueillera vos fichiers : utilisez le système de fichiers standard ou une version de SFS (dans ce cas, la taille des blocs doit être de 512), mais n'utilisez pas JXFS. Pour simplifier, changez-lui son identifiant en "USB0", rendez-la "démarrable" et choisissez une priorité plus importante que celle de la partition système du disque dur, afin de s'assurer qu'elle soit prise en charge avant ce dernier au démarrage.

Sauvegardez tout cela et redémarrez. Formatez la partition puis copiez simplement tout le contenu du CD sur le média; par exemple en faisant un clic droit dans le dossier racine du CD et en choisissant "Exécuter une commande..." et tapez "copy all to USB0:".

Vous pouvez utiliser cette méthode pour, par exemple, faire une sauvegarde de votre partition système personnalisée, histoire de ne pas tout devoir réinstaller ou graver un CD à chaque changement.

Annexe 3 : configurer le SATA de la Sam460ex

Sur le média d'installation de l'OS (USB/SD) :
  • Ouvrir avec NotePad le fichier "Kicklayout" dans le dossier "Kickstart" situé à la racine.
  • Ajouter la ligne : "module system/devs/sam460sata.device" (pour simplifier, je l'ai mise à la suite des autres devices).
  • Enregistrer les modifications.
Cela vous permet de détecter un disque connecté sur le SATA pour mener à bien l'installation : mais le disque dur ne sera pas configuré.

Pour cela, il faut faire de même que précédemment, mais dans le "Kicklayout" du système installé. Avec NotePad, ajouter la ligne : "module devs/sam460sata.device", puis enregistrer les modifications.

Pour configurer sur un système existant, il est nécessaire d'effectuer la même opération, mais en ouvrant le dossier du système. Pour le rendre actif, il vous faudra faire un redémarrage machine afin de recharger le Kickstart modifié.

Nom : Sam460ex et AmigaOne 500.
Constructeur : ACube Systems.
Genre : ordinateur.
Date : 2011.
Prix : 705 euros HT (Sam460ex + AmigaOS 4.1 minimum), 664 euros HT (Sam460ex Lite + AmigaOS 4.1 minimum) et 878 euros HT (AmigaOne 500).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]