Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 23 octobre 2017 - 11:51  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Rick Dangerous 2
(Article écrit par François-Xavier Dahan et extrait d'EmuNova - octobre 2003)


Les extraterrestres ont envahis la Terre et seule une personne peut désormais la sauver : Rick Dangerous, qui ayant laissé tomber son équipement d'aventurier à la Indiana Jones est devenu un super héros.

Rick Dangerous 2

Basiquement, le jeu se joue de la même manière que le premier Rick Dangerous. Notre héros doit traverser une succession de tableaux remplis d'ennemis loufoques. Le décor reste le principal ennemi, rempli de pièges vicieux : courants magnétiques mortels, liquide toxique perlant de fissures dans les canalisations. Des boutons permettront de désactiver des rayons lasers ou d'activer des plates-formes mobiles, libérant ainsi le passage. Souvent, il faudra faire un choix cornélien entre deux boutons : l'un étant le bon, l'autre déclenchant un dispositif entraînant irrémédiablement la mort.

Rick Dangerous 2

Notre héros pourra se défendre des ennemis de la même manière que dans l'opus précédant. Univers différent oblige, le pistolet est remplacé par un rayon d'électricité alors que les bâtons de dynamite laissent place à un explosif à retardement. Ces derniers permettent surtout de faire exploser des pans de mur, révélant ainsi un passage. Comme dans le premier, on peut les propulser vers l'avant afin de les envoyer dans un tunnel.

Rick Dangerous 2

Peu de changements donc sur le fond, le jeu changeant cependant d'univers, comme on l'a dit plus haut. Finies les poussiéreuses tombes antiques, le jeu prend place dans un monde digne des films de SF des années 1960, notamment en ce qui concerne le premier niveau, une espèce de vaisseau spatial avec des hublots ronds et des ordinateurs pleins de loupiottes. Bref totalement et délicieusement kitsch. Les ennemis sont du même acabit que les décors : petits robots ridicules coiffés d'antennes qui ressemblent plus à des boîtes de conserve qu'à autre chose (et notamment au Robby de la Planète Interdite), bonshommes avec des casques futuristes désuets. Rick, avec sa tignasse blonde et son costume rouge, ne manque d'ailleurs pas de rappeler le Flash Gordon de l'excellent film éponyme avec Sam Jones, qui s'il ne date que de 1980 retranscrit tout à fait l'esprit de l'original des années 1930. Bref, Rick Dangerous, après s'être attaqué aux films d'aventures tels que les Mines du Roi Salomon ou Indiana Jones, est ici une parodie très drôle de l'univers fantastique.

Rick Dangerous 2

Les graphismes rigolos, s'ils ne sont pas les plus évolués qu'on a vu sur Amiga, sont néanmoins très réussis. L'ambiance sonore reste un peu vide, notamment à cause de l'absence de musique (une courte musique se fait entendre à chaque début de niveau mais c'est tout). Les sons sont dans l'esprit du jeu et ne sont pas trop nombreux, ce qui au final est heureux. La jouabilité est la même que dans le précédent épisode : les contrôles ne posent pas de problème une fois maîtrisés. Le jeu reste cependant très difficile. On meurt très vite et les six vies du départ ne compensent pas l'absence de crédits. Ça reste quand même plus abordable que Rick Dangerous 1.

Malgré l'absence de réelles nouveautés, Rick Dangerous 2 tient toutes ses promesses et est un excellent jeu de plates-formes avec une jouabilité travaillée et un univers rigolo très attachant.

Nom : Rick Dangerous 2.
Développeurs : Core Design.
Éditeur : Micro Style.
Genre : jeu de plates-formes.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]