Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 23 novembre 2017 - 11:58  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : PowerOS
(Article écrit par David Brunet - février 2009)


PowerOS est un projet de système d'exploitation pour Amiga à base de PowerPC. Son développement a été débuté en 1998 par l'Allemand Claus Herrmann mais n'a jamais été terminé. Cet article a pour but de regrouper diverses informations à son propos.

PowerOS PowerOS

Petit historique

En 1998, l'Amiga était détenu par Gateway 2000. Cette entreprise américaine avait un plan de relance pour la plate-forme mais cela passait par ce que l'on appelait à l'époque la convergence numérique. Dans ce schéma, AmigaOS tel qu'on le concevait n'était pas employé et les Amiga de "nouvelle génération" étaient à base, non plus de PowerPC, mais d'un processeur révolutionnaire. La voie tracée par Gateway 2000/Amiga Inc. déplut à une grande partie de la communauté Amiga, notamment aux pro-PowerPC dont Phase 5 était le chef de fil.

Phase 5 construisait des cartes accélératrices PowerPC pour Amiga. Les programmes PowerPC étaient cependant toujours exécutés sur un système d'exploitation 68k : seule une bibliothèque de gestion du PowerPC (la ppc.library de Phase 5 et la powerpc.library de Haage And Partner) permettait de lancer des programmes PowerPC sur AmigaOS. La ppc.library et la powerpc.library n'étaient que des solutions de transition en attendant un système entièrement natif PowerPC. Cette sous-exploitation et l'absence de perspectives pour le PowerPC dans la monde Amiga selon Gateway 2000 semblent être à l'origine de PowerOS. Nous étions alors fin 1998.

Avant cette date, deux tentatives de système d'exploitation Amiga PowerPC avaient été lancées, sans succès : le portage d'AmigaOS sur PowerPC (par Amiga Technologies fin 1995) et la création d'un OS compatible Amiga (par Phase 5, à partir du printemps 1997). De plus, trois autres projets furent lancés durant l'année 1998 : TzimmOS de Kimmo Mustinen, Screens de Christian Nylen et Lennart Fridén, et MorphOS de Ralph Schmidt (développeur proche de Phase 5).

L'initiateur du projet PowerOS fut Claus Herrmann, aidé par quelques autres développeurs. Claus travaillait sur la version PowerPC d'AROS, un autre système d'exploitation Amiga. Les premiers résultats arrivèrent peu à peu dans le courant de l'année 1999 : le DOS (PowerDOS), le noyau (PowerEXEC) et la gestion graphique (PowerGFX) sont parmi les premiers éléments à avoir été terminés. L'éditeur Titan Computer fit même une pré-annonce de PowerOS le 30 septembre. Un site Web (www.poweros.de) fut mis sur pied en novembre ainsi qu'une liste de diffusion en décembre 1999.

PowerOS
Claus Herrmann

PowerOS
Site Web de PowerOS fin 1999

Projet initial

Selon son auteur, PowerOS est le premier système d'exploitation Amiga conçu pour n'utiliser que le processeur PowerPC. Ce système est fait pour être léger, facile à utiliser et avec l'aspect et l'efficacité d'AmigaOS. Sa structure est proche de celle d'AmigaOS sans pour autant hériter des points faibles de celui-ci. PowerOS était un projet initialement commercial et le produit final devait être vendu à un prix "raisonnable".

PowerOS était prévu pour tourner sur les Amiga 3000 et 4000 équipés de CyberStormPPC et une version pour A1200 à base de BlizzardPPC devait être proposée par la suite. Une version pour Amijoe (carte PowerPC de Met@box pour A1200 jamais commercialisée) fut même entrevue puisque le constructeur Met@box envoya à Claus l'une des seules cartes Amijoe disponibles. A terme, PowerOS devait aussi tourner sur les machines entièrement PowerPC. Côté graphique, le pilote Permedia 2 était déjà opérationnel.

La principale raison de l'échec d'un nouvel OS est le manque de programmes disponibles. L'équipe PowerOS avait donc prévu une série de nouvelles applications natives PowerOS mais aussi un émulateur 68k afin de faire tourner les applications AmigaOS 68k. Un "émulateur" WarpOS était aussi prévu.

PowerOS

PowerOS
Le bureau de PowerOS

Caractéristiques :
  • Système d'exploitation natif PowerPC.
  • Matériels ciblés : A3000/A4000 avec CyberStormPPC.
    • A terme : A1200 avec BlizzardPPC, Amijoe, ainsi que d'éventuelles machines uniquement PowerPC.
  • Structure inspirée d'AmigaOS : PowerOS devait avoir de vieilles bibliothèques de compatibilité (graphics.library, dos.library...) mais aussi de nouvelles avec de nouvelles caractéristiques.
  • Compatible à 95% avec AmigaOS (pour les applications indépendantes des puces spécifiques Amiga).
  • Émulateur AmigaOS 68k.
  • Émulateur WarpOS.
  • DOS 64 bits.
  • Noyau : PowerEXEC (devait être multiprocesseur à terme).
  • Affichage RTG (pas de gestion OCS, ECS ou AGA).
  • Pilote graphique Permedia 2 opérationnel.
  • PowerDesktop : le bureau de PowerOS.
    • 256 couleurs au moins.
    • Structure de la GUI semblable à celle d'AmigaOS.
    • GUI très personnalisable.
    • Gestion du glisser-déposer et du contrôle au clavier.
  • Pas de changement de contexte 68k/PowerPC.
  • Pas de protection mémoire.
Structure du système :

PowerOS

Un projet mort ?

La date de livraison de la première version bêta (pour A3000/A4000) était estimée pour le début de l'année 2000. Mais le manque de temps pour ce projet et le manque de développeurs derrière PowerOS obligèrent Claus à revoir sa copie. Le 8 mai 2000, Claus annonça ainsi que PowerOS allait devenir un projet Open Source. Des bouts du code source furent ainsi proposés à tous développeurs intéressés mais rien n'aboutit durant l'année 2000.

Pire, en 2001, le projet changea considérablement. L'auteur indiqua que la version PowerPC de PowerOS était abandonnée suite aux faillites de Phase 5 et de Met@box. Le projet suivrait dorénavant la voie des processeurs ARM et i386 destinés aux marchés de l'embarqué. En cette période, des versions bêta de MorphOS étaient disponibles et l'annonce d'AmigaOS 4 pour PowerPC avait été faite par Amiga Inc. Ainsi, PowerOS en tant que système d'exploitation PowerPC risquait d'être doublement concurrencé dans un marché de niche.

Le site Web resta longtemps sans activité donnant l'impression d'un projet mort. Mais en septembre 2005, la page d'accueil fut mise à jour et toutes les anciennes informations retirées. On apprenait alors que le développement avait repris, PowerOS tournait à présent sous VMWare (environnement de virtualisation permettant à un logiciel ou système de tourner sous un autre système) afin de faciliter son développement. Le but, à terme, étant toujours de fournir un système indépendant.

Claus Herrmann et ses partenaires eurent donc la bonne idée et le courage de développer l'un des premiers systèmes PowerPC pour Amiga. Malheureusement, les choses n'ont pas tourné comme espérées : PowerOS prit du retard et s'éloigna de la voie du PowerPC. Mais on peut s'interroger sur l'hypothétique succès de PowerOS : qu'aurait été la situation Amiga si PowerOS était disponible ? Déjà que le monde Amiga baigne dans la confusion et le communautarisme avec MorphOS d'un côté et AmigaOS 4 de l'autre, la présence d'un troisième larron (voir d'un quatrième si l'on compte AROS) aurait empiré les choses.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]