Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 23 juin 2017 - 08:57  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Picture Manager 3.0
(Article écrit par Jac Pourtant et extrait d'Amiga News - mars 1998)


Picture Manager est un gestionnaire d'images qui sévit depuis quelques années en Allemagne, produit par la célèbre maison IrseeSoft, gage de qualité jusqu'à présent par son principal produit, TurboPrint. Picture Manager, tout comme son grand frère, sort en version anglaise. Il est donc temps d'en parler.

L'installation

L'installation se fait grâce à deux disquettes. Pas de problème particulier. Un beau petit manuel de 32 pages imprimé sur papier de qualité accompagne les disquettes.

La découverte

Il n'est pas besoin de chercher longtemps pour découvrir le bouton de chargement des images d'un répertoire. La fenêtre commence à se remplir de vignettes, mais à un rythme colimaçonnique ! Une heure pour une centaine d'images, alors que PhotoAlbum va si vite... C'est la première déception et malheureusement elle est de taille. Car même si le programme a l'air d'être rempli d'options et de possibilités, sa lenteur décourage fortement.

Ensuite, difficile de trouver le moyen de remplir l'écran de vignettes. C'est dommage, il reste de la place libre inutilisée (fig. 1).

Picture Manager

Ensuite, pour en finir dès à présent avec les choses qui fâchent, la conception a l'air vieillotte, les programmes référencés pour retravailler les images ne sont pas très actuels (Deluxe Paint, Xi-Paint, ADPro), pas d'ImageFX, pas d'Art Effect. Enfin, nous allons voir si le logiciel se rachète par d'autres possibilités, mais au premier abord, je ne changerais pas mon baril de "PhotoAlbum" pour dix barils de "Picture Manager".

Explorons les menus

D'abord, il est à remarquer que la disposition des menus n'est pas classique et ne s'en tient pas aux directives générales Commodore. Ensuite, il me semble étrange d'ouvrir un panneau "configuration actuelle" et de ne pouvoir cliquer nulle part dedans pour y changer les options (fig. 2).

Picture Manager

Il faut appeler d'autres menus séparés pour y accéder. Bizarre technique... L'écran, s'il peut tout de même s'ouvrir en 8, 16 ou en 24 bits, ne comporte que 4 couleurs librement définissables, et encore, les curseurs sont vraiment particuliers ! On peut ensuite définir le chemin de Deluxe Paint IV et de Personal Paint, quelques caractéristiques des vignettes comme leur qualité, le tramage, le contraste ou le piqué, si on doit chercher dans les archives Lha et Lzx (ça, c'est le premier point positif).

Les Photo CD sont reconnus, mais pas à plus de 768x512. Pourquoi donc ? Sans doute à cause de la "grande vitesse"... Les graphiques vectoriels Ghostscript, GPlot et EPS peuvent également être chargés et on peut configurer les programmes à utiliser automatiquement. Malheureusement, s'ils sont bien reconnus en tant que tels, le fait d'avoir entré le chemin de Draw Studio dans la configurabilité n'a jamais réussi à le faire ouvrir dans le cas d'un fichier EPS.

On peut choisir entre ECS, AGA et CyberGraphX pour la visualisation. Là encore, une bizarrerie, un item de menu pour changer la configuration, un autre pour la regarder sans rien pouvoir changer, enfin, ça ne fait de mal à personne.

On a l'air de pouvoir choisir un visualiseur externe, mais quand on veut le charger, on nous dit d'abord qu'il n'est pas dans le répertoire "Viewers", et quand on y regarde, on n'y trouve que la configuration... qui ne se laisse pas changer tant qu'on n'a pas choisi... le visualiseur ! Superbe logique.

L'item de menu "Library" nous amène cette fenêtre dont la programmation des ascenseurs nous émeut encore une fois (fig. 3).

Picture Manager

Enfin, une merveille clôt ce premier menu, c'est la configuration de l'action du mulot dans la fenêtre. Et là, pas de blagues, c'est intelligent car on peut assaisonner cela comme on veut, avec des items tout prêts, mais aussi des items à définir soi-même. Ainsi, un court clic sur une vignette nous apporte soit une action préalablement choisie, soit cette petite liste de choix (fig. 4), un long clic cette autre liste (fig. 5). Ce n'est pas mal, parole de non-scout, car le choix est étendu et facile à déterminer (traduction des items, puisqu'ils sont en allemand : montrer, retirer, détruire, renommer, marquer, retoucher, convertir, info, imprimer, Deluxe Paint IV. Personal Paint, WinView, ADPro, Deluxe Paint IV, CyberWin, ADPro, Deluxe Paint ANIM, Xi-Paint, et encore CyberWin... évidemment, cela ne pouvait pas être parfait, mais puisqu'on peut tout configurer...).

Picture Manager

Bon, je vous passe pas mal d'items qui ont déjà été évoqués d'une autre manière. Il y a bien sûr toutes les options de chargement, sauvegarde, etc. des catalogues, une fonction de vérification pour voir si toutes les images mentionnées dans le catalogue sont encore là, une fonction d'optimisation du catalogue (qui m'a réduit le mien de 3,43 Mo à 2,91 Mo), une fonction de tri selon le nom, le chemin, le nom et le chemin, le poids, le mode graphique, la date, la profondeur de bitmap, un raccourci 1 ou 2 ou encore une description, car j'ai omis de vous dire que l'on pouvait ajouter un commentaire pour chaque vignette. Encore une autre fonction de filtre, de recherche des doublons, encore une autre de recherche d'images manquantes (ils auraient pu en profiter pour rechercher les doublons dans leurs items de menus), quelques items de marquage (page, ou tout).

Enfin, vient une option réellement intéressante, pour automatiquement créer une page HTML à l'aide du catalogue, avec l'option de garder les liens vers le graphique original (fig. 6), puis la possibilité de convertir un catalogue en un autre avec des vignettes de dimensions différentes, bien sûr. Les dimensions des vignettes, puisqu'on en parle, sont -pour chaque en gris ou en couleurs- 80x64, 120x96, 144x112, un point c'est tout. Dommage qu'on n'ait pas pu choisir ses dimensions, ou avoir une option de respect des proportions comme dans PhotoAlbum.

Picture Manager

On peut aussi numériser à partir du programme ou lancer un diaporama, filtrer toutes les images avec un filtre général de contraste, luminosité, gamma, rouge, vert, bleu.

La confection de pages de vignettes est également une option intéressante, surtout si on veut les imprimer ensuite. On peut choisir le nombre de vignettes par rangée et par colonne, l'épaisseur du cadre des vignettes, leur espacement, la couleur du fond, l'alignement et l'éloignement du texte, la police, le texte de bas de page ainsi que le format graphique. Et là, on peut faire confiance à IrseeSoft pour l'impression, surtout si on a TurboPrint installé.

Enfin, un menu spécialement consacré à ARexx avec possibilités d'éditions de macros nous livre (enfin) à des logiciels un peu plus nouveaux : ADPro, DOpus4, Deluxe Paint V, ImageFX-WB, Photogenics, Personal Paint, TurboPrint, et puis un mémoiromètre et un disqueduromètre encore très bien programmés, ha, ha, un CLI, et une aide en ligne au format AmigaGuide.

Assez dénigré

Passons tout de même aux aspects positifs du programme qui pèse ses 1034 ko, mine de rien. C'est surtout le WebWizard qui a retenu mon attention, c'est-à-dire le créateur de pages Web. Outre les options déjà évoquées plus haut, on peut choisir la conversion automatique des images vers un format reconnu par tous les butineurs tel que GIF ou JPEG, l'option de mettre une balise HTML avec les dimensions et la grosseur du fichier, etc. Exemple :

<td align=center>
<A href= "../PICS/GODPILOT.JPG">
<IMG SRC="THUMBS/THMB0061" WIDTH=144 HEIGHT=112><BR>
GOD PILOT.JPG</A><BR>
<I>640x480x24</I><BR>
<I>Format: JPEG</I><BR>
<I>10376 Bytes</I></td>

J'ai fait des essais poussés de toutes les options et je peux dire que la seule erreur que j'aie trouvée a été sur le format vertical de mes vieilles images HAM en basse résolution entrelacé, il n'a pas su réduire leur hauteur de moitié. Sinon, l'optimisation des images en JPEG a été automatique et excellente, des vignettes en GIF comme je l'avais spécifié, tout a été rangé aussi bien sur les pages que dans les répertoires, je n'ai eu pratiquement qu'à appuyer sur le bouton.

D'autres plus sont la gestion de la mémoire virtuelle avec VMM, la reconnaissance de Picasso96 à la place de CyberGraphX, l'accélération automatique grâce à des routines PowerPC si votre système en possède un (peut-être bien que la vitesse est honorable sur un PowerPC...).

Enfin, époustouflante, la liste des formats bitmap gérés (voir plus bas). Tout cela fait quand même un bon paquet et je crois pouvoir m'avancer en disant que c'est sans doute la liste la plus complète que je connaisse toutes plates-formes confondues.

De plus, les opérateurs internes (en plus de tous ceux des programmes externes qu'on peut appeler) font également une belle panoplie.

Opérateurs Internes

24B4ToHAM - AddText - Antique - AnyTo24Bit - AutoBorder - Bentley_SQ - Blur_SQ - Brightness - CallPNM - Complement - Contrast_SO - Convolve - Crop - Deep_Press_SQ - Diffuse_SQ - Dither24Bit - DitherFix24 - EdgeDetect - Emboss_SO - ExtractBlue - ExtractGrayScales - ExtractGreen - ExtractRed - Gamma - HighPass_SQ - HilbertDither256 - LeftToRight - Mosaic - Motion_Blur_SQ - OilPaint_SQ - OptimizePalette - PagePrint - PaleneDither - RGBAdjust - Rotate - RotateFree - Scale50 - ScaleFree - Sharpen_SQ - Slicing_SQ - Threshold_SQ - Tiling_SQ - TopToBottom - XOR.

Formats gérés

D'abord les nouveaux depuis la version 3.0 :

C-source - Degas - FAXX (IFF-FAX) - IFF-DEEP - JPEG - PNG - ROBS.

Les autres :

ACBM non compressé - BMP - C 64 Doodle et Koala - FBM - GPlot - ILBM - MacPaint (monochrome) - AmigaOS 3.x datatypes - PBM - PCD - PCX v2.5 et 3.0 - PICT-2 (PCT) - PNM PGM (P5) PPM (P6) - Pictor V2.00 - ORT/POV RayTracer - SGI - SVG - Scanner - SunRaster (RAS) - TIFF V5.0 - Targa (TGA) - WPG (WordPerfect) - WinIcon V3.x - YUVN (411).

Les formats vectoriels :

AMF (MetaVIew) - CDR - CGM - DXF/AutoCAD - EPS - FIG (amifig) - IFF-DR2D - PostScript (Ghostscript) - WMF.

Conclusion

J'ai été très surpris de tant de désordre de la part d'IrseeSoft dans les menus et surtout de la lenteur. Mais tout de même, ce programme a beaucoup de qualités, énormément d'options. Rien que le WebWizard rend le logiciel très intéressant pour qui veut facilement faire une galerie sur ses pages. Mais également, les possibilités de conversion, les opérateurs graphiques, la qualité des images et leur prévisualisation sont des plus à ne pas négliger. Enfin, la GUI mériterait un lifting, une aide à bulles et un grand ménage dans la disposition des menus. Disons que personnellement, pour un usage rapide et superficiel, j'utiliserai toujours volontiers PhotoAlbum qui comporte de nombreuses options qui jusqu'à présent ont suffi à mes besoins. Mais pour les formats vectoriels, la conversion de formats et la confection de pages HTML, Picture Manager s'impose.

Nom : Picture Manager 3.0.
Développeur : IrseeSoft.
Genre : gestionnaire d'images.
Date : 1995.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, AmigaOS 2.04.
Licence : commercial.
Prix : 109 DM.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]