Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 23 octobre 2017 - 00:54  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Professional File System 6.11
(Article écrit par Gilles Soulet et extrait d'Amiga News - juin 1994)


Voici un logiciel aussi utile qu'original. Il s'agit de PFS (Professional File System) de Michiel Pelt.

Présentation

PFS est un "filesystem", autrement dit un système de fichiers (tout comme le Fast File System de Commodore). PFS ne fonctionne pour l'instant que sur disquettes, mais l'auteur annonce la disponibilité imminente d'une version pour disque dur. PFS se présente comme une alternative aux systèmes de gestion de fichiers de Commodore, OFS et FFS. Il est plus rapide que le FFS. Les gains annoncés sont impressionnants : deux à trois fois plus rapide en écriture, 50% plus rapide en lecture, 10 à 20 fois plus rapide sur les accès aux répertoires et sur les commandes "delete", "rename" et "protect" !

PFS utilise le traditionnel trackdisk.device pour accéder physiquement au lecteur de disquette. C'est donc au niveau du codage et du stockage des informations sur le disque que le gain est obtenu. L'auteur a optimisé tous les algorithmes pour obtenir ces performances. Parallèlement, la politique de lecture et d'écriture des fichiers n'est plus la même, bien qu'elle reste compatible avec les OFS et FFS. Le résultat, ce sont des accès plus rapides à des disquettes qui contiennent 10% d'espace en plus, qui résistent mieux aux erreurs et qui ne sont jamais invalidées ! Le rêve !

Installation

L'installation est simple puisqu'un script se charge de copier le système de fichiers au bon endroit (le répertoire L:) et d'ajouter les entrées "PF0:" et "PF1:" dans la "mountlist". Reste ensuite à monter le ou les disques pour pouvoir les utiliser, le mieux étant de le faire dans le fichier startup-sequence.

Utilisation

L'utilisation est la même que lorsque vous utilisez un système de fichier MS-DOS, comme "PC0:" ou "MSH:". La grosse différence, c'est que vous pouvez accéder aux disquettes AmigaDOS en utilisant les lecteurs "PF0:" et "PF1:".

Le PFS gère presque toutes les fonctions de l'AmigaDOS, sauf quelques petits détails (comme les liens physiques ou les "recordlocks"). Vous pouvez formater une disquette PFS depuis le CLI ou le Workbench, en utilisant la manoeuvre habituelle, les icônes apparaissent normalement dans les fenêtres, etc. Seule petite différence, la commande "list" ne donne plus exactement la bonne taille des fichiers, mais ce n'est pas vraiment grave.

A l'usage, le PFS se montre intéressant. Les accès disques sont plus rapides, surtout au niveau des répertoires. La robustesse semble meilleure (je n'ai pas pu le vérifier) et une disquette PFS ne peut jamais ètre invalidée, grâce à une politique d'écriture des fichiers très astucieuse. L'auteur annonce des chiffres impressionnants en terme de rapidité. Voyez plutôt sur le tableau suivant, où les chiffres expriment le délai (en secondes) pour copier tout un répertoire du disque dur vers la disquette, et faire quelques opérations sur les fichiers copiés.

PFS-HD PFS-DD FFS-HD FFS-DD
Write All 54 sec 55 sec 196 sec 130 sec
Read All 25 sec 27 sec 38 sec 27 sec
Show All <1 sec <1 sec 13 sec 9 sec
Delete All 3 sec 3 sec 50 sec 40 sec
Place libre après écriture - 311 ko - 279 ko

L'amélioration est meilleure sur les disquettes haute densité (HD) et sur les accès aux répertoires ("show dir", le point faible de l'Amiga). Je n'ai pas pu vérifier ces chiffres. Mais s'ils paraissent un peu optimistes, je garantis que l'impression générale de vitesse est bien supérieure a ce que nous connaissions ! Ces chiffres ont été obtenus sur un A4000/040, avec une version du système de fichiers compilée pour 68020.

Bilan

Pour conclure avec PFS, je dirais qu'il s'agit d'une alternative très intéressante au FFS. En plus, le PFS est compatible avec le FFS, donc on peut envisager une migration "en douceur". Il lui reste à prouver sa résistance et sa fiabilité à long terme.

Nom : Professional File System 6.11.
Développeur : Michiel Pelt.
Genre : système de fichiers.
Date : 1994.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, AmigaOS 2.0, disquette.
Licence : shareware.
Téléchargement : Fish 955.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]